Top menu



Vous êtes ici : historique > 2012 > XV France : La journée des Bleus
  Imprimer cette page





Date de publication : 21 Novembre 2012

XV France : La journée des Bleus

La journée de mardi était à nouveau consacrée à la récupération active avant l’annonce du groupe de 23 joueurs + Benjamin Fall pour préparer les Samoa.
09h15 : Musculation pour les 3/4

10h00-10h45 : Entraînement ¾
Les Bleus ont profité de la séance matinale pour travailler la vitesse, ingrédient nécessaire pour lutter contre les Samoa.

10h15 : Musculation pour les avants

11h00 : Entraînement avants
Petite alerte pour le pilier gauche des Bleus Thomas Domingo, victime d'un petit blocage du dos lors d'un entraînement à la touche et alors qu'il était en position de lifteur.

11h30 : Point presse
Au programme des fourches caudines de la presse nationale et régionale : Patrice Lagisquet, Nicolas Mas, Louis Picamoles, Morgan Parra, Frédéric Michalak, Florian Fritz, Vincent Clerc.

15h30 : Vidéo

16h00 Entraînement public

Après des ateliers de travail sur la défense et l’attitude autour des rucks, les Bleus ont été rejoints par le Pôle France pour une séance en opposition raisonnée sous le regard d’une centaine de spectateurs.

20h00 : Annonce du groupe de … 24 !
Sébastien VAHAAMAHINA, Pierrick GUNTHER et Gaël FICKOU rentrent dans leurs clubs après avoir rejoint le groupe dimanche soir pour suppléer aux incertitudes de quelques joueurs après la rencontre face à l’Argentine.
Benjamin FALL reste avec le groupe jusqu’à jeudi midi, compte tenu du fait que Brice DULIN est toujours ménagé. L’encadrement du XV de France prendra une décision ce jour là.
Philippe Saint André : « C’est le rôle du sélectionneur, je le sais mais c’est toujours dur de devoir faire des choix même si les joueurs qui nous ont rejoint étaient là pour suppléer les incertitudes suite au match de Lille. Cela nous a permis de travailler dans des bonnes conditions et de bien commencer à préparer la prochaine rencontre malgré des joueurs ménagés à l’entrainement. Et pour ces jeunes joueurs qui découvrent l’Equipe de France, c’est bien d’intégrer le groupe. Ils s’imprègnent de nos lancements de jeu et de l’exigence du haut niveau, ils apprennent le collectif et la vie de ce groupe ».