XV de France : La composition pour l’Argentine

Publié le 15/11/18

Jacques Brunel a procédé à deux changements dans l’équipe qui débutera face aux Pumas.

Pourquoi avoir maintenu l’équipe qui a affronté les Springboks, avec très peu de changements, pour ce deuxième match de la tournée de novembre ?

Jacques BRUNEL (sélectionneur du XV de France) : « On a vite clôturé ce match car il ne fallait pas que ça empiète sur le suivant. J’espère que cette rencontre va nous servir de leçon. Il a fallu faire le bilan. Tout le monde a fait le constat : on a été plutôt à notre avantage sur la première mi-temps de manière significative avec beaucoup d’occasions. Face à des Sud-Africains qui étaient favoris et qui sortaient de performances de qualité face aux All Black, je pense que cette équipe a été loin de démériter. On était plutôt à notre avantage sur les deux tiers de la partie. Pourquoi changer une équipe qui est capable de rivaliser avec ces joueurs ? Il a fallu vite clôturer ce match car on a un adversaire de taille qui arrive. Je n’ai pas été tenté de changer fondamentalement l’équipe parce que ce n’était pas mérité selon moi. »

Gaël Fickou remplace Geoffrey Doumayrou pour le match de samedi et devient ainsi titulaire. Pourquoi ce choix ?

Jacques BRUNEL : « La commotion reçue par Geoffrey a joué dans cette décision. Il n’y a pas grand-chose à redire par rapport aux circonstances et aux situations qu’il a dû gérer sur le terrain. Il a fait les gestes justes et a pris les initiatives justes par rapport aux situations qu’il a gérées. Gaël Fickou, dont on connaît la forme actuelle, méritait de jouer dans cette équipe. On voulait profiter de la forme de Gaël et de cette commotion pour préserver un petit peu Geoffrey. Gaël a fait un très beau début de saison et il mérite sa place. On savait très bien qu’il allait rentrer naturellement. »

Qu’est-ce qui fait la force des Pumas que vous allez affronter samedi à Lille ?

Jacques BRUNEL : « On connaît leur détermination et leurs qualités mentales. Je crois que c’est une équipe qui a pas mal évolué ces dernières années. Elle est partie sur un jeu beaucoup plus ambitieux depuis le précédent sélectionneur. J’ai souvenir de les avoir rencontrés avec l’équipe de l’Italie, en 2012 ou 2013 il me semble. On voyait que ce jeu avait énormément évolué. Je pense qu’aujourd’hui, ils ont conservé cet esprit-là et qu’avec Mario Ledesma ils ont retrouvé des bases fortes. C’est un ensemble qui me paraît aujourd’hui de qualité. Ils l’ont montré à travers toute la compétition du sud. »

Fiches de joueurs

HUGET Yoann

1987Année de naissance

53 Nombre de sélections

Stade toulousainDernier club

Voir la fiche complète de ce joueur

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France