Top menu



Vous êtes ici : historique > 2010 > France à 7
  Imprimer cette page





Date de publication : 15 Mars 2010

France à 7

Après Dubaï, George, Wellington et Las Vegas, les Tricolores sont désormais à Adélaïde pour disputer la 5ème étape du circuit mondial de rugby à 7. Découvrez le journal de bord de l’équipe de France.
LUNDI 15 MARS 2010 : Escale à Hong-Kong 

L’équipe de France à 7 s’est envolée dimanche dernier pour Adelaïde, avec un long périple en vue, puisque le plan de vol concocté par l’organisation leur imposait une escale de 17h00 à Hong-Kong. Le décollage à Paris, prévu à 13h00 a été reporté à 16h00, pour cause de panne d’une pompe à carburant sur l’aile droite de l’appareil… C’est donc avec 3h00 de retard et 11h00 de vol que les Bleus sont arrivés en Chine. Transfert à l’hôtel, déjeuner, courte sieste, puis décrassage sur le terrain de Kings Park, à Kow Loon, tout proche de l’Hôtel. Décrassage à base d’étirements et d’un jeu de passe, sans beaucoup d’intensité, avec comme objectif simple de se resynchroniser avec le décalage horaire de +7 heures ici, et de 8h30 demain en arrivant en Australie. L’appareil photo étant dans les bagages à soute, restés en attente à l’aéroport, pas de photo pour ce message. L’ambiance est moite, les joueurs sont très surpris de l’humidité qui « fait transpirer sans rien faire ». 

L’encadrement s’est donc empressé d’aller acheter des cartons de bouteilles d’eau afin d’éviter trop de déshydratation, si préjudiciable à la performance des joueurs, même 3 jours plus tard. 

La fin d’après-midi est calme, un peu de shopping pour certains, coinche pour d’autres. Il faut tuer le temps. Le soir, dîner à l’hôtel, puis retour à l’aéroport pour la seconde partie du voyage qui amènera tout ce beau monde à Adélaïde mardi matin.
Le programme à l’arrivée a été modifié et le match d’entraînement face aux USA reporté d’un jour. 

Tout se passe bien pour le moment. A mardi soir depuis le sud de l’Australie. 


MARDI 16 MARS 2010 : Installation à Adélaïde 

Arrivés avec du retard, les Bleus ont pris leurs quartiers à l’hôtel Hilton d’Adélaïde et ont rejoint les 15 autres équipes qui disputeront le tournoi à partir de vendredi prochain. Il était 11h45 ce matin, éreintés, par les longues heures en classe éco, et au total deux jours de transfert, les joueurs ont déjeuné, puis sont allés se reposer, avant de partir s’entraîner à 14h30, pour une heure de décrassage-acclimatation aux 33 degrés et au soleil de plomb. Dur pour les organismes d’enchaîner les changements aussi radicaux. 
Malgré tout l’entraînement a été de bonne qualité, focalisé encore une fois sur le ciblage défensif. 

A la fin de l’entraînement, photo collective à la demande du club hôte, puis étirements longs dans les vestiaires (le soleil était trop fort), et détente / récupération pour une grosse demi-heure dans la mer australienne (à 22°). 

La soirée a été courte, les joueurs sont passés aux soins, puis ont dîné vers 19h30. Une pause internet pour la plupart et dodo pour tous. Bien mérité ! 

Vu l’arrivée tardive, les oppositions de la semaine ont été déprogrammées. Demain, entraînement entre nous, puis jeudi matin, un match à opposition raisonnée face aux Argentins. 

A demain !

 

MERCREDI 17 MARS 2010 

Mercredi, les Bleus se sont entraînés le matin entre eux. Les jambes étaient encore lourdes pour beaucoup. Malgré tout ce fut un bon entraînement, les joueurs reprennent leurs repères. Roger Fite, le chef de délégation était satisfait des troupes, même si quelques imperfections subsistent dans la transmission du ballon et dans les choix de jeu. Difficile pour les nouveaux de s’adapter rapidement, les amenant à jouer comme à XV, alors que la situation demande de faire des choix différents. Demain, l’opposition face aux Argentins va permettre à chacun de mieux se positionner et de mettre en pratique, en situation réelle ce qui a été travaillé depuis vendredi dernier. 

