Top menu



Vous êtes ici : historique > 2010 > France féminine
  Imprimer cette page





Date de publication : 23 Août 2010

France féminine

 
JOURNEE 24 : Lundi 06 septembre 

Nous sommes déjà le 6 septembre 2010 et un nouveau chapitre du XV de France féminin se refermera dans la soirée…Nous avons passé 24 jours ensemble, cela peut paraître long et court à la fois mais lorsque vient l’heure du départ c’est toujours difficile de se quitter les uns et les autres surtout que certaines ont décidé de raccrocher leurs crampons internationaux et que certains membres du staff s’arrêteront également. Ce groupe vie ses dernières heures ensemble… Le retour à la réalité va être dur… ce soir lorsque nous poserons les pieds sur le sol Français l’aventure RWCW 2010 sera clôturée…SNIF, SNIF. Nous aurons toutes une semaine pour faire un break rugby puis progressivement nous retournerons dans nos clubs respectifs pour redémarrer une nouvelle saison. 

Cette fabuleuse et extraordinaire aventure humaine et sportive a fait vivre au groupe un grand nombre d’émotions. Nous ressortons grandit de cette compétition mondiale. Pouvoir affronter de nouvelles nations telles que celles de l’hémisphère sud nous aura permis de réaliser un grand nombre de choses. .. Si nous voulons élever notre niveau, il serait bien que nous affrontions plus régulièrement ces nations car une fois tous les 4 ans lors d’une Coupe du Monde c’est trop peu. Les Blacks méritent amplement leur nouveau titre mondial, elles sont incontestablement les meilleures de cette Coupe du Monde. Félicitations à elles au nom du XV de France féminin ! 

Nous avons loupé la marche qui nous permettait d’accéder au podium, et cela fait mal au vue des sacrifices que nous nous octroyons depuis quelques années. N’ayez aucun regret car nous nous sommes battues jusqu’à la dernière minute…
Une chose est sur c’est que le XV de France féminin a fait vibrer un grand nombre de personnes durant cette Coupe du Monde et pas seulement nos familles, nos amis ou bien nos clubs, il y a réellement eut un engouement et une adhésion d’un large public. La place du rugby féminin ne cesse pas d’évoluer vers le haut niveau et c’est très encouragent pour les plus jeunes qui arrivent et qui un jour porteront ce maillot tricolore frappé du coq tant convoité.

Sandra RABIER (Ovalie Caennaise)

Ta profession ? Matelot au sein de la Marine Nationale
Ton poste : 3ème ligne centre ou 2ème ligne
A quel âge as-tu débuté le rugby ? Lors de mes 9 printemps.
Depuis quand es tu joueuse au sein du XV FF ? 1ère cap lors du tournoi des VI Nations 2007 face à l’Italie.
Autre(s) sport(s) pratiqués ? La danse classique, je vous laisse m’imaginer en tutu !
Ton modèle sportif ? Mon père
Ton surnom ? Rabichon/ P’tit Canard / La Rab
Ta principale qualité ? A l’écoute
Ton principal défaut ? L’exigence que j’ai envers moi-même et les autres.
Ce que tu détestes le plus chez les autres ? L’hypocrisie
Ce que tu apprécies le plus chez les autres ? La sincérité
Comment combats-tu le stress ? Je me concentre sur ce que je sais faire et le reste je l’occulte.
Ta couleur préférée ? Bleu
Tes hobbies ? Les sports à sensations fortes/ Voyager/ Les sorties avec mes proches…
Dernier film vu ? L’étrange histoire de Benjamin Button.
Dernier livre lu ? Millénium 2
Qui aurais –tu aimé être ? Etre moi-même me suffit amplement.
Quel est le premier interdit sportif que tu vas braver en rentrant de la Coupe du Monde ? Manger de la bonne bouf Française avec mes proches !


JOURNEE 23 Dimanche 5 septembre 

Première levée comme d’habitude, je retrouve Stéphanie Provost pour notre petit déjeuner en tête à tête (ça va me manquer !). Un miracle s’est produit dans la nuit, le Père Noël est passé avant l’heure et nous a laissé des petits mots d’encouragement sur nos portes de chambre. Je soupçonne Pépite d’être derrière tout ça mais chut ! Certaines filles y croient peut-être encore. Sur le chemin du retour habituellement solitaire, je croise beaucoup de filles que je salue chaleureusement (« salut les grosses ! » pour Sissi bien sûr), le groupe est bien matinal ce matin.
Il faut maintenant préparer le sac pour cet après-midi, quel T-shirt faut-il mettre déjà ? Je défie quiconque de ne pas perdre au moins une chaussette ou une brassière en trois semaines de lessive commune ; il me manque la moitié de la dotation (j’exagère à peine).

9h45 : promenade. Une fine pluie nous rappelle que nous sommes bien en Angleterre. A mi-chemin le cercle est formé mais le discours reste silencieux, les regards suffisent. Chacune sait ce qu’elle doit faire, chacune mesure l’importance de ce match. Arracher cette troisième place pour marquer une nouvelle fois notre histoire et laisser une trace…
De retour au bloc, les uns préparent leurs bagages, les autres rangent le matériel dans les cartons; ça sent le départ. Ces trois semaines sont passées à une vitesse folle. Il nous appartient maintenant de terminer sur une bonne note. Je sais que cette troisième place est dans tous les esprits et je n’en peux plus d’attendre le coup de sifflet de l’arbitre pour débuter le match.

11h : tout le monde se retrouve pour le repas dans notre salle de vie. J’adore ce moment où l’on mange les unes serrées contre les autres, avec les plats qui circulent de table en table ; ça me rappelle mes années à l’école primaire quand je mangeais à la cantine (séquence émotion).
La sieste fut courte, c’est déjà l’heure de la remise des maillots. Le discours est chargé d’émotion. C’est le dernier match que va vivre ce groupe ensemble. C’est la fin de la compétition, de cette incroyable aventure. Plusieurs sentiments se mêlent pendant le trajet vers le stade. L’excitation et l’impatience de jouer ce match et en même temps l’envie de profiter au maximum de ces derniers moments qui resteront très longtemps dans les mémoires.

13h20 : arrivée au stade. Chacune prend sa place dans le vestiaire, Phiphi fait les derniers straps. Tout le monde est très concentré. L’échauffement est sérieux, nous avons toutes une grosse envie. Enfin, c’est l’alignement des équipes dans le tunnel. Le stade n’est pas encore plein mais il déjà pas mal de monde. Quelques minutes plus tard l’arbitre donne le coup d’envoi. L’entame de match est parfaite. Nous dominons largement les 15 premières minutes sans arriver à concrétiser. Menant seulement de 3 petits points après une pénalité, nous subissons les assauts de l’équipe australienne qui reprend bientôt le dessus en marquant plusieurs essais coup sur coup. C’est la désillusion. La mi-temps permet de remettre l’équipe sur les bons rails et nous faisons une deuxième mi-temps bien meilleure. Nous n’encaissons plus de points, nous marquons un essai et nous sommes même tout prêt d’en marquer un deuxième à la fin du match. Mais le mal est déjà fait, nous nous inclinons 22-8.

L’aventure se termine donc sur une défaite. C’est dur de retenir les larmes. La pression retombe. Nous nous retrouvons en cercle comme après chaque match, on se sert fort, on se regarde, on sait qu’on a tout donné. Notre président, monsieur Camou, nous rejoint pour nous dire un petit mot et nous réconforter.
17h : coup d’envoi de la finale qui oppose la Nouvelle-Zélande et l’Angleterre. Toute l’équipe encourage les néozélandaises. Le match est très serré et plein de rebondissements, et la Nouvelle-Zélande s’impose finalement 13-10 pour notre plus grand bonheur. En les voyant soulever la coupe tant convoitée, on ne peut s’empêcher d’avoir envie de leur succéder. Cette Coupe du Monde s’achève ainsi, sur ces moments intenses de joie et de peine. Il reste maintenant toute la soirée pour décompresser sans penser au lendemain. Place à la fête… 



Céline ALLAINMAT (Stade Rennais) 

Ta profession : coach sportif/préparateur physique
Ton poste : ailier/arrière
A quel âge as-tu débuté le rugby : 15 ans
Depuis quand es tu joueuse au sein du XV FF : 2003
Autre(s) sport(s) pratiqués : natation, vtt, surf, snow, roller
Ton modèle sportif : jason robinson
Ton surnom : kiwi
Ta principale qualité : bosseuse
Ton principal défaut : timide
Ce que tu détestes le plus chez les autres : l’hypocrisie
Ce que tu apprécies le plus chez les autres : l’humour
Comment combats-tu le stress : en écoutant de la musique
Ta couleur préférée : bleu (heureusement que je joue en équipe de France ! mais j’aurai fait un effort pour porter le maillot à la fougère quand même)
Tes hobbies : lecture (policier et BD), series tv, cinéma
Dernier film vu : Ch@troom (c’était nul !!!)
Dernier livre lu : play dead de Harlan Coben (pas encore fini)
Qui aurais –tu aimé être : un avatar pour être grande, rapide et … bleue ! (ça marchait moins bien avec un schtroumph)
Quel est le premier interdit sportif que tu vas braver en rentrant de la Coupe du Monde : boire un verre avec mes amis


JOURNEE 22 : samedi 4 septembre

Aujourd’hui, samedi 4 septembre, dernier jour de préparation avant le dernier match contre l’Australie demain à 15 heures, pour la troisième place de la Coupe du Monde. Cette veille de match, comme les autres, est consacrée aux réglages, aux derniers détails…
Mais ce match ne sera, quant à lui, pas comme les autres…ce sera le dernier de la compétition, le dernier de cette Coupe du Monde, le dernier de cette aventure humaine & sportive qui a commencé ici, en Angleterre, depuis bientôt trois semaines, mais qui a débuté, pour chacun des membres de ce groupe France, depuis plusieurs années déjà… Années durant lesquelles tant de sacrifices, d’heures d’entraînement, de préparation physique, d’étirements, de « bonus »… auront été faits en vue de cette échéance finale. 

