Top menu



Vous êtes ici : Rugby International > Coupe du monde féminine > Historique
  Imprimer cette page





Pays de Galles en 1991 (Cardiff)

• victoire des USA face à l’Angleterre : 19 à 6
12 équipes ont participé à cette 1ère édition : pays de Galles (hôte), Canada, Angleterre, France, Italie, Japon, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Espagne, Suède, USA
et URSS. L'Angleterre et les USA s'étaient qualifiés pour la première finale de l'histoire de cette compétition, les Américaines ont été les premières à soulever le trophée.


Ecosse en 1994 (Edimbourg)
• victoire de l’Angleterre face aux USA : 38 à 23
Lors de cette 2nde édition le Kazakhstan et l'Irlande ont fait leur apparition.
Les équipes des USA et de l’Angleterre se retrouvent en finale une nouvelle fois, mais cette fois l'Angleterre triomphe lors d’une finale spectaculaire.


Pays Bas en 1998 (Amsterdam)
• victoire de la Nouvelle - Zélande face aux USA : 44 à 12
Il s’agit de la 1ère édition de cette compétition officiellement sous l’égide de l'International Rugby Board (IRB).
Ce tournoi, dont le format est passé à 16 équipes, a offert de superbes confrontations et les 2 équipes favorites, la Nouvelle-Zélande et les USA se sont retrouvées
en finale. Les Américaines, malgré leur expérience ( s’agissant de leur 3ème finale consécutive), n’ont rien pu faire face aux Black Ferns qui remportaient leur premier titre
mondial, Vanessa Cootes faisant la une des journaux après avoir inscrit quatre des huit essais néo-zélandais.


Espagne en 2002 (Barcelone)
• victoire de la Nouvelle - Zélande face à l’Angleterre : 19 à 9
Les Samoa ont fait leur entrée lors de cette édition et ne pouvaient mieux commencer en battant l'Irlande 22 à 0.
La finale opposant les rivales anglaises et néo-zélandaises a rempli toutes ses promesses, les 8000 spectateurs du Stade Olympique ont pu assister à un superbe
match de rugby avec une alternance dans le jeu des arrières et des avants, un engagement physique avec des ambitions offensives sans précédent.
Cette finale, a également été retransmise, en direct, au milieu de la nuit en Nouvelle-Zélande.


Canada en 2006 (Edmonton)
• victoire de la Nouvelle - Zélande face à l’Angleterre : 25 à 17
La Coupe du Monde Féminine de rugby s'est disputée pour la 1ère fois hors de l'Europe. Lors de cette édition, l'Afrique du Sud, nation historique de rugby, a fait son
apparition et devenait la 1ère équipe africaine à participer à la compétition.
La Nouvelle-Zélande et l'Angleterre se sont retrouvées en finale au cours de laquelle les essais de Monalisa Codling et Stephanie Mortimer ont permis aux « Black
Ferns » de remporter leur 14ème victoire d'affilée.


Angleterre 2010 (Londres)
• victoire de la Nouvelle - Zélande face à l’Angleterre : 13 à 10
C'est en 2010 que le rugby féminin a touché le grand public et fait preuve de toutes ses qualités de vitesse, techniques, talents et d'intensité.
Des matchs ont été joués au Surrey Sports Park de Guildford, les demi-finales et la finale se sont disputées au stade du Stoop près de Twickenham.
L'intérêt pour ce tournoi a été bien plus important que prévu avec 3 journées de poules jouées à guichets fermés. Avec plus de 13 000 spectateurs pour la finale
et environ 500.000 téléspectateurs dans le monde, il s’agissait d’un record du monde pour un match international de rugby féminin.
La compétition a été remportée par la Nouvelle-Zélande qui a battu l'Angleterre à l'issue d'une finale palpitante, alors que trois essais inscrits dans ce tournoi ont
été nominés pour le trophée de l'IRB de « l’essai de l'année ».