En fin d’après-midi, séance vidéo, avec beaucoup d’attention de la part des joueurs. Séance durant laquelle Mathieu Acebes est nommé capitaine de jeu. Tout le monde s’adapte peu à peu des 9h30 de décalage horaire … Il faut bien, puisque nous jouons dans deux jours maintenant 


JEUDI 18 MARS 2010
 

Jeudi, les Bleus ont quitté l’hôtel à 9h30, avec opposition programmée à 10h30 face aux Argentins. 

C’est l’entraînement le plus abouti des séries 09-10. Les Bleus ont été sérieux et ont montré tous les progrès qu’ils ont pu faire depuis le mois d’Octobre. « Ce n’est pas la même équipe qu’en novembre dernier » souligne Roger Fite. « Je suis agréablement surpris par la progression très nette de l’équipe en 3 mois ». En effet, sur le terrain, bien que tout impact fût interdit à la veille de la compétition, les Français ont largement dominé leurs homologues argentins en inscrivant 6 essais contre 1 encaissé. « Ne nous gargarisons pas de ce match aux règles modifiées. Notre organisation défensive a bien fonctionné…mais il n’y avait pas de combat. C’est un bon point de départ pour nous, mais tout reste à prouver dès demain soir ; il faut que l’on reste sur cette dynamique et que nous gardions ce niveau d’investissement individuel et l’organisation collective.» conclu Thierry Janeczek le coach. 

L’ambiance du groupe est bonne, et l’entente avec les Sud-américains excellente, avec pour preuve la photo collective d’après match, et un Jean-Paul Doutreloux qui a trouvé un « fils » en la personne d’Hernan Olivari, le Capitaine Argentin (humour bien sûr, mais la ressemblance est frappante). 

Après l’opposition, les joueurs sont allés récupérer avec une séance d’étirement dans l’eau de mer, à quelques minutes du stade d’entraînement. 

A 15h00, ils ont fait une dernière séance de musculation orientée sur l’explosivité et la proprioception. 

18h30, séance vidéo sur l’opposition du matin, avec les dernières consignes et réajustements. Demain soir à 19h00, il faudra aux Bleus d’être très forts dans leur tête face aux Samoans. Un seul match à disputer, tout donner et garder sa lucidité !





JEUDI 19 MARS 2010
 
Point d’ordre ! 

Ce matin, Roger Fite le chef de délégation de l’équipe de France, a été informé des propos tenus sur le site « Les bleus Seven », association privée de promotion du rugby à 7 en France, mais qui, par la plume de son président semble dépasser largement ses prérogatives. La réponse officielle de Roger a été la suivante : « l’existence d’une association qui a pour but de permettre le développement du rugby à 7 en France est une très bonne chose, et on peut s’en féliciter. La constitution d’une équipe participant à des tournois internationaux, permettant à de nombreux joueurs d’acquérir de l’expérience l’est aussi, et l’on ne peut également que féliciter l’initiative. Par contre, ce qui est écrit sur le site internet mis en place par l’association n’est pas acceptable. D’une part, les commentaires faits sur la présente tournée laissent penser que le président de l’association partage la vie du groupe en Australie. Or, Mr Vidal alimente son site depuis Paris et ne fait que glaner des informations sur la vie du groupe à travers le seul site officiel de la FFR, que Nous seuls diffusons. D’autre part, les contenus concernant les joueurs, ayant joué pour Les bleus seven, font croire que cette équipe est une équipe B (de développement) qui sert de vivier dans lequel l’encadrement de l’équipe de France vient puiser. Cela n’est pas correct, car ces joueurs ont déjà été repérés par les cadres techniques de la FFR et par le staff technique de l’équipe de France lors des compétitions et tournois officiels. Nous mettons en place actuellement une équipe de développement, sous l’égide de la FFR, qui elle SEULE est légitime. Enfin, les commentaires concernant les « bruits de couloir » et l’éviction du coach, n’ont aucune légitimité dans la mesure où, moi, manager responsable du rugby à 7 sur le territoire français et membre du comité directeur de la FFR ne suis pas informé de tout cela ! ». A bon entendeur ! 