8h30 - 9h20 (enfin 9h20 pour les ¾ seulement…) : petit déjeuner, rapidement enchaîné pour les avants par une heure de travail spécifique. Au menu : touches & mêlées. 

10h30 : le groupe se rejoint en salle vidéo pour visionner l’entraînement de la veille avec les entraîneurs 

11h30 (l’horaire du déjeuner est avancé pour être identique à celui de demain, jour de match) : Chef Denis-Ratatouille et sa brigade nous ont à nouveau préparé & servi, toujours avec autant de soin, le repas au bloc.
Repos & sieste jusqu’à 16h00 pour l’entraînement du capitaine, ultime répétition des lancements de jeu. 

Contrairement à la préparation de la demi-finale, aujourd’hui nous ne nous rendrons pas au stade où le match aura lieu (le Stoop, stade des Harlequins, situé à Londres, à une heure d’ici environ). 

Le « Captain Run » a, en effet été programmé sur un terrain excentré du Surrey’s Sports Park, afin de favoriser la récupération & de limiter les trajets. 

Dîner de 19 à 20h avant une réunion prévue à 20h30. Les détails sur l’organisation de la journée y sont exposés par Francis. En fin de réunion, les entraîneurs nous recentrent & nous re-concentrent sur le match de demain avec comme seul objectif : la victoire. 

Rendez-vous donc demain à 15 heures pour cette petite finale mais pour un grand match… 



Céline BARTHELEMY (BORDEAUX)


Profession: Professeur d’EPS
Poste: 3
Débuts dans le rugby: 21 ans Débuts au sein du XV FF: Février 2007
Autres sports pratiqués : Judo, tennis et foot.
Mon surnom: Bartuche, Bartouche, Bart ou Bartoche
Ma principale qualité: entière
Mon principale défaut: … et entière 
Ce que je déteste chez les autres: L’hypocrisie & l’injustice… 
Ce que j'apprécie chez les autres: la sincérité 
Comment combats-tu le stress: Je ne le combats pas forcément mais l’utilise plutôt
Ta couleur préférée: le noir
Tes hobbies: Mes amis, ma famille, Raymond & L’Autre Salon de Thé, Rue des Remparts à Bordeaux… 
Dernier film vu: dernier film devant lequel je me suis endormie plutôt…
Dernier livre lu : God save la France de Stephen Clarke
Qui aurais-tu aimé être: ma vie me convient plutôt très bien Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant: Profiter de ma famille & de mes amis, prendre davantage de temps avec eux


JOURNEE 21 : vendredi 3 septembre

8h30: réveil par le soleil londonien et la musique de mon réveil du portable " la santa espina" quoi de mieux qu'un matin comme en catalogne?! 

10h30: réunion pour décortiquer les points forts et faibles de l'Australie, notre futur adversaire pour une place de bronze. Une montagne australe se présente devant nous, je sens la mobilisation collective, une envie d'un dernier effort en commun pour finir à une place honorable de médaille de bronze! 

12h30: jeu au pied pour les botteuses sur le terrain Surrey 1 avec francis comme ramasseur de balle que je remercie au passage! A la fin de la séance, nous organisons un concours que j'ai gagné face à deux autres botteuses (dont je ne citerai pas les noms) pour leur éviter une honte publique! 

13h: repas......menu: riz poulet et yaourt strawberryes 

16h10: réunion avec l'apport de notre cher " french referee" Sébastien Minery sur nos pénalités concédées sur le match face à la Nouvelle Zélande et qu'on ne reproduira plus pour le prochain match bien sûr!!! 

16h30:entrainement avec pour thème notre organisation défensive collective.........peu à peu les "bernardo" (dédicace à Nathalie Amiel) que nous étions se sont transformés en partenaires communicatives. Nous finissons pas une bonne séance d'opposition entre nous pour nous rappeler qu'au rugby l'essentiel est d’avancer que l'on soit en attaque ou en défense. 

19h: repas...menu: riz saumon et yaourt strawberryes 

20h: commission technique (réunion entre coachs et joueuses de l'épine dorsale); nous échangeons sur le contenu de l'entrainement, de la préparation du match afin de ne rien laisser au hasard pour notre ultime match de cette coupe du monde. Nous évoquons des derniers réglages afin de mettre toutes les chances de notre coté! 

20h30: réunion collective retour sur la journée, puis la traditionnelle remise des boulets du jour dont la grande gagnante fût...............caroline ladagnous !!!! Au passage cela fait deux fois qu’elle obtient le titre! 

21h30: salle des soins où on revoit les copines, les blessées de guerre. Nous sommes toujours bien chouchoutées par nos deux soigneurs, Phiphi et Denis ! On arrive en boitant, on repart en courant : ils sont forts! 

22h: l'heure du dodo, je m'endors avec la tête pleine d'étoiles! Mon prochain rêve? 

Sûrement l’histoire de coq qui mange un kangourou… 



Aurélie BAILON (USAP)

Profession: Assistante d’éducation
en recherche d’un poste dans la police municipale
Poste: demi d’ouverture
Débuts dans le rugby: 17 ans Débuts au sein du XV FF: Tournoi des VI Nations 2008
Autres sports pratiqués : football, judo, tennis, handball.
Mon modèle sportif : Dan CARTER
Mon surnom: Bébel
Ma principale qualité: enthousiaste
Mon principale défaut: naïve 
Ce que je déteste chez les autres: la méchanceté 
Ce que j'apprécie chez les autres: la sincérité 
Comment combats-tu le stress: Pas de stress, c’est plutôt une pulsion, une envie de jouer débordante, qui me stimule plus l’enjeu est grand
Ta couleur préférée: le jaune (une des couleurs de ma culture) 
Tes hobbies: De bons repas entourés d’amis,la musique,chanter et tout ce qui a attrait au sport en général 
Dernier film vu: « Inception »
Qui aurais-tu aimé être: moi-même, j’aime ma vie ! 
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant: J’irai au resto à vives à l’hôpital manger des spécialités catalanes entre amis et je boirai (je l’espère) du muscat de Pezilla dans le trophée de la coupe du monde! Je mangerai jusqu’à avoir la peau du ventre bien tendue avec une petite fête sympa pour clôturer la nuit!


JOURNEE 20 : jeudi 2 septembre

8h30, meurtrie, blessée, la nuit a été longue et sombre au bloc N°35… Le réveil est difficile pour le Coq, piqué au vif par ces “Blacks” qui nous privent d’un rêve…la faute à qui? À elles, à nous, à eux, le flou dans chaque tête!! Ce matin, un de plus dans cette merveilleuse aventure mais différent des autres, comme un goût amer pour tous et toutes. 

Passer les regrets et les déceptions, la compétition n’est pas finie, il est l’heure de se lever et de relever la tête : le Coq n’a pas dit son dernier mot !!! 

Toujours soudées, comme à notre habitude, direction le petit déjeuner pour picorer un bout avant de laisser place à la récupération. 

9h20, petit détour par la salle de muscu, pour celles qui n’ont pas, ou très peu, eu le privilège de jouer face à cette magnifique équipe. 

10h, on prend le chemin de la piscine, ¾ d’heure de baignade, histoire de vider corps et âmes; petit à petit les remords et les regrets laissent place aux cris et aux rires. Nos pensées se tournent déjà vers ce dernier match, celui qu’on appelle « la petite finale », mais pour chacune, pas de petite finale, un match de plus à tout donner pour aller chercher cette troisième place sur le podium. 

Après la piscine petit moment à nous, des machines pour certaines, des soins pour d’autres ou encore le plaisir de se remettre sous la couette… 

13h, place au déjeuner…du riz, des pâtes, des plats épicés...encore et encore...et toujours pas de «bon pain». Je ne vous apprends rien, mais je confirme qu’en matière d’alimentation, le français est triste en Terres Britanniques.
Cet après-midi, pas de terrain pour le groupe, juste une bonne sieste pour recharger les batteries et l’occasion pour 2 d’entre nous (Sandra et Manon) d’aller partager un instant avec des collégiens de Guildford. 

A 17h, réunion : retour sur nos ressentis du match, nos impressions, nos sensations… pour mieux rebondir sur le prochain. 

18h, petit moment convivial attendu par toutes les équipes : un barbecue organisé afin de pouvoir échanger et s’échanger une partie de la dotation. 

20h30, retour au bloc pour chaque équipe, une nouvelle fois l’occasion de se réunir pour nous, revenir sur la journée et souffler les quelques bougies de notre blonde vénitienne, Clémence Audebert. 

22h, il est maintenant l’heure de fermer les yeux et de penser à demain… 



Caroline LADAGNOUS (RC LONS)

Profession: Matelot de la Marine Nationale
Poste: ailière ou arrière
Débuts dans le rugby: 18 ans 
Débuts au sein du XV FF: février 2008
Autres sports pratiqués : handball, gymnastique et athlétisme.
Mon surnom: Dartagnous, Cagagnous ou encore le poulet sans tête
Ma principale qualité: la générosité
Mon principal défaut: l’impatience 
Ce que je déteste chez les autres: le changement d’humeur 
Ce que j'apprécie chez les autres: la simplicité 
Comment combats-tu le stress: en me rongeant les ongles
Ta couleur préférée: le rouge…et blanc… !!!
 Tes hobbies: le travail… 
Dernier film vu: « Stigmata »
Dernier livre lu: Euh…
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant: Boire une (ou des) pression(s) bien fraîche(s)…avec un peu de pêche…et du saucisson !!! 





