Top menu



Vous êtes ici : historique > 2010 > France à 7
  Imprimer cette page





Date de publication : 09 Février 2010

France à 7

Après Dubaï, George et Wellington, les Tricolores sont désormais à Las Vegas pour disputer la 4ème étape du circuit mondial de rugby à 7.
DIMANCHE 07 FEVRIER 2010

Journée de repos. Après-midi composée de balade dans la baie de Wellington et des soins nécessaires à la récupération. Récupération qui est le maître mot de la prochaine semaine, durant laquelle repos et soins sont la priorité. Puis, l’analyse des matchs des Bleus a montré plusieurs détails à préciser pour devenir plus performants. C’est sur ces points que l’accent sera mis durant les prochains jours.

LUNDI 08 FEVRIER 2010 à Wellington

A partir de 8h00 du matin Transfert Wellington-Auckland, puis Auckland-Los Angeles (11h55 de vol), et enfin LA–Las Vegas atteint après 24h00 de trajet. Avec la magie des fuseaux horaires, partis lundi à 8h45 et après 24h de voyage …l es tricolores sont arrivés lundi à 11h à Vegas !!! Un Lundi de 44h00 … les amoureux des débuts de semaine apprécieront !

LUNDI 08 FEVRIER 2010 à Las Vegas

Arrivés à 11h00 du matin, le groupe est amené au Hard rock Hôtel, extravagant, démesuré…. Mais où chaque équipe doit attendre 16h30 pour pouvoir s’installer dans les chambres, libérées tardivement pour cause de Superbowl la veille… Belle organisation encore une fois pour les Américains (joke) ! Les 3 organisations Françaises de 2004 à 2006, étaient de bien plus belle facture pour les équipes. Ce que les organisateurs de l’époque avaient fait était bien mieux réalisé !!! Quelle galère ! Alors que les deux jours qui suivent un tournoi sont cruciaux en termes de récupération… 

MARDI 09 FEVRIER 2010 

Une journée des Bleus organisée en 2 temps. 

Entraînement le matin, avec match raisonné face aux Argentins. Shopping puis soins l’après-midi. 

Le matin, les joueurs ont eu un peu de mal à rentrer dans l’entraînement. La fatigue du tournoi et du transfert, assortis à l’attente interminable des chambres y sont pour quelque chose. 

Les Tricolores se sont fait secouer par la vitesse et la hargne des Argentins qui leur sont tombés dessus très rapidement. Cela a permis de réveiller ce petit monde et de proposer un résultat très moyen, mais le staff ne s’attendait pas à plus. D’autant qu’Albaladejo (entorse cheville), Acebes (contracture mollet) et Ben Letaieff (contusion hanche) sont restés à l’hôtel pour faire des soins avec Rémy Louis. 

Après-midi, avec visite de Las-Vegas, et notamment des quartiers France et Italie. Superbe, démesuré, pas obligatoirement beau, mais très impressionnant de se retrouver devant la Tour Eiffel à l’autre bout du monde (Photo 1613 à mettre !) 




MERCREDI 10 FEVRIER 2010
 

C’est la grosse journée de la semaine en termes de dépenses énergétiques. 4 x 7 minutes de match face aux Kenyans, puis musculation et soins l’après-midi. Ce sera la dernière grosse charge avant le tournoi, Jeudi étant une journée OFF, avec excursion dans le désert du Nevada. 

Le match a été sérieux (photo 1638 et 1641). Les joueurs communiquent de plus en plus sur le terrain. Dominant les débat durant les deux premiers temps de jeu, les Bleus ont eu du mal à enchaîner les 4 temps de jeu, toujours réduits à 9, puisque les trois blessés ont été laissés un jour de plus au repos. Samy Ben Letaieff a bien fait une apparition, mais il n’a pu continuer, car la douleur était encore trop vive. 

Les Français ont encore du travail, mais selon Jean Lacampagne, Chef de Délégation tricolore, « Tout va bien. Les troupes sont hardies, les joueurs sont sympas et impliqués. Je vis une expérience très enrichissante. Dommage que l’on n’ait pas plus de moments dans la préparation des départs en tournée pour faire des matchs d’opposition. C’est en situation réelle, face à des équipes aguerries que l’on se prépare le mieux ». Jo peux être fière de Jean. 

« Il y a eu encore une fois des choses très intéressantes aujourd’hui durant cet entraînement. Il faut que nous puissions élever encore notre niveau de constance pour ne pas rater sa passe, pour faire la passe quand il le faut, ou pour garder le ballon. Cela demande une capacité à évaluer rapidement la situation. Le ciblage défensif doit encore s’améliorer. Trop souvent encore, on est un peu décalé. Cela reste toutefois un bon entraînement. Nous progressons ! » remarque Thierry Janeczek le coach dans le mini bus qui nous ramène à l’hôtel, après la séance de bain de glace, nécessaire à l’issue d’un entraînement de cette intensité. 

L’après-midi est composé de sieste, avant de repartir pour une séance de musculation. Uniquement du dynamique, de l’explosif, du renforcement des épaules (rotateurs) et du gainage. 

Après le dîner, le staff a organisé pour les joueurs une visite de Vegas by night. Retour à 22h00. 

Les derniers joueurs traînant un pépin physique se sentent de mieux en mieux. Il reste 2 jours au staff médical pour réussir à les remettre sur pied, afin d’évoluer à 12, samedi prochain. 