VENDREDI 20 MARS 2010

A 18h00 ce soir, les Français ont affronté l’équipe en forme du circuit mondial de rugby à 7, vainqueurs du dernier tournoi (Las Vegas) et finaliste à Wellington. Que dire ? Une défaite 33-12 face à plus fort que soit ! Les Bleus ont toutefois montré, encore une fois qu’ils n’ont rien à envier, même aux meilleurs … Si ce n’est que les meilleurs sont les plus forts car ils ne commettent pas de fautes dans le jeu, et sont efficaces sur les coups d’envois. C’est peu et beaucoup à la fois, et cela n’est pas inné, cela s’acquiert avec des années de rugby à 7, ce que nous n’avons pas encore. Pour preuve : 3 coups d’envois gagnés et autant d’essais dans les secondes qui suivent, liés à la caractéristique de cette phase de jeu. Trois erreurs (en avants…) des Bleus (parfois incompréhensibles), et l’addition se paye cash ! Le score peut paraître lourd, mais il ne reflète pas du tout le match, où dans le jeu, les Bleus ont dominé leurs adversaires. Il leur manque donc encore ce petit quelque chose à la fois psychique, technique et physique, qui s’appelle l’expérience. En face d’eux, chaque joueur n’avait pas moins de 20 tournois IRB dans l’escarcelle… Cela fait tout actuellement. 

Vendredi 19 mars 2010 à l’Adelaide Oval (Adélaïde), Samoa bat France 33-12 (mi-temps : 14-7)

Arbitre : Francisco PASTRANA (Arg)

Samoa : 5 essais Pesamino (5, 13), Levasa (6), Aiono (9), Mai (11), 4 transformations Lui (5, 6, 9, 11)

France : 2 essais Delmas (4, 8), 1 ttransformation Albaladejo (4)

SAMOA : Mikaele, Fa'osiliva, Aiono, Mai, Lui, Levasa, Pesamino

FRANCE : Malzieu, Ben Letaief, Vaquin, Besson, Albaladejo, Acebes, Delmas

Entré en jeu : Ruel (8) 
 
A part cela, les Gallois, qui ont rappelé 4 des derniers champions du monde ont réussi à surprendre Fiji en gagnant leur premier match 17-12 … Autrement, tous les autres résultats étaient attendus.
Les Bleus ont regagné l’hôtel vers 19h45. Dîner et séance vidéo pour revenir sur le match.

Demain, il faut remettre le couvert face aux Africains du sud qui ont « atomisé » les Japonais. Une bonne nuit de sommeil et tout devrait bien continuer. Le groupe vit bien, même dans la défaite, ce qui est une arme importante à 7 où les matchs s’enchaînent, si l’on veut renverser la vapeur ! 


SAMEDI 20 MARS 2010
: Morose… les matchs de poule des Bleus. Mais un beau challenge à relever ! 

Deux matchs et deux défaites… (0-38 et 21-15) sans savoir jouer ! Sans pouvoir montrer ce que les entraînements et la seule opposition contre les Argentins, jeudi dernier, laissaient augurer de bon pour ce tournoi ! Nous sommes passés à côté du sujet. Il est vrai que la première opposition du jour était ardue ! Les Boks en personne, mais en reconstruction toutefois. Raconter le match est aisé : un coup d’envoi prévu dans une zone, et qui arrive dans une autre… les Bleus ne sont pas organisés et encaissent un essai qui pourrait être le plus rapide de l’histoire des Séries. Après, et à l’image de la journée, tout s’enchaîne mal. Chacun fait à tour de rôle l’erreur qui pénalise le groupe, et les essais s’ajoutent au compteur. D’un groupe qui montrait un début de maîtrise du 7, nous sommes passés pour des débutants, même contre le Japon ! Difficile de tirer des conclusions hâtives, deux équipes majeures ont également chuté au cours de cette journée accablée de soleil et de chaleur : le Kenya et l’Angleterre, qui vont se retrouver en Bowl… 

Nous n’avons pas été bons aujourd’hui, c’est un fait. C’est donc demain que notre tournée commence. La compétition va être des plus relevées (Kenya, Angleterre, Japon, Niue, Tonga, PNG, Ecosse, France). Tant mieux, c’est l’occasion pour les joueurs d’exprimer tous les potentiels détectés et travaillés à l’entraînement. Un beau challenge à relever ! 

A 10h30 dimanche matin à Adélaïde, soit 1h00 du matin en France, nous affronterons le Tonga, avec l’espoir de rester en Bowl ! C’est tout le mal que l’on peut nous souhaiter. 