JOURNEE 19 : mercredi 1er septembre 

La chance ou le destin…

Ce matin c’est moi qui m’y colle. C’est par tirage au sort que les « journées presses » ont été organisées et mercredi 1er septembre 2010, je serais la narratrice, la chance !!! Ou le destin… Jour de match, j’étais déjà contente de pouvoir être le reporter d’un jour de match, mais c’est encore mieux le jour de France – Nouvelle Zélande !

7h20 : Mon réveil sonne, petit rituel du matin : douche, prière et, pour les jours de match, je repasse mon polo France. Quelle fierté de le porter le col relevé… 

7h57 : Je lis le « jour 18 » de notre journal de bord envoyer par Nath. J. la veille, je ne veux pas en rater une miette, d’habitude je le lis le soir…j’adore ! 

8h00 : Je décolle pour le petit déj’, en bas je croise Clairette (6.6. pour les intimes) nous ferons la route ensemble jusqu’au réfectoire, nous croisons CéCé qui, elle, en revient. Au petit déj’ les premières sont déjà arrivées. Au programme discussions sur le top 14 et l’USAP : Bailon est dans la place BIEN SÛÛR ! Il ne faut pas longtemps pour que les « néo-zed » redeviennent le centre de nos conversations. Les filles arrivent au compte-goutte et chacune à son rythme « petit déjeune » dans le créneau qui nous est imparti, notre Titichou nationale fermera le bal, BIEN SÛÛR ! 

9h00 : Chacune vaque à ses occupations lessives pour certaines, préparation des sacs pour d’autres, les coiffeuses s’attèlent et bientôt l’heure de la promenade.

10h00 : promenade, les couples se font et se défont, et le groupe évolue tel un accordéon…
De retour au bloc, notre QG, rami pour Sissi et moi comme d’hab. ! Après une ou deux parties Aud’bébert nous rejoint puis Didine, qui sera bientôt remplacée par Macha et enfin Clairette, il y a peut -être comme un besoin de se retrouver ?!!! Sur un fond musical et dans une ambiance décontractée les cartes vont et viennent, hein cap’tain Chalumeau !!! La partie se termine par une victoire d’Aïda BIEN SÛÛR ! La chance… ou le destin… 

13h00 : repas concocté avec amour par le staff, le repas sera pris dans une petite cuisine comme depuis 3 matchs… la promiscuité ça rapproche… 

13h57 : pendant que je rédige ces quelques lignes retentit l’hymne Sud africain sur les terrains du complexe du « Surrey Sports parks », l’un de mes hymnes préférés…patience notre tour viendra, au Stoop à Twickenham, en attendant les filles sont à la sieste, finissent leur sacs et les coiffeuses s’attèlent encore et toujours... 

Il y a 4 ans, première sélection en France A, je découvre les hymnes… l’hymne écossais et sa cornemuse, l’hymne Irlandais, mais le podium est occupé par l’hymne sud africain et néo-zélandais… entre autre… Je les écoute encore et encore peut-être que dans un petit coin de ma tête j’y rêve à cette coupe du monde. Janvier 2010 je sors de l’hôpital mon genou a encore fait de sienne, août 2010 je fais partie des 26 ! La chance… ou le destin…

Depuis le début de la compétition, lorsque l’on sort du vestiaire je peux entendre l’hymne néo-zélandais, je le fredonne, je le chante me plongeant de plus en plus dans mon match, jusqu’à la marseillaise. Mais cet après-midi, il n’en est pas question : deux hymnes, à chaque nation le sien… la suite, le terrain nous le dira… 

15h00 : remise des maillots. C’est surement le moment le plus dur pour celles qui ne jouent pas (après l’annonce de leur non sélection), en fait je crois que c’est dur tout le temps. La parole est aux entraîneurs, ce qui se dit dans ces moments là appartient au groupe… privilège de la sélection… 

15h37 : départ du bus direction Twickenham, les visages sont resserrés, les MP3 sont activés, chaque fille occupe une place à l’exception de certaines qui préfère se mettre par 2. C’est parti ! On ne peut plus reculer, on se doit même d’avancer. Ces moments ne s’expliquent pas, ils se vivent ! 

16h55 : échauffement 

17h52 : les hymnes, tout s’accélère… On y est, c’est magique l’hymne néo-zélandais retentit, dans le camp français les jambes s’agitent, les bras se resserrent, quel bel hymne, mes lèvres se mordille aujourd’hui je ne le fredonnerai pas…
Place à la marseillaise, il me semble que nous sommes en accord…il me semble… fin de la marseillaise, les bras ne se lâchent pas et en ¼ de tour nous sommes face au haka, en train de vivre un moment peut-être unique dans notre carrière de joueuse ! Quelle chance d’être là, ou c’est peut-être le destin… De façon très chorégraphique elles exécutent leur danse guerrière, cette nation impose vraiment le respect ! Qu’importe respect ou pas, nous on jouera ! 

18h00 : coup de sifflet : Alleeeez les bleues !!!
Le 1er ¼ est rassurant nous sommes agressives et même si l’adversaire franchi notre rideau, elles sont prenables.
Au fur et à mesure, les assauts néo-zélandais nous obligent à nous rassembler dans l’en-but, souvent trop souvent… L’arbitrage…il fait parti du jeu, je ne m’y attarderai donc pas plus.
Elles sont fortes ces « blacks », elles sont rugby, elles vont vite et dans leurs courses elles ressemblent à leurs homologues masculins ! Le score est sans appel 45 à7.Même si la force des Blacks Ferns est incontestable la déception est là…
Souvent je me dis avec un hymne comme ça difficile de perdre « … God defend New Zealand… » Enfin j’me comprends ! 21h : La réception se fera dans une ambiance très amicale, et on peut voir le coq diner avec la fougère sur une même table… quelle belle image… quelle humilité ! 

22h15 : retour en bus vers le bloc après un débriefing entre joueuses, les lumières du car s’éteignent et le silence nous bercent jusqu’à nos appartements.
« The show must go on », il nous faudra aller chercher cette 3ème place contre l’Australie une nation physico-physique ! Pour ce match là il ne faudra pas compter sur la chance mais être capitaines de nos âmes… maitresses de nos destins… 

Bonne nuit les petites ! 

« Aïdou bou Production »! 



Aïda BA (AC Bobigny 93)

Profession: Educatrice sportive
Poste: 2ème et 3ème ligne
Débuts dans le rugby: 19 ans 
Débuts au sein du XV FF: 2006
Autres sports pratiqués : le handball.
Mon surnom: Franklin, Aïdou, Ralito
Ma principale qualité: la générosité
Mon principal défaut: l’impatience 
Ce que je déteste chez les autres: j’ai déjà assez à faire avec moi-même ! 
Ce que j'apprécie chez les autres: l’empathie 
Comment combats-tu le stress: avec de la musique
Ta couleur préférée: le bleu 
Tes hobbies: le « farniente ». 
Dernier film vu: « le voyage de Samy »
Qui aurais-tu aimé être: Personne 
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant: Un bon grec (kebab pour les sudistes) avec coca, crêpe caramel beurre salé avec une boule à la pistache !!! Hum ! 


JOURNEE 18 : mardi 31 août 

Mardi 31 Août, le 18ème, le 7ème avant la fin de cette aventure, le 4ème « jour d’avant match », mais surtout le dernier avant la ½ finale de notre coupe du monde !! 

Un jour d’avant match est toujours différent de tous les autres, et peut être un peu plus, lorsque l’équipe que l’on affronte est la « Nouvelle Zélande »… pourquoi…parce que cette nation impose le respect, parce qu’elle a déjà quelques titres dans ses bagages, parce que notre équipe féminine nationale les a rencontrées en ½ finale lors des 2 dernières coupes du monde et comme le dit Nathalie Amiel « il y a 8 ans j’ai eu l’occasion de faire ce match, je m’en rappelle toujours et cela fait 8 ans que j’ai des regrets ! Aujourd’hui en 2010, vous avez les outils techniques et humains pour réussir ». Alors demain plus que tous les autres matchs nous savons qu’un gros challenge nous attend, nous sommes sereines et prêtes à écrire une nouvelle page de notre histoire. 

Voilà pour l’état d’esprit de notre groupe de 36 ! 

D’un point de vue planning maintenant : Ce matin petit déj (le meilleur repas de la journée, du moins pour moi !!).Chacune se lève à l’heure qu’elle souhaite, l’important est d’avoir mangé avant 9h20 pour le rythme biologique !10h direction la salle de muscu, travail du haut du corps pour du renforcement musculaire et drainage du bas ; Une petite routine abdos/gainage et retour au bloc… 2h consacrés à la douche, aux lessives, aux coiffures de matchs, aux rangements, aux blablas avec les proches sur internet, aux jeux de sociétés si compliqués auxquels on joue… (ou pas… ), mais aussi à l’annonce du groupe… 4 ne joueront pas… 3ème match pour moi que je ne fais pas partie de ces 4 là…ces 4 qui se sont préparées durant l’année comme les autres, qui ont fait des sacrifices, qui sont pleines d’énergie mais qui n’auront pas l’opportunité de fouler la pelouse le jour J si attendu… la déception est toujours aussi forte, incontrôlable… mais les coéquipières sont là pour nous réconforter et pour elles ,on ne doit pas baisser les bras ni imposer notre désarroi…12h45 le groupe est annoncé. Dans cette petite salle l’ambiance ne s’explique pas elle se vit comme beaucoup d’autres moments ici. La première pensée est pour ces 4 qui ne joueront pas, pour celles qui sont restées en France ; pour ces joueuses là les 22 ne devront pas tricher et devront tout donner. Le nom des titulaires puis des remplaçantes… le ton est donné, les objectifs sont clairs, tous les ingrédients sont là… 

Alors go pour le repas de jour d’avant match dans notre salle de vie. Des pâtes sans épices justement cuites, un bon steak haché préparé avec soins par notre Staff français ! Mmmm que c’est bon !! 

