Top menu



Vous êtes ici : historique > 2011 > Billetterie
  Imprimer cette page





Date de publication : 10 Mai 2011

Billetterie

Afin de lutter contre les agences non agrées et face à la multiplication des sites Internet souvent basés à l’étranger favorisant le commerce des places de match sèches entre particuliers, la FFR adresse un message de prévention à l’attention du public du XV de France pour l’informer.
La FFR rappelle aux supporters du XV de France que les seuls canaux licites de distribution des billets donnant accès aux matches qu’elle organise sont les suivants :

Pour les billets sans prestation, directement auprès du service billetterie de la FFR, ou sur les sites Internet des sociètés France Billet (
www.francebillet.com) et Ticket Net (www.ticketnet.fr) ;

Pour les billets avec des prestations d’hospitalité (restauration, hébergement, transport, accueil, etc, ) auprès de l’une des quatorze agences agréees, dont la liste figure sur le site Internet de la FFR, et de leur sous agences.

En dehors de ces réseaux, les revendeurs proposant au public des places, avec ou sans prestations d’hospitalité, violent nécessairement les conditions générales de vente figurant au dos des billets, et qui stipulent qu’ils sont incessibles.

La FFR met les supporters du XV de France particulièrement en garde contre les sites internet tels que www.viagogo.com, www.worldticketshop.com, www.euroteamtickets.com qui permettent aux fans d’acheter et de revendre des billets et qui, ce faisant, d’une part, incitent leurs clients à la violation des conditions générales de vente de billets mis en vente par la FFR, et d’autre part, provoquent bien souvent une augmentation substantielle du prix des billets par rapport à leur valeur faciale fixée par la FFR.

Concernant plus specifiquement les agences revendant des places avec des prestations d’hospitalité, la FFR rappelle à tous les passionnés du rugby que des nombreuses agences qui opèrent sur le marché des hospitalités sans agrément ne sont pas autorisées à revendre des places avec prestations. S’adresser à elles comporte le risque que la place de match ne soit jamais livrée ou que les prestations l’accompagnant soient d’une médiocre qualité.

La FFR mène une lutte systématique contre les agences non agrées. A ce titre, elle a déjà obtenu la condamnation civile des agences suivantes : 

NEOSPHERE VOYAGES, TGI de Marseille (03/10/2013)
EVENEMENTS ET VOYAGES, TGI de Vienne (20/12/2007)
AU DELA DU SPORT, TGI de Nanterre (07/11/2008)
PRIVILEGE EVENTS, TGI de Nanterre (07/11/2008)
PEOPLE ORGANISATION, TGI de Nice (18/11/2008)
AFTER MATCH COMMUNICATION, TGI de Nanterre (18/06/2009)
AISE, TGI de Paris (17/09/09)
CLAUDE FONTELLINE COMMUNICATION, TGI de Nanterre (14/01/10)
FOX EVENTS, TGI de Strasbourg (09/02/10)
VISTA VOYAGES ET SPORTS, TGI de Marseille (16/09/10)
MEDIA SPORT PROMOTION, TGI de Lyon (06/10/10)
TEC BARTEFORUM, TGI de Paris (25/11/10)
IDEE NOMADE, TGI Aix-en-Provence (06/01/11)

Pour mettre fin à ce marché parallèle, la FFR aujourd’hui encore poursuit son combat judiciaire puisque plusieurs procédures sont actuellement en cours.