Mis à part cela, les USA et Galles accèdent à la Cup. Les USA, grâce à leur victoire face à l’Angleterre et la mise en place des « grands moyens » (comme savent le faire les Américains lorsqu’un sport devient olympique). Galles, grâce à leur victoire face au Fiji , en rappelant 4 champions du monde, le reste de l’équipe étant composé par des joueurs sous contrat fédéral… 


Samedi 20 mars 2010 à l’Adelaïde Oval (Adélaïde), Afrique du Sud bat France 38-0 (mi-temps : 19-0)

Afrique du Sud : 6 essais Benjamin (1, 5), du Preez (8), Mastriet (9, 13), Maritz (15), 4 transformations Afrika (1, 8, 13, 15)

France : -

AFRIQUE DU SUD : Minnaar, Horne, Afrika, Brown, du Preez, Benjamin, Mastriet
Entrés en jeu : Maritz (9), Dry (9), Jonker (12)

FRANCE : Malzieu, Ben Letaief, Vaquin, Besson, Albaladejo, Acebes, Delmas
Entrés en jeu : Canivet (9), Batlle (13), Raine (13) 


Samedi 20 mars 2010 à l’Adelaïde Oval (Adélaïde), Japon bat France 21-15 (mi-temps : 14-10)

Japon : 3 essais Tupuailei (3), Tsuiki (5), Wada (11), 3 transformations Shomen (3, 5, 11) 

France : 3 essais Acebes (6), Albaladejo (8), Delmas (9),

JAPON : Kuwazuru, Tsuiki, So, Tupuailei, Wada, Shomen, Usuzuki

FRANCE : Vaquin, Albaladejo, Acebes, Raine, Delmas, Cabot, Canivet
Entrés en jeu : Batlle (12) 




DIMANCHE 21 ET LUNDI 22 MARS : Bilan du tournoi et transfert vers Hong-Kong 

Le bilan des Bleus à l’issue du premier tournoi de la tournée est médiocre en termes de résultats. Quatre défaites pour une victoire, même probante face aux « coupeurs de têtes » Tongiens (38-0). Pourtant, dans le jeu tous les ingrédients sont là pour bien faire. Il suffit simplement que les joueurs soient plus lucides sur le terrain, plus précis également ! Ce furent les mots de T. Janeczek durant toute la compétition, où à de nombreuses reprises se sont des erreurs de placement qui ont pénalisées l’équipe. Il faudrait maintenant que nous franchissions un palier pour résister aux grandes nations de ce sport et commencer à les inquiéter. 

Après une soirée calme, un dîner de clôture du tournoi vite expédié, le groupe est reparti à l’hôtel. Une nuit de repos avant la journée de transfert vers Hong-Kong. Levés à 8h00, départ fixé à 9h00, pour un vol Adélaïde-Melbourne (une escale de 2h00), puis 8h45 de vol vers la Chine, en compagnie de la majorité des équipes.
Pas de retard. Le groupe a repris ses quartiers au Marco Polo Hong-Kong Hotel, situé à How Loon sur le continent, juste en face de l’Ile de Hong-Kong. Il était presque minuit, tout le monde est allé finir la nuit.


QUART DE FINALE BOWL - Dimanche 21 mars 2010 à l’Adelaïde Oval (Adélaïde), France bat Tonga 38-0 (mi-temps : 26-0) 

Arbitre : Taizo HIRABAYASHI (Jap) 

France : 6 essais Ruel (1, 5), Albaladejo (3), Ben Letaief (8), Besson (13), Canivet (14), 4 transformations Albaladejo (1, 8, 13), Acebes (3)

Tonga : -

FRANCE : Malzieu, Ben Letaief, Vaquin, Besson, Albaladejo, Acebes, Ruel
Entrés en jeu : Raine (9), Cabot (11), Canivet (11) 

TONGA : Veikune, Ram, Fifita, Mateo, Iongi, S. Ma'afu, R. Ma'afu
Entrés en jeu : Hefa (5), Toloke (11) 


DEMI-FINALE BOWL - Dimanche 21 mars 2010 à l’Adelaïde Oval (Adélaïde), Angleterre bat France 19-0 (mi-temps : 14-0) 

Arbitre : James BOLABIU (Fid) 

France : -

Angleterre : essai Wade (7), Brightwell (9), Lindsay-Hague (11), transformation Gollings (7, 9)

FRANCE : Malzieu, Ben Letaief, Vaquin, Besson, Albaladejo, Acebes, Ruel
Entré en jeu : Raine (12) 

TONGA : Powell, Brightwell, Wade, Rodwell, Lindsay-Hague, Gollings, Turner
Entrés en jeu : Barrell (9), Abbott (12), Drauniniu (13)


Découvrez le programme et les résultats du Tournoi d'Adélaide (5ème étape du circuit mondial)
 Lire la suite