Le ventre plein, rien de mieux qu’une petite sieste avant le départ du bus à 15h30 pour le « captain run » au stade du match : Stoop (celui où jouent les Harlequins tout près de Twickenham). 

La vitesse d’exécution, la précision, le peu de ballons tombés témoignent de l’envie et du sérieux du groupe. 40min « top chrono » seulement pour revoir nos lancements de jeu, quelques coups de pied pour nos buteuses et Hop retour au bus : les commissions techniques et de vie de groupe se font sur le trajet pour ne pas perdre de temps ! 

Repas frugal au self avec du bœuf trop épicé, du poisson aux petits légumes pas cuits, croustillants en bouche et 3 bouts de pastèques !! 20h30 petite réunion pour des mises au points d’ordres techniques, la gazette de Fifi pour rire un bon coup et soins pour certaines, tresses pour d’autres, discussions entre nous et enfin on ira petit à petit se coucher…le plus tôt possible même si souvent ces « jours d’avant match » le sommeil joue à cache-cache… 



Manon ANDRE (Saint Orens) 

Profession : Educatrice sportive rugby auprès de jeunes en difficultés.
Poste : 3ème ligne aile
Débuts dans le rugby : 19 ans à la fac 
Débuts au sein du XV FF : Tournée au Canada 2009
Autres sports pratiqués : la danse classique (j’ai essayé..), le tennis, le judo, l’équitation et plus sérieusement le basket pendant 6ans.
Mon modèle sportif : un « mix » entre plusieurs personnes que je côtoie au quotidien…
Mon surnom : Manouche, Manounette, Bugs Bunny…
Ma principale qualité : Mes dents du bonheur qui me font sourire à la vie tous les jours !
Mon principale défaut : j’oublie vite 
Ce que je déteste chez les autres : la méchanceté, l’arrogance 
Ce que j'apprécie chez les autres : la joie de vivre 
Comment combats-tu le stress : si je le savais...
Ta couleur préférée : le vert 
Tes hobbies: passer du temps avec les gens. 
Dernier film vu : « Ma première étoile » avec Didine et Macha avant-hier !
Dernier livre lu : «la première nuit »
Qui aurais-tu aimé être : un nuage 
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : Vider ma tête, faire le bilan et savourer ….


JOURNEE 17 : lundi 30 août 

Qui dit fin Août, dit approche des phases finales avec toute l’excitation que cela procure. Ça y est on sait que nous jouerons les Blacks pour notre demi-finale de coupe du Monde. Qu’importe, arrive le temps de l’analyse et de l’observation de nos adversaires qui pour beaucoup d’entre nous restent un mystère car nous ne les avons jamais jouées. 

Après notre petit déjeuner différé ce matin (Denis ne râle pas car tout le monde s’est levé), place aux lessives et au visionnage de Nouvelle-Zélande/Australie et Nouvelle-Zélande/Galles pour décortiquer leur système de jeu. Les avants toujours très appliqués ont mis leur réflexion en commun à lors d’une réunion juste avant le déjeuner. 

Retour du repas et sieste quotidienne. Réveil et réunion pour une petite mise à plat de l’entrainement qui suit avec tout le groupe pour ensuite partir sur le terrain. L’entrainement suit son cours. On passe d’abord avec Laurent et ses quelques petits bonus pour son fameux déverrouillage musculaire puis l’entrainement reprend ses droits. On se sépare avants et ¾. Les avants ont récité leurs gammes sur les touches et en ont intégré de nouvelles à leur panoplie ; pendant que les arrières gambadaient sur le pré en voyant leurs lancements de jeu. Après ça c’est la valse de la mise en place collective où l’on se retrouve pour une opposition raisonnée. Nous n’arrêtons pas de changer les chasubles pour varier les collectifs. Tout ça dans une danse de couleur bien organisée. Vient le moment de quitter ses crampons et de partir pour les sauts de biche et les bains de glace. 

Repas du soir, réunion, bilan avec notre staff sur les différents points observés en groupes restreints. Chacun s’exprime librement sur le sujet. Le rendez vous est pris pour Mercredi 18h… 

Marche digestive pour rentrer à notre bloc suivie des soins et bonne nuit les petites ! 



Amandine VAUPRE (Caen)


Profession: Matelot dans la Marine Nationale
Poste: 3ème ligne aile
Débuts dans le rugby: 23 ans 
Débuts au sein du XV FF: VI Nations 2008
Autres sports pratiqués : Natation, judo
Mon modèle sportif: difficile de n’en choisir qu’un…
Mon surnom: Didine
Ma principale qualité: la persévérance
Mon principale défaut: le défaut de ma qualité, l’entêtement 
Ce que je déteste chez les autres: l’injustice 
Ce que j'apprécie chez les autres: la tolérance 
Comment combats-tu le stress: béh, je suis rarement stressée mais souvent avant les matchs j’écoute des musiques que j’aime.
Ta couleur préférée: le bleu de France (bien sûr !!!) 
Tes hobbies: aller au cinéma, se faire un resto entre copines. 
Dernier film vu: Millénium 3
Dernier livre lu: «Les piliers de la Terre » T.1 alors que j’avais déjà lu le Tome 2 avant
Qui aurais-tu aimé être: pourquoi pas un panda ?! Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant: Pour faire dans l’original, aller au resto « Maître Corbeau » à Caen et manger du FROMAGE et de la crème fraiche à gogo !!


JOURNEE 16 : dimanche 29 août 

Aujourd’hui dimanche, temps pluvieux mais jour heureux. En effet, l’équipe est qualifiée pour les demi-finales !!! Cette journée est donc basée sur la récupération afin de recharger les batteries, avant de repartir pleinement dans la préparation du match contre la Nouvelle-Zélande. 

Au programme : petit déjeuner à 8h, suivi d’une séance de physique en salle de musculation pour les joueuses n’ayant pas joué ou avec un temps de jeu inferieur à 30mn. Des exercices de type rameur, gainage, abdos, vélo elliptique… ont été proposés. Pendant ce temps, le reste du groupe est passé entre les mains expertes de Phiphi (notre ostéo) et Denis (notre doc). Pour clore la matinée, tout le monde s’est retrouvé à la piscine de 10h à 10h45 (longueurs, marche, étirements…), avant un temps libre jusqu’au repas de midi.
Place alors à une sieste bien méritée et les dormeuses, dont je fais partie, en ont bien profité. 

A 17h, Laurent nous a concocté ses fameux « jeux ludiques » qui se sont très vite transformés en « Intervilles ». Chaque équipe, composée de membres du staff et de joueuses, avait à coeur de remporter la victoire. La compétition jusqu’au bout ! Et félicitations aux blancs qui ont gagné haut la main. 

Ce soir, une surprise attendait 2 de nos joueuses : leur première cape !!! Ensuite, retour à la réalité : nous nous sommes réparties dans différents groupes pour analyser le jeu des Néo-Zélandaises afin de déterminer les futures stratégies à adopter. Jouer les fameuses « Blacks Ferns », championnes du Monde, suscite en nous tous, autant de respect que de plaisir. Mais sur le terrain il n’y aura aucun cadeau. 

Impossible n’est pas français !!!!!!!!!! 



Laetitia SALLES (USAP)
 
Profession: Professeur d’EPS
Poste: Talonneur
Débuts dans le rugby: à 13 ans.
Débuts au sein du XV FF: 2003
Mon modèle sportif: Serge BETSEN
Mon surnom: Titi, Titichou
Ma principale qualité: Joviale
Mon principal défaut : tête en l’air
Ce que je déteste chez les autres: le mépris
Ce que j'apprécie chez les autres: la simplicité, la générosité
Comment combats-tu le stress: je dédramatise l’évènement
Ta couleur préférée: le bleu
Tes hobbies: Mes amis, restaurant, cinéma et shopping
Dernier film vu: Night and Day
Dernier livre lu: « L’homme qui voulait être heureux » de Laurent Gounelle
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : Une bonne viande en sauce à la Française et un dessert au chocolat avec sa glace à la vanille accompagnée de son petit croquant. A table… 


JOURNEE 15 : samedi 28 août 

Waouh !!!!! Du soleil ce matin en me levant. Va –t-il durer ? En tout cas, ça y est nous y sommes, France – Canada à 14h15. 

Journée habituelle de match : petit déjeuner, promenade, repas chez « nous » dans notre bloc, petite sieste pour celles qui veulent, straps… 

La remise des maillots arrive : c’est toujours un moment fort et unique… 

Direction le terrain d’échauffement avec aujourd’hui une tenue particulière : nous portons toutes un tee-shirt « keep rugby kleen » car c’est la journée de lutte contre le dopage ! Toutes les nations sont « assorties » ! 

Derniers réglages, dernières consignes… 

Retour au vestiaire : derniers préparatifs, individuels cette fois. 

Il est temps d’enfiler ce maillot et de le porter fièrement pendant 80 mn ! 

