Nouvelle Zélande – France : 49-14

Publié le 23/06/18

Les Bleus se sont inclinés lors du troisième match et dernier match de la tournée d’été malgré deux essais signés Serin et Fofana.

Jacques BRUNEL (Sélectionneur du XV de France) : « C'est une désillusion bien sûr car le score est là mais je suis très satisfait de la première période. On a montré des choses sur le plan offensif, ce qui est toujours le plus difficile à mettre en oeuvre. On a eu plusieurs situations intéressantes, certaines conclues et d'autres non. Dont la première qui a duré 23 temps de jeu je crois, ce qui est énorme. Ce sont de belles choses qu'on va garder. »

Baptiste SERIN : « Si on a trop voulu suivre le rythme des All Blacks en seconde période? Oui et non, car en première, avec un peu de vitesse, des renversements de jeu, on les a quand même mis à mal. Le souci en deuxième période c'est qu'on a perdu des ballons au contact, on en a eu un peu moins sur nos rampes de lancement. Ils se sont nourris de nos ballons perdus, ils sont redoutables en contre-attaque, ce qui nous fait défaut. »

Anthony BELLEAU : « Le score est lourd au vu des efforts faits mais on s'est prouvé qu'on était capable de rivaliser avec eux. Il faut s'appuyer sur ça et le garder pour la suite. C'est plus facile de travailler sur ça que si on était passé complètement à côté du match. En seconde période ils ont accéléré, on a eu moins le ballon, ils ont été très réalistes dans la zone de marque. »

Wesley FOFANA : « On a réussi à rivaliser en première période. Les regards (des All Blacks) ne trompent pas. Mais dès qu'on a, nous, rendu des ballons trop facilement, ils ont déroulé. On est déçu et frustré, parce qu'on ne se sent pas très loin: quand tu gardes le ballon, tu les mets à mal, ils s'accrochent. Mais quand ils ont le ballon, là ils font la différence avec les autres, marquent en très peu de temps de jeu. Puis ils accélèrent, ce qui nous manque. Si tu ne donnes pas un ou deux essais faciles, ce n'est peut-être pas pareil. Tu as l'impression de +t'envoyer+, de faire un bon match, mais au final tu prends cinquante points. »

FICHE TECHNIQUE

Samedi 23 juin 2018 à Dunedin (Forsyth Barr Stadium), Nouvelle-Zélande bat France 49-14 (mi-temps : 21-14)

Spectateurs: 27 807

Arbitre : John Lacey (Irl)

Nouvelle-Zélande : 7 essais B. Smith (16), Todd (24), McKenzie (32, 47), R. Ioane (53, 59, 64), 6 transformations McKenzie

France : 2 essais Serin (12), Fofana (28), 2 transformations Belleau (12, 28)

NOUVELLE ZÉLANDE : B. Smith - Naholo, Goodhue, S. B. Williams (J. Barrett, 58), R. Ioane - (o) D. McKenzie (Mo'unga, 70), (m) A. Smith (Perenara, 64) - L. Whitelock (Hemopo, 70), A. Savea (Todd, 17), Frizell - S. Barrett, S. Whitelock (cap) - Franks (Tuungafasi, 46), Taylor (Coltman, 72), Moody (Tu'inuakuafe, 64)

FRANCE : Fall (Médard, 49) - Thomas (Médard, 64), Lamerat (Plisson, 75), Fofana, Fickou - (o) Belleau, (m) Parra (cap, Serin, 9) - Gourdon (Lapandry, 51), Galletier, Babillot - Maestri, B. Le Roux (Lambey, 63) - Atonio (Gomes Sa, 51), Chat (Pelissié, 64), Priso (Baille, 51)

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France