Top menu



Vous êtes ici : historique > 2010 > « Nous sommes sur le bon chemin »
  Imprimer cette page





Date de publication : 13 Janvier 2010

« Nous sommes sur le bon chemin »

Avec un groupe peu expérimenté mais qui travaille dans la continuité, Thierry JANECZEK, entraîneur de l’équipe de France à 7, compte sur les manches de Wellington et Adélaïde pour continuer à accumuler l’expérience nécessaire à 7.
 Dans quel état d’esprit abordez-vous les 3ème et 4ème étapes du circuit mondial ? 

Thierry JANECZEK : Les joueurs ont déjà participé à une tournée avec les deux premiers tournois de la saison. Cela se voit lors des entraînements puisque les bons reflexes du 7 reviennent même si nous devons encore gommer les éléments perturbateurs du 15. C’est bien de pouvoir repartir avec de l’expérience. Cette semaine, nous faisons une revue d’effectif des postulants et le groupe final sera réuni la semaine prochaine pour finaliser la préparation. Certains joueurs qui ont participé au circuit mondial l’année dernière intègreront l’effectif. Nous aurons une grosse ossature avec de jeunes joueurs accompagnés de plusieurs anciens. Ils pourront apporter leur expérience. L’exemple du terrain reste la vérité à 7 ! 

Quels sont vos objectifs sur ces deux tournois ? 

Thierry JANECZEK : Nous savons que nous partons avec beaucoup de retard. Nous ne pouvons donc pas être très ambitieux. Il faut être réaliste et mon seul objectif pour le moment reste de prouver que nous savons jouer au rugby à 7. A un moment donné, si nous voulons atteindre un objectif, il faut avoir des résultats et nous allons devoir aller les chercher. Pour cela, nous devons gagner plus de deux matches par tournoi. A Dubaï et George, nous avons été très productifs mais nous sommes souvent passés à côté de la première mi-temps. Même si nous sommes assez performants en seconde période, nous avons pris trop de retard pour pouvoir l’emporter. C’est une caractéristique des débutants au rugby à 7. Nous attendons trop du partenaire alors qu’à 7, il faut prendre rapidement une décision et amener une réaction collective. Cette éducation est longue à rentrer dans les mœurs et les habitudes. Maintenant, je pense que nous sommes sur le bon chemin. L’état d’esprit des joueurs est remarquable et avec si peu d’expérience, nous voyons qu’ils ont compris les exigences du rugby à 7. 

Avec deux ou trois tournois d’expérience, un quart de finale de Cup est-il possible ? 

Thierry JANECZEK : Je pense que c’est envisageable à Hong Kong ou Adélaïde dans la mesure où nous gardons l’homogénéité de ce groupe comme cela est prévu en ajoutant deux ou trois joueurs d’expérience pour tirer nos jeunes joueurs vers le haut. Je suis persuadé que nous avons des joueurs de talent avec un fort potentiel. Sur chaque tournoi, notre objectif reste de gagner deux matches le premier jour pour nous assurer une place en Cup mais cela n’arrive pas comme ça. Nous avons l’essentiel maintenant, il faut travailler sur les détails et la précision. Lors de la dernière tournée, nous avons pris trop d’essais à une passe ou sur des ballons perdus.

GROUPE RETENU pour le stage au CNR du 11 au 13 janvier 2010 

ALBALADEJO Paul (Dax)
BEN LETAIEF Samy (Montauban)
BESSON Mathieu (Brive)
DELMAS Renaud (Périgueux)
DUPONT Ugo (FC Grenoble)
DURQUET Yohan (Mont de Marsan)
FALCONETTI Sonny (Toulon)
GERMAIN Gaétan (Bourgoin)
IRIBAREN Teddy (Toulouse)
KRASKA Nicolas (Racing-Métro 92)
MALZIEU Jérémie (AS Clermont Auvergne)
SINZELLE Jérémy (Toulon)
SOUQUET Romain (Albi)
VIALLET Marvin (Bourgoin)

ENCADREMENT

FITE Roger (Manager)
JANECZEK Thierry (Entraîneur)
DOUTRELOUX Jean Paul (Préparateur Physique)
ZABOTTO Bernard (Médecin)