Les hymnes, moment exceptionnel que je ne peux décrire. En tout cas, je sais que chacune d’entre nous le vit à fond. 

La délivrance est là, nous avons gagné 23 à 8, nous sommes en demi-finale de la Coupe du Monde 2010 contre la Nouvelle Zélande (championne du Monde en titre). 

Ce soir nous profitons de cette victoire au maximum (sans oublier bien sur la récupération) parce qu’il faut déjà préparer le prochain match dès demain matin. 

C’est encore une belle journée pour l’Equipe de France féminine de Rugby. 



Lucille GODIVEAU (Rennes) 

Profession: Formation factrice
Poste: 3/4 centre
Débuts dans le rugby: 5 ans
Débuts au sein du XV FF: février 2008
Autres sports pratiqués : squash, tennis
Mon modèle sportif: Roger Federer
Mon surnom: Lulu, Luce, la Tourette (suite à un sketch)
Ma principale qualité: La Franchise 
Mon principal défaut : Râleuse
Ce que je déteste chez les autres: l’hypocrisie 
Ce que j'apprécie chez les autres: l’honnêteté 
Comment combats-tu le stress: En pensant à d’autres choses (aux gens qui me soutiennent depuis toujours)
Ta couleur préférée: le bleu 
Tes hobbies: cinéma, sorties, pratiquer d’autres sports 
Dernier film vu: Inception
Dernier livre lu: « Oscar et la dame en rose »
Qui aurais-tu aimé être: moi-même Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant: Me faire un super restaurant avec de la bonne nourriture française et………. « enfin je me comprends »


JOURNEE 14 : vendredi 27 août

Goog Morning England ! 

Il est 7h et déjà quelques personnes débutent leur séance de musculation alors que d’autres s’offrent quelques brasses au Sport Park, ils sont fous ces Bretons, bien sur ceux outre Atlantique, je me comprends !

A la résidence, les réveils retentissent et les corps se meuvent. J’ouvre un œil, puis les deux, je soulève le rideau, le ciel est gris, le ciel est toujours gris ! J’écrirai donc cette chronique sur le temps, non pas que le discours météorologique m’intéresse mais plutôt sur le temps qui passe, l’espace temps et ces moments inoubliables que l’on construit que l’on apprécie et d’autres moins. 

Après un petit déjeuner léger, les idées s’éclaircissent mais le temps est à la concentration, aujourd’hui nous préparons notre prochaine rencontre. 

Il y a le temps de la détente, c’était hier, et il y a le temps de préparation. Dans celui-ci il y en a un délicat pour tous : l’annonce de la composition d’équipe. Si on se prépare pendant des mois des années, que nous sommes fin prêtes à combattre, voir à mourir pour l’équipe, on a travaillé dur, on s’est engagées, on en a sué et on en redemande, la tête est pleine de consignes qui raisonnent, d’images qui défilent, les corps sont affutés, camphrés et pourtant nous ne sommes jamais bien préparés à ce moment… Aujourd’hui je n’y entendrai pas mon nom, ni celui de trois coéquipières, trois copines, mais le groupe c’est 36 personnes investies et il est temps de rebondir avec l’entraînement. Au programme : Touches, Mêlées, Lancements de jeu et mouvement général. Il y a comme un poids qui nous pèse, le stress ? les doutes, peut être le ciel qui va nous tomber sur la tête. Heureusement, le temps est au beau fixe l’ après midi, et ci ces conversations peuvent être futiles ou phatiques, sachez que l’entrainement était de qualité tel un orchestre de chambre en répétition générale à qui il tarde de faire sa première. 

Des temps il y en a d’autres et certains sont drôles et c’est temps mieux : le temps de sieste, le temps de jeu, le temps du repas, le temps des lessives, les temps de vie, de commission, de marche jusqu’au réfectoire, de bain de glace, d’étirement, des sauts, et pour finir cette chronique je dirai qu’il y a le temps qui passe, souvent trop vite, et ce soir c’est le temps spécial pour Marie Charlotte HEBEL de souffler ses bougies et d’entendre les chœurs lui vociférer, non-harmonieusement bien sur, un Happy Birthday, et c’est pour moi le temps de se quitter. Il est 23h au Sport Park de Surrey, les corps se glissent dans les draps et les yeux se ferment, les idées sereines, nous sommes fin prêts (les 36) pour affronter le XV Canadiens. 



Clémence OLLIVIER (Rennes)

Profession : Responsable d’une association sportive pour personnes en situation de handicap mental et ou psychique 
Poste : Talonneur ou Pilier 
Débuts dans le rugby : à 20 ans (2003). 
Débuts au sein du XV FF : Coupe du Monde 2006 
Autres sports pratiqués : Gymnastique aux agrès, Voile et Sport Nature 
Mon modèle sportif : toi, moi, lui, tous ceux qui prennent du plaisir à se dépenser.
Mon surnom : Bonnemine
Ma principale qualité : ma positive attitude Mon principal défaut : Mes pensées délirantes et peu cohérentes. 
Ce que je déteste chez les autres : les prises de tête Ce que j'apprécie chez les autres: leur parcours de vie unique
Comment combats-tu le stress : Je respire et j’écoute the Pogues ou the Clash
Ta couleur préférée : le rouge 
Tes hobbies: le sport en général, partager des moments entres amis et autour d’un bon plat maison, la couture, la musique 
Dernier film vu: Dikkenek
Dernier livre lu : les cerfs volants de Kaboul
Qui aurais-tu aimé être : Kirikou, et pourquoi pas ? être soi-même et entière c’est déjà pas mal. 
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : Ne pas faire de sport durant plusieurs jours ! du moins 2 ou 3…


JOURNEE 13 : jeudi 26 août 

Journée off : journée compliquée… qu’allons-nous faire ? 

Nous concernant, pas de lever avant 9h. Nos camarades lève-tôt (bien sympathiques et guidées par notre « Jeannie » Provost nationale…) nous ont ramené de quoi faire un petit déjeuner dans nos « appartements ». 

11h00, heure de rendez-vous pour un départ en bus vers Guildford, Londres étant trop loin. 

Nous avons bien vidé nos comptes en banque : la carte bleue a effectivement pris feu !!! Les commerçants de la ville sont ravis : nous avons un anglais « parfait ». Nous nous sommes aérées l’esprit et avons sollicité nos papilles gustatives (fortement altérées par la cuisine « so british »). 

Certaines ont misé sur la qualité française en allant « Chez Gérard », tandis que d’autres sont restées sur du typiquement anglais. Macha est partie rejoindre ses parents pour un déjeuner familial au bord de l’eau. 

Certaines filles préfèrent rester sur le campus pour se reposer ou faire du sport… 

19h00, retour à la réalité : le buffet anglais nous attend de pied ferme avec le sourire « bien sûr » ! Nous retrouvons tous les petits groupes sans oublier notre staff , dont les assiettes, ce soir sont bien trop vides pour être honnêtes (nous ne citerons pas de noms !)… 

20h00, réunion et analyse du dernier match de nos prochaines adversaires : le rugby reprend ses droits !





Cyrielle BOUISSET (USAP)

Marie Charlotte HEBEL(Gérone)

Attachée Commerciale 
2ème ligne 
2006 
2007 
Basketball 
Sissi 
Honnête 
Impatiente 
Mythomanie 
L’humour 
Je ne stresse pas 
Le noir 
Mes amis, le cinéma, voir des matchs le week-end
« 300 » 
« Le Zahir » 
Mon Père 
Mes amis le savent…

Profession 
Poste 
Débuts dans le rugby 
Débuts au sein du XV FF 
Autres sports pratiqués 
Mon surnom 
Ma principale qualité 
Mon principal défaut 
Ce que je déteste chez les autres 
Ce que j'apprécie chez les autres 
Comment combats-tu le stress ?
Ta couleur préférée 
Tes hobbies



Dernier film vu 
Dernier livre lu 
Qui aurais-tu aimé être ?
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant ?

Etudiante en Ecole de Kinésithérapie 
3ème ligne 
2004
2006
Aviron, basket, gym, danse classique…
Macha
curieuse de tout, honnête 
excessive 
la méchanceté 
L’honnêteté 
Je ne stresse pas
Le rouge-orangé
Sports, activités manuelles, Cuisine, mes amis
« Horton »
« Le sumo qui ne pouvait pas grossir »
Moi
Une mousse au chocolat maison !



JOURNEE 12 : mercredi 25 août 

Au lendemain de la victoire contre l’Ecosse et de la deuxième pierre apportée à l’édifice, les regards sont déjà tournés vers le match du Canada, synonyme de quart de finale. Le petit déjeuner avalé, 45 minutes de cardio pour les joueuses n’ayant pas participé au match de la veille ou ayant joué moins de 30 minutes. L’équipe entière se retrouve ensuite pour une séance de récupération active à la piscine : longueurs, marche aquatique, jeu de balles et étirements. Récupération qui se prolonge par des massages « sportifs ». 

La pluie apparait après le déjeuner pour s’installer jusque tard dans la soirée… 

A 14h00, un rendez-vous IRB avait été pris dans le club de Wimbledon. Le staff ayant décidé de ménager après le difficile match écossais, Nathalie J. et Francis sont partis « donner des cours » aux enfants du club, ils se sont retrouvés aux côtés de la délégation suédoise et de deux joueuses du Kazakhstan. 

16h00, entraînement axé sur le mouvement général en prévision de notre prochain match. 

