Coupe du monde militaire : Le bronze pour les Bleus

Publié le 30/10/15

Superbe performance des Bleus qui décrochent la médaille de bronze après une victoire sur la Nouvelle-Zélande (24-19)

Après sept semaines de préparation effectuées à Fontainebleau, Saint Mandrier et Mont de Marsan, l'équipe de France militaire attaque la compétition dans un groupe composé des champions en titre, la British army, et le finaliste de la dernière édition, l'Australie. L'équipe rentre difficilement dans le match face à une équipe canadienne inconnue des Bleus. Les avants ont pris les choses en main avec en particulier une puissante mêlée et les trois-quarts, mis dans d'excellentes conditions, ont terminé les actions grâce à des belles envolées. Malheureusement les Tricolores se sont inclinés face à l'Australie, finaliste de la dernière édition, lors de la 2ème journée. La déception est immense mais par le jeu des points de bonus et des résultats des autres équipes, les Bleus s’assurent une place pour les 1/4 de finale. 

Pour le 3ème et dernier match de poule, l'équipe de France militaire est rentré dans l'histoire en étant la première équipe à avoir battu la British Army dans son antre inviolé depuis la création en 1906. Aux termes d'un match héroïque en défense, avec un engagement total qui fait honneur aux vertus militaires, elle s'ouvre les portes d'un quart de finale à Halton contre la Royal Air force. Un quart de finale épique pour les Bleus et après un engagement total de la part des deux équipes que l’équipe de France militaire arrache sa qualification pour les demi-finales de la compétition. Malheureusement pour les Bleus, la belle aventure s'arrête en demi-finale après une défaite face aux Fidji. 

Malgré tout, les militaires se retranchent derrière leurs valeurs de courage, de volonté et d’abnégation pour retrouver des ressources incroyables et aller chercher une magnifique 3ème place qui les comblent de bonheur.

POULES

Poule A : Royal Navy, Nouvelle Zélande, Japon, Fidji
Poule B : France, Canada, British Army, Australie
Poule C : Tonga, Afrique du Sud, Royal Air Force, Géorgie

Phase préliminaire

Afrique du Sud – Géorgie : 83-3
France – Canada : 76-10
Royal Air Force – Tonga : 19-21
Japon – Nouvelle Zélande : 5-55
British Army – Australie : 62-0
Royal Navy – Fidji : 17-51
Tonga – Afrique du Sud : 31-32
France – Australie : 11-15
Royal Air Force – Géorgie : 87-12
Fidji – Japon : 78-3
British Army – Canada : 128-6
Royal Navy – Nouvelle Zélande : 24-34
Géorgie – Tonga : 12-92
Australie – Canada : 145-6
Royal Air Force – Afrique du Sud : 24-7
Nouvelle Zélande – Fidji : 6-32
British Army – France : 23-24
Royal Navy – Japon : 64-11

Quarts de finale

Fidji – Australie : 62-8
Royal Air Force – France : 13-29
Tonga – Nouvelle Zélande : 8-45
British Army – Afrique du Sud : 54-17

Demi-finales

Fidji - France : 37-12
British Army – Nouvelle Zélande : 40-15

FINALES

Fidji - British Army : 30-10
3ème place : France - Nouvelle Zélande 24-19

FICHES TECHNIQUES

FINALE  3ème PLACE / Jeudi 29 octobre au Stoop (Twickenham), France militaire bat Nouvelle Zélande 24-19  (mi-temps : 13-9)

France : 2 essais Rasoamaharo (22), collectif (70), 1 transformation Anon (22), 3 pénalités Anon (10, 14), Jacob (65)

Nouvelle Zélande : 1 essai (56), 1 transformation (56), 4 pénalités (2, 4, 30, 45)

Cartons jaunes : Corbella (55), Rasoamaharo (65) pour la France et (27) pour la Nouvelle Zélande

FRANCE : Pina Araujo – Rasoamaharo, Corbella, Veau, Taurines (Babeau, 66) – (o) Anon (Jacob, 53), (m) Dufau (Magnani, 56) – Robichon, Aninat, Moutiez (Abadie, 60) – Quesmel, Fernandes Lima (Takosi, 63) – Captus (Gallego, 39), Carrere (Barberel, 60), Zuppel (Kafoa, 60)

Sous le traditionnel crachin londonien, l’équipe de France militaire rentre difficilement dans le match face des Néo-Zélandais très joueurs qui les mettent à la faute par deux fois. Heureusement, la mêlée française prend vite le dessus et permet de recoller au score. Les équipes se neutralisent et il faut une magnifique interception de Rasoamaharo pour débloquer le compteur et permettre aux Bleus de virer en tête à la pause sur le score de 13-9.

