Top menu



Vous êtes ici : historique > 2013 > France – Irlande – 18
  Imprimer cette page






Date de publication : 26 Mars 2013

France – Irlande – 18

Les Bleus se sont qualifiés pour la finale des Championnats d'Europe -18 ans après la victoire sur l'Irlande (23-18). Les Français affronteront l'Angleterre !

Mardi 26 mars 2013 au Stade André-Mager (Chambéry), France bat Irlande 23-18 (mi-temps : 17-15)

Spectateurs : 3 000

Arbitre : Claudio BLESSANO 

France : 2 essais Lespiaucq (16), Fortunel (22), 2 transformations (16, 24), 2 pénalités (31, 54) et 1 drop (38) Ramos

Irlande : 2 essais Owens (5), Murphy (34), 1 transformation (34) et 2 pénalités (25, 57) Byrne

FRANCE : Ramos – Bonneval, Fontaine, Chouvet, Mouraud – (o) Fortunel (Ugena, 46), (m) Meric (cap) (Sanconnie, 67) – Devergie (Cassang, 67), Bachelier, Armary – Jolmes (Delannoy, 52), Labouteley – Marie (Ebongue Sipamio, 46), Lespiaucq (Chat, 69), Courcoul (Paiva, 71)

IRLANDE : Dardis – Owens, Cleary, Brewer, O'Shea – (o) Byrne, (m) McCarthy (cap) (Rock , 69) – Timoney, Moloney (Thornton, 67), Murphy – Ryan (Gallagher, 64), O'Connor – Heffernan, McNulty, Lagan (Loughman, 51)


REACTIONS 

Anthony MERIC (capitaine France-18) : « C’était un match très difficile, les Irlandais nous ont proposé une belle opposition même si nous sommes mal entrés dans la rencontre avec des soucis au niveau défensif que nous avons su rattraper. Nous ne nous sommes pas énervés et nous avons remis les ingrédients nécessaires à un match de ce niveau. Si devants nous avons réussi à prendre ces Irlandais, ils étaient vraiment rapides derrière ! Félicitations aux gros qui ont vraiment fait une très grosse partie. Maintenant, direction l’Angleterre et le Crunch, nous allons tout faire pour l’emporter surtout devant notre public dans un stade plein à Grenoble. Même si la pression sera importante, nous voulons vraiment aller chercher cette victoire ! » 

Philippe BOHER (Manager France-18) : « C’était une rencontre de très très haut niveau pour des jeunes de 18 ans. Nous avons vu beaucoup de mouvements de chaque côté avec énormément d’ambitions dans le jeu. Nous avons rarement la chance de voir des rencontres de ce niveau avec ces catégories où les matches sont cadenassés. Après sur le contenu, le jeu appelle les erreurs mais malgré les prises de risque, je suis vraiment satisfait d’autant que nous avons eu un rude adversaire. Les Irlandais nous ont posé des soucis sur les rucks et sur les phases plaqueur-plaqué. De notre côté, nous avons su saisir notre chance et nous appuyer sur une très belle conquête notamment en mêlée où nous récupérons cinq ballons et deux pénalités. Nous avons deux mauls qui font trente mètres et cela nous a fait beaucoup de bien ! Maintenant, le plus dur reste à faire avec l’Angleterre. Physiquement, ils sont très forts, solides dans toutes les lignes mais collectivement, nous avons des certitudes et nous sommes capables de nous imposer. Tout est ouvert ! »