Notre journée « pluvieuse » se termine par les traditionnelles réunions staff-joueuses, moment de détente où se mêlent sérieux et rires… 



Stéphanie LOYER (Bobigny) 

Profession : Enseignante EPS
Poste : Pilier gauche
Débuts dans le rugby : 32 ans. J’y ai gouté 1 année à 20 ans.
Débuts au sein du XV FF : février 2009 contre l’Irlande
Autres sports pratiqués : judo
Mon modèle sportif : J’admire certains sportifs mais je ne me suis jamais approprié de modèle
Mon surnom : Dexter, Lopez ou encore Holga
Ma principale qualité : sincère Mon principal défaut : parfois tête en l’air, voire souvent
Ce que je déteste chez les autres : le mensonge 
Ce que j'apprécie chez les autres : l’humour… très important 
Comment combats-tu le stress : Je stresse peu, juste ce qu’il faut pour se mettre dedans !
Ta couleur préférée : le bleu 
Tes hobbies : voyages, concert et bientôt… le golf 
Dernier film vu : Millénium
Dernier livre lu : Je lis plus de guides de voyages que de romans
Qui aurais-tu aimé être : Moi
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : Ahhh, une belle côte de bœuf grillée au sel de Guérande, accompagnée de grosses frites maison, sans oublier le plateau de fromage et son petit verre de vin . Tout ça en charmante compagnie !


JOURNEE 11 : mardi 24 août 

Mardi 24 août, France – Ecosse, réveil tendu car cette journée est importante. Les visages du matin confirment pour certaines une nuit agitée comme à toute veille de match. Nous sommes de retour dans nos chambres après un rapide petit déjeuner. Il va falloir faire preuve de patience avant le coup d'envoi (il est 8h30 !!). 

10h15 : promenade d'avant match, en essayant de ne pas se perdre dans les champs. Ce moment privilégié permet d'échanger entre nous sur le match à venir, nos ressentis, nos craintes, nos envies. J'ai ainsi senti le groupe serein, revanchard, posé, avec une grosse envie de se prouver quelque-chose. Le repas qui a suivi fut court mais intime car nous avons mangé pour la première fois en comité restreint, servies par notre staff bien aimé. Retour dans les chambres pour trois quart d'heure de sieste rythmée par les messages et les appels des proches. 

11h40 : remise des maillots, séquence émotion pour chacun d'entre nous, staff et joueuses. Les traits sont tendus, on sent que l'heure approche. Les craintes ont disparu et ont fait place à la rage de vaincre. Nous avons toutes le même objectif, la même envie, la même impatience...
Le match étant retransmis sur une chaîne tv, il nous tient à cœur de montrer cette équipe sous son meilleur jour. C'est pour nous une motivation supplémentaire. 

12h15 : arrivée aux vestiaires. C'est la dernière ligne droite. Chacune prend place dans le vestiaire : en jetant un regard autour de soi on se rend compte que ça y est on est prête. On lance la musique, à chacune son rituel, straps, massages, mouvements d'échauffement...
Il est justement l'heure de sortir afin de préparer ce match le mieux possible. La concentration est collective et l'agressivité commence à monter progressivement. 

Retour aux vestiaires, le temps d'enfiler le maillot floqué du coq. La pression atteint son paroxysme avec les mots des capitaines et enfin la libération à l'appel de l'arbitre. Plus qu'un dernier petit couloir à traverser. Les signes d'encouragement sont là. On sent le groupe uni. 

Place aux hymnes. Et là, impossible de savoir ce qu'il se passe dans la tête des filles à ce moment précis... c'est tout simplement unique. 

Début du match face au vent, les premières minutes sont importantes pour une joueuse, le premier impact, le premier plaquage, la première passe, le premier coup de pied, chacune a un objectif, faire avancer son groupe jusqu'à la terre promise !! 

Délivrance : nous remportons le match sur le score de 17 à 7, l'aventure n'est pas finie, elle ne fait que commencer ..... 



Fanny HORTA (USAP) 

Profession : Étudiante en école d'infirmières
Poste : 3/4 aile
Débuts dans le rugby : 8 ans
Débuts au sein du XV FF : 2004
Autres sports pratiqués : natation et athlétisme
Mon modèle sportif : Mohammed Ali
Mon surnom : La Braise
Ma principale qualité : la curiosité Mon principal défaut : têtue
Ce que je déteste chez les autres : l’hypocrisie 
Ce que j'apprécie chez les autres : l’humour 
Comment combats-tu le stress : en étant avec mes amies fidèles et ma famille
Ta couleur préférée : le blanc 
Tes hobbies : cinéma, sorties, matchs de rugby 
Dernier film vu : la recrue
Dernier livre lu : « l’heure de l’ange » de Anne RICE
Qui aurais-tu aimé être : J'aurai aimé être présente lors du premier pas sur la lune !!
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : Une bonne bière avec mes potes


JOURNEE 10 : lundi 23 août 

7h30 petit réveil pluvieux pour pas changer… 

7H50 petit déjeuner puis en route pour une journée différente des autres. Au programme muscu, annonce de l’équipe et entrainement du capitaine ; Tout ça sans le repas de midi. En effet nous n’allons manger que vers 15h30 pour habituer notre organisme au rythme de la journée du lendemain car notre match est à 14h.Vous imaginez que pour une première ligne, décaler l’heure du repas ce n’est pas ce qu’on préfère mais peu importe, l’objectif est ailleurs : il faut préparer notre match face aux écossaises. Alors go muscu, gainage on se donne à fond. 

12h30 l’heure approche ça y est l’annonce de l’équipe et là, magique, première sélection pour moi. L’émotion passée, direction le terrain pour l’entrainement du capitaine à huis clos. 

On terminera par un petit bain de glace (pas pour nous rafraîchir car les anglais n’ont pas programmé la chaleur de l’été) mais juste pour notre récupération .Il est 15h 30 : ça y est, enfin le repas, nous mangeons toutes ensembles un plateau repas. Le travail s’arrête là pour la journée, et maintenant place à la récupération... 



Gaëlle MIGNOT (Montpellier Hérault Rugby Club) 

Profession : assistante d’éducation
Poste : talonneur
Débuts dans le rugby : 7 ans
Débuts au sein du XV FF : stages de préparation à la Coupe du Monde 2010
Autres sports pratiqués : Equitation
Mon modèle sportif : Dimitri SZARZEWSKI
Mon surnom : Truffe
Ma principale qualité : Généreuse
Mon principale défaut : perfectionniste 
Ce que je déteste chez les autres : la jalousie 
Ce que j'apprécie chez les autres : la sincérité 
Comment combats-tu le stress : je n’ai pas de stress, juste de l’impatience
Ta couleur préférée : vert
Tes hobbies : La nature, les repas entre amis. 
Dernier film vu : Shrek 4
Dernier livre lu : Je ne lis pas de livres, seulement des journaux
Qui aurais-tu aimé être : moi 
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : Je vais manger un bon repas Périgourdin


JOURNEE 9 : dimanche 22 août

Au réveil, il fait encore et toujours gris… Mais ce n’est pas grave nous prenons l’habituel chemin de l’entrainement sur le « Pitch 1 ».

Aujourd’hui le travail est axé sur la défense individuelle et collective. Nous nous préparons grâce à Laurent (Préparateur physique) à un entrainement musclé !!

Nous commençons par du… 1 contre 1 puis enchaînons les passages sur un bon rythme avec quelques variantes sur les exercices. Cet entrainement se terminera sur du collectif total afin de régler le replacement et la montée défensive.

L’entrainement a été sérieux et appliqué, ça fait plaisir ! Le planning annonçait un après-midi OFF, ce qui nous a permis de vaquer à des occupations autres que rugbystiques et de nous changer « un peu » les idées.

Ballade en ville, sieste prolongée, jeu en petit groupe, visionnage de matchs des équipes adversaires… les activités sont multiples et ces moments sont très appréciés des joueuses.

A 17h30, avec Aurélie et Sandrine, nous avons eu le privilège d’aller butter sur le terrain d’honneur (celui de la rencontre contre l’Ecosse) afin de prendre quelques repères. Petite séance sympathique qui s’est terminée par un concours. Nous avons, bien sûr, laissé Aurélie gagner !!

La journée s’est terminée par une réunion avec le staff, où l’on a décortiqué et analysé le jeu de notre futur adversaire. Nous avons repris l’élection du boulet qui nous manquait tant et l’heureuse élue est… Caroline Ladagnous !!!

Mais je ne peux malheureusement pas raconter ce qu’elle a fait. Ce qui se passe en équipe de France reste en équipe de France… 



Anaïs LAGOUGINE (Montpellier Hérault Rugby Club) 

Profession: Educatrice sportive
Poste: Ailière ou arrière
Débuts dans le rugby: 18 ans Débuts au sein du XV FF: Ecosse 2008
Autres sports pratiqués : Foot, escalade, plongée sous-marine, ski, squash
Mon modèle sportif: Dan Carter, il sait tout faire !
Mon surnom: Crevette
Ma principale qualité: Persévérante 
Mon principale défaut: Impatiente 
Ce que je déteste chez les autres: Le mépris et l’intolérance 
Ce que j'apprécie chez les autres: La confiance 
Comment combats-tu le stress: Par la musique
Ta couleur préférée: Noir
Tes hobbies: Me balader, écouter de la musique et faire encore et toujours du sport 
Dernier film vu: Twilight 3
Dernier livre lu: Stupeur et tremblements (Amélie Nothomb)
Qui aurais-tu aimé être: Goldorack… 
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant: Boire un pack de coca !!


JOURNEE 8 : samedi 21 août

Aujourd’hui était une journée divisée en 2 parties, le matin réservé à la récupération suite au match gagné contre la Suède, avec soins et piscine pour tout le monde.