La deuxième mi-temps repart tambour battant et les deux équipes se rendent coup pour coup mais deux cartons jaunes déstabilisent les Français qui finissent par concéder un essai. C’est alors que nos militaires se retranchent derrière leurs valeurs de courage, de volonté et d’abnégation pour retrouver des ressources incroyables et aller chercher une magnifique 3ème place qui les comblent de bonheur.

L’honneur du XV de France est vengé et c’est avec le sentiment du DEVOIR ACCOMPLI que les Tricolores rentreront dans leur chaumière !

Coupe du monde militaire France Nouvelle Zélande

DEMI-FINALE / Vendredi 23 octobre 2015au Stoop (Twickenham), Fidji bat France militaire 37-12 (mi-temps : 13-9)

France : 4 pénalités Anon (2, 14, 35, 49)

Fidji :  4 essais (7, 47, 62, 79), 4 transformations (7, 47, 62, 79), 3 pénalités (23, 37, 57)

FRANCE : Babeau – Peuchot, Petoton, Veau, Mercier – (o) Anon (Corbella, 52), (m) Magnani (Dufau, 65) – Quesmel (Aninat, 63), Abadie, Robichon – Takosi (Captus, 48), Fernandes Lima – Haouas (Gallego, 59), Barberel (Carrere, 59), Kafoa (Zuppel, 59)

Face à une puissante et très véloce équipe des Fidji, France militaire n’a pu opposer que sa vaillance et son courage. Malgré une supériorité dans le secteur de la mêlée, elle a été globalement prise de vitesse et toutes les offensives ont été annihilées par d’énormes placages. Malgré cela, les Français  s’accrochent et les fidjiens virent en tête à la pause avec 4  points d’avance. Malheureusement, dès la 7éme minute de la seconde période, les Fidjiens inscrivent un essai qui semblent sceller le match. Nos militaires repartent de plus belle, sans baisser les armes et s’exposent aux contres Fidjiens qui font enfler le score pour finir à 37-12. Reste à venger notre XV de France lors de la finale pour la 3éme place face aux All Blacks qui ont perdu contre la British Army dans l’autre demi-finale.

Lundi 19 octobre 2015 à Aldershot, France bat Royal Air Force 29-13 (mi-temps : 9-13)

France : 2 essais Anon (39), Rasoamaharo (79), 2 transformations Anon (39, 79), 5 pénalités Anon (22, 25, 40, 45, 68)

Royal Air Force : 1 essai (39), 1 transformation (39), 2 pénalités (2, 27)

FRANCE : Babeau – Peuchot, Veau, Blatche (Pian Araujo, 8) – (o) Anon, (m) Magnani (Dufau, 69) – Tavite (Moutiez, 6), Abadie, Robichon – Takosi (Captus, 60), Quesmel – Gallego (Haouas, 60), Barberel (Carrere, 60), Kafoa (Zuppel, 60)

C’est après un match d’un engagement total de la part des deux équipes que l’équipe de France militaire arrache sa qualification pour les demi-finales de la compétition.

Cet engagement se matérialise dès le début du match par un scénario catastrophique avec la perte de 2 joueurs. Le puissant n° 8 Tavite sort sur une double fracture suivi quelques minutes plus tard par le centre Blatche lui aussi sur fracture de la jambe. Une fois le choc encaissé par l’équipe, elle repart de l’avant en étant surmotivé, ce qui lui permet d’atteindre la pause avec seulement quatre longueurs de retard et contre le vent. La 2ème période repart sur le même tempo mais la France semble avoir pris les choses en main que ce soit dans l’occupation du terrain mais aussi dans le jeu. Cela se matérialise à la 42ème avec un départ surpuissant de Kafoa qui amène le ballon à l’entrée des 22 mètres. Une sortie rapide du ballon enchainée par le talent d’Anon qui achève l’action entre les poteaux. La maîtrise fait ensuite la différence. Les Français se mettent à l’abri à la 44ème minute grâce à une pénalité de plus de 50 mètres. Cerise sur le gâteau, Rasoamaharo, à la 79ème, récupère une magnifique transversale d’Anon, le tout amené par un superbe contre de Peuchaud.

