Top menu



Vous êtes ici : Rugby Français > Assises Nationales Rugby
  Imprimer cette page


Actualités



Livre Blanc du Rugby français
Découvrez le Livre Blanc du Rugby Français, véritable outil permettant de poursuivre le travail engagé aux 1ères Assises Nationales du Rugby.
 Lire la suite

La FFR a désigné les pilotes des trois premiers groupes de travail mis en place à l’issue des premières Assises Nationales du Rugby : Serge Blanco, Fabien Pelous et Henri Broncan ont accepté de diriger respectivement les groupes sur « la compétitivité du XV de France », « les filières de formation » et « les Ecoles de rugby ». 
 Lire la suite

Les 1ères Assises du rugby français ont été un véritable succès pour les 150 participants, représentant l’ensemble du monde du rugby permettant, après un nécessaire travail de synthèse, la rédaction d’un Livre blanc du rugby français.
 Voir la suite
 Télécharger le discours d'introduction de Pierre CAMOU
 Télécharger le discours de clôture de Pierre CAMOU


Les 1ères Assises du rugby français, qui se tenaient depuis le mardi 20 mars au siège de la FFR à Linas-Marcoussis, se sont clôturées. Pas moins de 150 participants, représentant l’ensemble du monde du rugby, ont nourri les débats sur les 5 grands thèmes proposés, à travers les 40 ateliers organisés.
 Lire la suite

Découvrez en exclusivité les premières photos des Assises Nationales du Rugby qui regroupent tous les acteurs du rugby sur trois jours, les 20, 21 et 22 mars 2012 à la FFR.
 Lire la suite



Edito de Pierre Camou, Président de la FFR


C’est une grande première, à laquelle l’ensemble de la communauté du rugby français est conviée. Alors que notre sport est à la croisée des chemins, toutes ses composantes vont se retrouver au siège de la Fédération Française de Rugby à Linas-Marcoussis, lieu d’échanges par excellence entre professionnels et amateurs, haut niveau et loisir, partenaires et personnalités extérieures, pour débattre sur le rugby de demain, sur un avenir à construire.

Décidées par le comité directeur de la FFR, ces « Assises Nationales du Rugby » ont pour objectif et pour mission d’échanger sur notre organisation et nos modes de fonctionnement. Grâce aux différences de chacun, nous allons réfléchir ensemble aux pistes sur lesquelles nous voulons orienter le rugby dans les 10 à 20 ans à venir.

Le rugby français se porte bien. Nos 1.800 clubs comptent plus de 400.000 licenciés, un record dans l’histoire de notre sport. Le public est de plus en plus nombreux dans les stades et devant les écrans de télévision, avec des records d’audience régulièrement battus. Nos championnats sont de bon niveau. La France est, au niveau sportif, une nation majeure, avec ses équipes nationales qui brillent sur les terrains, à commencer bien sûr par le XV de France, vice-champion du monde.

Pour autant, le spectaculaire développement du rugby, tout autant que les grandes mutations de la société dans laquelle nous vivons, créent la nécessité d’évoluer. Nous devons anticiper les changements qu’il va falloir oser impulser pour réussir à conserver notre identité et nos valeurs dans un environnement sans cesse en mouvement.

Notre ambition est de faire bouger les lignes sans rupture mais en profondeur et de démentir ainsi l’opinion fréquente selon laquelle notre pays ne saurait changer que dans la douleur et le psychodrame.

Développement territorial de la pratique, contraintes des calendriers des compétitions nationales et internationales, professionnalisme, explosion médiatique, augmentation des enjeux financiers, formation et perfectionnement des jeunes joueurs, adaptation des structures, projet de Grand Stade FFR, retour du rugby dans la famille olympique par sa pratique à 7, méthodes de gestion, bénévolat, nouvelles pratiques, être champion du monde… Tous ces sujets et, bien d’autres encore, sont sur la table de ces Assises : où voulons-nous aller, quels sont nos grands objectifs ? Les échanges seront organisés autour de quarante sujets, eux-mêmes regroupés en cinq grands thèmes : l’excellence sportive, les clubs, les relations institutionnelles, l’économie et le jeu.

Je souhaite que les débats soient conduits dans la plus entière liberté de parole : tout est discutable, tout est contestable, tout peut être remis en cause. A l’unique exception près : celle de notre socle fondateur constitué des valeurs intangibles du rugby.

J’espère que ces Assises feront souffler entre nous tous le grand vent de la liberté, de l’échange et de la confrontation d’idées. En somme, je souhaite qu’elles soient symboliques du jeu au large qui fait partie du fameux  « french flair » que nos adversaires nous attribuent volontiers.