Un petit bonus “musculation” était réservé aux 4 filles qui n’étaient pas sur la feuille de match et à celles qui sont rentrées moins d’une mi temps ; tout ça afin de garder un certain rythme d’effort.

A noter que nous avons partagé notre créneau piscine avec les Néo Zélandaises et que c’est toujours un moment particulier de côtoyer ces joueuses.

L’après midi a débuté par une sieste qui s’est transformée, pour beaucoup d’entre nous, en séance vidéo sur le match d’hier : nous nous sommes réunies pour analyser cette victoire acquise avec beaucoup de déchets.

Après un entrainement composé de jeux ludiques pour nous redonner un peu le plaisir de jouer, nous avons basculé aussitôt par une opposition avec cette demande de mettre de la vitesse dans l’exécution des tâches. La page de la Suède se referme ce soir avec une dernière analyse vidéo des attitudes à gommer et les points forts à garder.

Prochaine étape l’Ecosse, l’édifice se construit à 26 filles, la première pierre est posée…. 



Stéphanie PROVOST (Ovalie Caennaise) 

Profession : Educatrice sportive spécialisée
Poste : demi de mêlée
Débuts dans le rugby : 21 ans Débuts au sein du XV FF: août 96
Autres sports pratiqués : Gymnastique pendant 8 ans, Natation, Course à pied, Plongée sous marine, Nage avec Palmes
Mon modèle sportif : Justin MARSHALL
Mon surnom : Denver, Jeannie
Ma principale qualité : la persévérance
Mon principal défaut : le perfectionnisme
Ce que je déteste chez les autres : l’intolérance
Ce que j'apprécie chez les autres : leur humour
Comment combats-tu le stress : en soufflant un bon coup !!!
Ta couleur préférée : le bleu
Tes hobbies : tous les sports à pratiquer ou à regarder
Dernier film vu : le Rital
Dernier livre lu : je ne prends pas le temps de lire
Qui aurais-tu aimé être : une personne qui apprécie davantage les plaisirs de la vie
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : Pas grand-chose… j’aime pas le Mac Do !!!! peut être mon poids en chocolat !!!!! mais du noir à 85% !!!!!!


JOURNEE 7 : vendredi 20 août

Jour de match !

10h30 promenade avec le groupe des 22 et les coachs ; les 4 joueuses qui ne sont pas sur la feuille de match font une séance de physique. La force d’une équipe étant la solidarité, nous restons avec elles pour les encourager.

12h00 repas : pas grand chose (à croire que mon estomac se rétrécie petit à petit à l’approche d’un match).

14h20, discours d’avant match : mon premier moment fort de la journée et sûrement pour beaucoup d’entre nous ; les visages se sont transformés, la copine d’à côté pose sa main sur ton épaule (signe d’un soutien sans parole). Enfin notre moment à nous avec la remise des maillots faite par Fanny, Manon et nos deux Clémence qui ont écrit des phrases, des mots forts redonnant de la force, de l’envie et du courage… des larmes ont coulé durant cet ultime et intime moment !

A l’échauffement, nous avons senti que le groupe était impatient de jouer. Les courses se sont accélérées, les percussions sont devenues de plus en plus fortes et le groupe de plus en plus soudé !

16h25 : les hymnes et un deuxième moment fort qui représente tant de choses : fierté, honneur, solidarité, envie, combat !

16h30 : coup d’envoi ; première mi-temps : le jeu s’emballe, les temps de jeu se multiplient, les mauls, les rucks, tout s’enchaine si vite… Où sont mes jambes de 20 ans ? Sensation de lourdeur, la machine se met en route…un combat présent sur toutes les phases de jeu ! Et nous sommes rentrées dans le faux rythme des Suédoises…

Deuxième mi-temps : Ah !!! Beaucoup mieux, nous arrivons enfin à mettre du gaz mais pas suffisamment pour mettre le 4ème essai synonyme de bonus offensif. Dommage !

Une chose est sûre, il va falloir faire beaucoup mieux le prochain match !!!
Score 15 à 9 : à la fin du match, nos corps sont « bleus »…

Pierre Camou, ayant assisté au match en compagnie d’Alain Doucet et Jacques Laurans, est venu nous parler dans notre « petite salle très conviviale» : Des félicitations pour la victoire : «une coupe du monde c’est très long, le premier match est toujours difficile surtout sans match de préparation. Mais cela ne veut rien dire et c’est à vous toutes (les 26) d’écrire votre propre histoire malgré les hauts et les bas. Il faut toujours un brouillon avant de faire ses devoirs ! A vous de jouer !!! »

A nous donc de faire que ce brouillon se transforme en un beau devoir écossais ! Il est vrai que le goût amer du tournoi nous donne une énorme envie de revanche… 



Hasna RHAMOUNI (Gennevilliers)

Profession : professeur d’EPS
Poste : 2ème ligne
Débuts dans le rugby : 21 ans
Débuts au sein du XV FF : saison 2006-2007
Autres sports pratiqués : Athlétisme 400 m haies pendant 10 ans
Mon modèle sportif : une femme qui est revenue de loin pour accomplir son rêve « faire la Coupe du Monde ! » : je te laisse réfléchir…
Mon surnom : « Gros »
Ma principale qualité : Généreuse
Mon principal défaut : Impulsive
Ce que je déteste chez les autres : la moquerie
Ce que j'apprécie chez les autres : la sincérité
Comment combats-tu le stress : En pensant très fort à ma famille, du plus vieux aux plus jeunes…
Ta couleur préférée : Pas le blanc... ça grossit !!!
Tes hobbies : La sieste et la danse d'ou le Atchi li li...ouaihhh
Dernier film vu : Le CHAOS avec les copines en salle de vie, la veille de France
Suède ...histoire de se mettre dans le bain !
Dernier livre lu : Ouah ça date de la 6ème ! Je sais plus...
Qui aurais-tu aimé être : Personne d'autre que moi!
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : Embrasser mon fils devant une assiette de steak frites "BIEN SUR"!!! Pour le reste, je ne vous fais pas de dessin...


JOURNEE 6 : jeudi 19 août Après-midi

L'après midi fut une après midi d'avant match en équipe de France avec notamment la mise en place du "captain run"... non pas que notre capitaine court seule... mais plutôt le moment idéal pour réviser les gammes, revoir les lancements et autres stratégies prévues en amont. Cet entrainement est d'autant plus important qu’il se déroula sur le terrain où nous allons débuter notre Coupe du Monde !!!

Aussi, 40 minutes de course, de passes, de placements de déplacements... où notre valse des joueuses du XV de France féminin s'est dessinée avec maitrise et application. 40 minutes où le silence des baskest sur l'herbe parfaitement taillée demeure notre seule repère...

Ensuite, comme toute les grandes équipes se préparant à l'ultime délivrance (ce 1er coup de sifflet qui scellera notre entrée en compétition) notre staff nous a prévu un entrainement à huis-clos ... 20 minutes de bus et nous voilà sur la pelouse du club de Guildford. Avec ce moment fort d’intimité, nous avons pu revenir sur des détails, des placements ou des surprises stratégiques...

Bouquet final à cette belle journée : comme chaque équipe, le XV de France féminin a ses rituels, ses moments de complicités...pour nous c'est cette danse, sortie du fin fond de notre banlieue parisienne, de notre France... "La danse du tchilili", je vous l'accorde cela n'est pas trop français mais en tout cas, désormais, elle est NOTRE ! 



Sandrine AGRICOLE (Rennes)

Profession : Conseiller Rugby Territorial
Poste : 3/4 centre
Débuts dans le rugby : 11 ans
Débuts au sein du XV FF : saison 2003-2004
Autres sports pratiqués : 1 an de gymnastique
Mon modèle sportif : un mélange de Daniel Carter, de Frédéric Michalak et Brian O’Driscoll
Mon surnom : Pépite
Ma principale qualité : Générosité
Mon principal défaut : je n’aime pas perdre
Ce que je déteste chez les autres : l’égoïsme
Ce que j'apprécie chez les autres : l’entraide
Comment combats-tu le stress : En priant (et oui je suis croyante !)
Ta couleur préférée : le bleu (comme le bleu de mes yeux…Lol)
Tes hobbies : jouer de la batterie
Dernier film vu: « Insoupçonnable »
Dernier livre lu : la BD « les Rugbymens »
Qui aurais-tu aimé être : j’aurais aimé être moi !
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : acheter un paquet de « chocobon » !


JOURNEE 6 : jeudi 19 août matin

Annonce de l’équipe par Francis… c’est toujours un moment d’une forte intensité que tu fasses partie du staff ou que tu sois joueuse.

Pas d’entrainement terrain mais une matinée consacrée à l’analyse vidéo de notre futur adversaire.

Nous nous sommes partagées les tâches pour analyser ce match, chaque ligne avait un travail différent : un retour très enrichissant qui nous a permis de mieux nous concentrer sur le match à venir.

Nous avons vraiment hâte d’y être… 



Elodie POUBLAN (Montpellier Hérault Rugby Club) 

Profession : Educatrice sportive au MHRC
Poste : centre ou 15
Débuts dans le rugby : 7ans
Débuts au sein du XV FF : saison 2009
Autres sports pratiqués : ski et handball
Mon modèle sportif : Daniel Carter
Mon surnom : « whitepoux » ou « Le pou »
Ma principale qualité : Générosité
Mon principal défaut : hyperactive
Ce que je déteste chez les autres : l’hypocrisie
Ce que j'apprécie chez les autres : la sincérité
Comment combats-tu le stress : Je ne suis pas une fille qui stresse donc je n’ai pas à le combattre
Ta couleur préférée : le bleu
Tes hobbies : ciné, sortie avec les copines, musique
Dernier film vu : « Twilight 3 »
Dernier livre lu : je ne sais plus
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : je vais aller manger un bon plat bien gras !!!