Reste maintenant à affronter l’ogre fidjien en demi final au Stoop …

Jeudi 15 octobre 2015 à Aldershot, France Militaire bat British Army: 24-23 (Mi-temps: 11-13)

France : 2 essais Mercier (37), Tavite (73), 1 transformation Corbella (73), 4 pénalités Jacob (14, 25, 43), Corbella (21)
British Army : 3 essais (6, 20, 45), 1 transformation, 2 pénalités (18, 52)

FRANCE : Pina Araujo – Rasoamaharo, Veau, Blatche (Taurines, 74), Mercier – (o) Jacob (Corbella, 51), (m) Dufau – Abadie, Aninat (Tavite, 45), Kornath – Takosi (Derible, 60), Quesmel – Haouas (Captus, 60), Barberel (Gallego, 60), Zuppel (Kafoa, 60)

ILS L'ONT FAIT ! 

Énorme, fantastique, les adjectifs manquent surtout après une déconvenue 3 jours auparavant. L'équipe de France militaire rentre dans l'histoire en étant la première équipe à avoir battu la British Army dans son antre inviolé depuis la création en 1906. Aux termes d'un match héroïque en défense, avec un engagement total qui fait honneur aux vertus militaires, elle s'ouvre les portes d'un quart de finale à Halton contre la Royal Air force lundi prochain. Nous ne retiendrons pas que le score car le match fut de grandes qualités grâce aux deux équipes qui se sont résolument lancées dans l'offensive. Mais contrairement au match perdu contre l'Australie à la 82éme, le ballon, cette fois, heurte le poteau lors d'une ultime pénalité à la 80éme. Seul ombre au tableau, la rupture du tendon d'Achille du 2éme ligne DERIBLES en toute fin de match à qui nous souhaitons beaucoup de courage.

Lundi 12 octobre 2015 à Adelshot, Australie bat France militaire  15-11 (mi-temps : 8-8)

France : 1 essai Taurines (5), 1 drop Anon (16), 1 pénalité Anon (46)
Australie : 2 essais (27, 82), 1 pénalité (17)

Carton jaune : Derible (76) pour la France
Carton rouge : (76) pour l’Australie

FRANCE : Babeau – Pina Arujo, Petoton (Corbella, 60), Blatche (Peuchaud, 65), Taurines – (o) Anon, (m) Magnani (Dufaut, 70) – Tavite, Moutiez (Abadie, 65), Kornath – Aptus (Derible, 70), Rochichon – Haouas (Gallego, 75), Carrere (Barberel, 37), Zuppel (Kafoa, 45)

Après vingt minutes de très bonne facture de l'équipe de France militaire contre le vent, les Bleus laissent revenir l’Australie suite à des petites erreurs pour arriver à un score de parité à la pause. Malgré cela, avec l'appui du vent, l'équipe de France domine en 2éme mi-temps et les efforts se voient récompensés au tableau d'affichage par une pénalité d’Anon à la 46ème minute. Les Tricolores s'installent dans le camp australien sans scorer et ces derniers lâchent tous les efforts dans la bataille dans le temps additionnel et réussissent à marquer à la 82ème minute aux termes d'une magnifique action collective. La France ne baisse pas les armes et vient mourir à quelques centimètres de l'en-but australien pour se voir siffler la fin du match sur une pénalité mal joué.

GROUPE FRANCE

ABADIE Jonathan
ANIMAT Gaëtan
ANON Damien
BABEAU Romain
BARBEREL Loïc
BLATCHE Vincent
CAPTUS Mathias
CARRERE Franck
CORBELLA Frédéric
DE PINA ARAUJO Clément
DERIBLE Guillaume
DUFAU Thibault 
GALLEGO Julien
HAOUAS Mohamed
JACOB Cédric
KAFOA Tuani
KONRNATH Daniel
MAGNANI Julien
MERCIER Thibault
MOUTIEZ Jean-Mathieu
PETOTON Jean-Marc
PEUCHAUD Jimmy
QUESMEL Gabriel
RASOAMAHARO Mahitsy
ROBICHON Antoine
TAKOSI Juamito
TAURINES Alexis
TAVITE Veredamu
VEAU Clément
ZUPPEL Rémi

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France