XV de France : Nicolas Jeanjean, préparateur de physique !

Publié le 20/11/18

Reconverti en expert de la préparation physique, l’ancien international accompagne le XV de France depuis le début de l’année.

Parmi les joueurs qu’il fait souffrir depuis plus de huit mois, certains ont été ses adversaires ou ses coéquipiers, comme Mathieu Bastareaud, croisé au Stade français. Nicolas Jeanjean joue encore à Brive en 2012 lorsqu’il met un terme précoce à sa carrière de rugbyman. « Avec le recul, c’était une aventure vécue de façon très naïve, sans aucun calcul. J’ai joué dans de bonnes équipes avec de grands joueurs, j’ai gagné quelques trophées (NDLR : deux fois champion de France et d’Europe) et connu neuf fois l’équipe de France. Ce ne sont que de bons souvenirs. » Il n’a que 31 ans lorsque son corps, lassé des pépins à répétition, dit stop. « Je me suis énormémentquestionné sur mes pathologies. Avec unpère ostéopathe, j’ai cette sensibilité-là. J’ai cherché à comprendre, je me suis intéressé au mode de fonctionnement du corps humain. »

Des théories utilisées par le GIGN

Passionné par le sujet, l’ancien arrière ou ailier au puissant coup de pied trouve très vite la voie de sa reconversion. « J’ai eu ce projet d’entraîner des athlètes sur le plan physique, pas forcément des rugbymen. Alors je suis reparti sur les bancs de l’école pour décrocher mon certificat de préparateur physique au Creps de Montpellier, chez moi. » Puis il intègre la société Prepar, montée par un ancien international de handball, Olivier Maurelli. Romain Barras, champion d’Europe de décathlon en 2010, est également de l’aventure. « On a rassemblé nos compétences variées pour réfléchir de façon différente aux problématiques de la performance », explique celui qui est également à la tête de KUB3, une salle de sport où il peut mettre en pratique ses théories, dont certaines sont utilisées par les équipes de France de volley ou de ski, le MHR handball ou… le GIGN.

Un mode de fonctionnement innovant

Le 10 janvier dernier, Nicolas Jeanjean est intronisé nouveau préparateur physique. « J’ai connu Jacques Brunel en sélection. Quand il m’a dit qu’il cherchait un profil comme le mien, j’ai foncé. » Chargé spécifiquement des trois-quarts, il a déjà mis en place un mode de fonctionnement innovant et une nouvelle méthodologie, fruits de ses récentes expériences. Celui qui rêve d’étendre sa mission auprès des Bleus le plus longtemps possible, jusqu’en 2023 si possible. « Je me concentre à 100 % sur mon travail ici. J’ai mon approche et une grande liberté au sein de la cellule. Je suis épanoui, écouté, c’est très enrichissant. » Et Nicolas Jeanjean est ravi d’avoir retrouvé cet univers du rugby qui a si longtemps été le sien.

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France