JOURNEE 5 : mercredi 18 août

Pour moi la journée a plutôt bien commencée car la première partie de l'entraînement du matin était sur la mêlée et « j'adore bosser la mêlée ».

Dans l'après-midi nous avons été à une réunion organisée par l'IRB sur l'anti-dopage. Nous avons fait le quizz de l'IRB et toutes les filles ont des résultats plus que corrects. D'ailleurs, il est à noter que le trio de tête est composé de premières lignes.

Un après-midi basé sur la défense. La journée s'est terminée par une analyse vidéo de la Suède, notre premier adversaire dans la compétition. 



Nadège LABBEY (Ovalie Caennaise) 

Profession : dessinatrice projeteur (plan de construction de bâtiments)
Poste : pilier
Débuts dans le rugby : 22ans
Débuts au sein du XV FF : février 2008
Autres sports pratiqués : piscine, hand,foot et planche à voile
Mon modèle sportif : Serge Betsen
Ma principale qualité : « courageuse »
Mon principale défaut : «entêtée »
Ce que je déteste chez les autres : le mépris
Ce que j'apprécie chez les autres : l'honnêteté
Comment combats-tu le stress : par une bonne sieste
Tes hobbies : J’adore faire de la moto et du sport
Dernier film vu : Avatar
Qui aurais-tu aimé être : j'aime être moi-même
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : manger une bonne côte de bœuf avec un bon verre de vin rouge (et mon mari en dessert)


JOURNEE 4 : mardi 17 août

Première journée à Surrey, où le matin, nous avons pris possession du lieu avec une petite marche pour découvrir le campus.

Nous avons pu voir les 2 terrains où se joueront les matchs de poule à partir de vendredi. Le campus est assez impressionnant et il y a de nombreux terrains d‘entrainement, une salle de repas immense dans laquelle toutes les équipes mangent ensemble, deux piscines, …

Enfin, en ce qui concerne notre logement, nous sommes 6 par étages avec des chambres individuelles (avec douche et WC) !

Sieste avant de partir à notre premier entrainement ici tant attendu ! Sur le terrain, rucks, et contre attaque.

Pendant ce temps, Nathalie, Christian, et Sandra (notre capitaine) étaient à une réunion officielle : l'ouverture de la compétition avec la fameuse photo des capitaines.

Enfin pour clôturer cette journée, nous nous sommes tous retrouvés pour une petite réunion informelle… 



Audrey PARRA (Montpellier Hérault Rugby Club) 

Profession : étudiante à l'IUFM
Poste : demi d'ouverture
Débuts dans le rugby : 7 ans
Débuts au sein du XV FF : août 2010
Mon modèle sportif : Wilkinson
Ma principale qualité : persévérante
Mon principal défaut : bornée
Ce que je déteste chez les autres : la méchanceté
Ce que j'apprécie chez les autres : l’honnêteté
Comment combats-tu le stress : En écoutant certaines chansons
Tes hobbies : faire du sport, manger, sortir
Dernier film vu : « Invictus »
Qui aurais-tu aimé être : personne d’autre
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : faire un bon repas à la française et faire la fête avec mes amis 



JOURNEE 3 : lundi 16 août


Jour de Départ ! Et dernier entraînement à Marcoussis !
Dernier petit Déjeuner traditionnel Français avant d'entamer le régime English !!!
Petite séance sympathique de mêlée et joug dirigée par Christian ! Et pour les 3/4 un petit peu de jeu de ligne avec Nathalie. Retour aux chambres pour une bonne douche puis le repas, toujours bien français et “bien surrrrr” sous l'œil averti de Denis version diététicien !

Tout cela suivi d'une sieste ou de repos selon les joueuses, le groupe étant formé de marmottes pour certaine et de non marmottes pour d'autres !

Enfin le départ du bus pour l’aéroport, sous escorte “bien surrrr” ! Heureusement vu la grande facilité a voyager dans Paris !
17h Décollage pour Londres, un vol correct sauf pour celles qui DETESTENT DEFINITIVEMENT l'avion !!!

Arrivées à Londres, direction Guildford et notre nouveau Camp de base ! Installation dans nos chambres individuelles et organisation de notre nouvelle vie de groupe ici !

Repas à la cantine du campus avec toutes les nations !

Réunion avec le staff, et anecdote " décision du staff masculin de ne plus se raser jusqu'à la DEFAITE de notre équipe"! Enfin, tout le monde au lit pour être en forme le lendemain et enfin commencer notre aventure in England !

See you soon !!! 



Marie Alice YAHE (USAP) 

Profession : masso praticienne
Poste : 9
Débuts dans le rugby : 17 ans
Débuts au sein du XV FF : Pays de Galles 2008
Autres sports pratiqués : Squash
Mon modèle sportif : Byron KELLEHER
Mon surnom : Malice
Ma principale qualité : Sociable, joie de vivre
Mon principal défaut : l’impatience
Ce que je déteste chez les autres : L’hypocrisie
Ce que j'apprécie chez les autres : l’honnêteté
Comment combats-tu le stress : en l’acceptant
Ta couleur preferée : le noir mais ce n’est pas une couleur.
Tes hobbies : Le shoppinggggg!!!! Mes ami( e )s , Le sport, lecture , les voyagessssssss!!
Dernier film vu : “Girls in America”
Dernier livre lu : “Les écureuils de central parc sont tristes le lundi » de Katherine Pancol
Qui aurais-tu aimé être : Je me contente très bien d’être ce que je suis.
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : Braver TOUS les interdits en restant quelques jours sur Paris en arrivant je l’espère , puis ensuite Manger au resto des spécialités catalanes avec beaucoup beaucoup D’ AIOLI et en dessert tout ce qui se mange différemment et qu’on n’aura pas pu manger ici… enfin je me comprends !!!


JOURNEE 2 : dimanche 15 août

Aujourd’hui réveil pluvieux…très pluvieux… Nous voilà parties pour deuxième jour, au programme, séance de musculation. Deux groupes ont été organisés afin de pouvoir travailler efficacement avec nos deux préparateurs Julien et Laurent. Après le déjeuner, temps de repos, sieste pour les unes, soins pour les autres (moment le plus apprécié de la journée !! ).

17h00, reprise de l’entrainement après une courte réunion. Récapitulatif et répétition des gammes étaient au programme, mêlée, touches coup d’envoi… suivis d’une grosse séance de physique difficile, un passage à la piscine, un bon repas, une réunion, soins et au lit !!! Demain départ pour cette terre tant attendue : l’Angleterre !!! 



Clémence AUDEBERT (USAP) 

Profession : assistante en communication
Ton poste : seconde ligne
Débuts dans le rugby : 18.19 ans
Début au sein du XV FF : 2007
Autres sports pratiqués : volley, tennis, danse, hand
Mon surnom : bouclette, bébert
Ma principale qualité : généreuse
Mon principal défaut : gourmande
Ce que je déteste le plus chez les autres : leurs pieds
Ce que j’apprécie le plus chez les autres : l’humour
Comment combats-tu le stress : je mange des chewing-gums
Ta couleur préférée : vert, rose
Tes hobbies : m’acheter des chaussures
Dernier film vu : Shrek 4
Dernier livre lu : happy birthday grand-mère
Qui aurais –tu aimé être : un homme
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : La base….un bon gros Mac do !!!



JOURNEE 1 : samedi 14 août

Enthousiasme, envie, stress, aventure, une histoire commence aujourd’hui avec un panel de sensations aussi fortes les unes que les autres. On se retrouve enfin pour partir en Angleterre : on veut y aller on est prête, on est ensemble, on veut gagner.

Le repas de nos retrouvailles est plein d’entrain, plein d’histoires a raconter, puis l’heure des cadeaux arrive… ça y est on a notre dotation : Nous sommes fières d’avoir le coq sur la poitrine.

L’entrainement : nous reprenons nos marques plus vite que d’habitude : les rires rythment le début, les gestes méritent un peu plus de concentration. La fin de séance mérite une remarque : le groupe est uni, pratique le même rugby et avance dans le même sens.

La journée se termine par un barbecue, à l’occasion de l’anniversaire du Doc. Une ribambelle de saveurs culinaires, un dernier repas “contre diététique” est proclamé, l’ambiance n’a jamais été aussi bonne : ces moments la n’ont pas de prix.

Dans ces instants de retrouvailles et de rigolade je ne peux m’empêcher de penser à celles qui ne sont pas parties… une pensée pour elle, pour vous, pour la famille, pour toute la France, personne ne nous attend mais nous sommes prêtes a recevoir tous nos adversaires. 

Bonne coupe du monde à tous 



Claire CANAL (USAP) 

Profession : Etudiante en BTS diététique
Poste : 3ème ligne centre ou aile
Débuts dans le rugby : 10 ans
Débuts au sein du XV FF : 2005
Autres sports pratiqués : natation
Mon surnom : Clairette, Clarinette, Clairon
Ma principale qualité : persévérante
Mon principal défaut : lunatique
Ce que je déteste chez les autres : fainéantise
Ce que j'apprécie chez les autres : humour
Comment combats-tu le stress : je ne le combats pas, je m’en sers !
Ta couleur préférée : violet
Tes hobbies : le sport
Dernier film vu : “Twilight”
Dernier livre lu : “Le petit Robert”
Qui aurais-tu aimé être : Winnie l’ourson
Le premier interdit sportif que je vais braver en rentrant : un bon gros MC Do 


Crédit photo : FFR/IPIcarel