PHASE PRELIMINAIRE

Vendredi 12 février 2010 au Sam Boyd Stadium (Las Vegas), Nouvelle Zélande bat France 31-12 (mi-temps : 19-0) 

France : 2 essais Delmas (8, 10), 1 transformation Albaladejo (10) 

Nouvelle Zélande : 5 essais Stowers (2), Forbes (4, 15), Souness (8), Mikkelson (13), 3 transformations Cama (2, 4, 13) 

FRANCE : Malzieu, Dall Igna, Besson, Albaladejo, Acebes, Delmas, Durquet
Entrés en jeu : Ben Letaief, Canivet 

NOUVELLE ZELANDE : Mikkelson, Forbes, Raikabula, Cama, Souness, Stowers, Baker
Entrés en jeu : Tokula, Lawrence, Grant 


Vendredi 12 février 2010 au Sam Boyd Stadium (Las Vegas), Australie bat France 38-0 (mi-temps : 26-0) 

France : - 

Australie : 6 essais Karauria-Henry (1, 3, 5), Taylor (7), Situati (11), Sills (15), 4 transformations Stannard (3, 5, 7, 15) 

FRANCE : Malzieu, Dall Igna, Besson, Albaladejo, Acebes, Germain, Delmas
Entrés en jeu : Ruel, Dupont, Ben Letaief 

AUSTRALIE : McCutcheon, Gray, Sefanaia, Situati, Karauria-Henry, Foley, Stannard
Entrés en jeu : Taylor, Gill, Stannard 


Vendredi 12 février 2010 au Sam Boyd Stadium (Las Vegas), France et Guyane 12-12 (mi-temps : 5-5) 

France : 2 essais Acebes (6), Delmas (16), 1 transformation Albaladejo (16) 

Guyane : 2 essais Lespierre (4), McKenzie (13), 1 transformation McKenzie (13) 

FRANCE : Ben Letaief, Dall Igna, Albaladejo, Acebes, Canivet, Delmas, Durquet
Entré en jeu : Malzieu 

GUYANE : Giles, Staglon, Larose, Henry, McKenzie, Lespierre, Butts
Entrés en jeu : Mayers, Schroeder 


PHASE FINALE

QUART DE FINALE BOWL : Vendredi 12 février 2010 au Sam Boyd Stadium (Las Vegas), France bat Canada 19-12 (mi-temps : 10-0) 

France : 3 essais Besson (4), Acebes (8), Canivet (9), 2 transformations Acebes (8, 9) 

Canada : 2 essais Styles (7), Trainor (8), 1 transformation Hirayama (7) 

FRANCE : Malzieu, Ben Letaief, Dall Igna, Besson, Dupont, Acebes, Delmas
Entrés en jeu : Canivet, Acebes, Ruel, Germain 

CANADA : Witkowski, Trainor, Henderson, Mack, Hirayama, Paris, White
Entrés en jeu : Dobravsky, Styles, Pack 


DEMI-FINALE BOWL : Vendredi 12 février 2010 au Sam Boyd Stadium (Las Vegas), France bat Chili 45-7 (mi-temps : 17-7) 

France : 7 essais Delmas (1, 9), Canivet (6), Ben Letaief (8), Germain (12), Ruel (13, 14), 5 transformations Acebes (8, 9, 12, 13, 14) 

Chili : 1 essai Sifri (4), 1 transformation Olave (4) 

FRANCE : Malzieu, Ben Letaief, Dall Igna, Besson, Acebes, Canivet, Delmas
Entrés en jeu : Durquet, Germain 

CHILI : Bassa, Valladares, Cornejo, Olave, Villavicencio, Llorens, Sifri
Entré en jeu : Leon 


FINALE BOWL : Vendredi 12 février 2010 au Sam Boyd Stadium (Las Vegas), USA bat France 28-17 (mi-temps : 14-5) 

France : 3 essais Durquet (2), Ben Letaief (9), Germain (13), 1 transformation Acebes (13) 

USA : 4 essais Hawkins (6, 10), Edwards (9), Malifa (14), 4 transformations Malifa (6, 9, 10, 14) 

FRANCE : Malzieu, Ben Letaief, Besson, Acebes, Canivet, Delmas, Durquet
Entré en jeu : Germain 

USA : Hawkins, Barnard, Test, Malifa, Swiryn, Edwards, Emerick
Entré en jeu : Pulu
 



Du cash pour Samoa à Las Vegas 

Pour leur seconde finale consécutive, les Samoas ont réussis à dominer les All Blacks 33 à 12, notamment dans le combat et la pression défensive. Pression telle que 2 des 5 essais marqués, l’ont été sur interception de passe en bout de ligne néo-zélandaise. Les Blacks ont proposé un jeu trop stéréotypé, trop prévisible, et bien anticipé par des Samoans morts de faim. C’est donc un remake de la demi-finale de Wellington durant laquelle la Nouvelle-Zélande a été dominée chez elle de la tête et des épaules par ses cousins.
En demi-finale, les Blacks ont battus de justesse les Kenyans, alors que dans le même temps, les Samoans ont dominés l’Australie (très impressionnante de puissance et d’organisation, malgré leur jeunesse). Les Bocks gagnent la Plate 12 à 7, face à des Fidjiens, bien en dedans. La Bowl revient aux USA face aux Bleus 28 à 17. 

Des Tricolores qui lors de la seconde journée, bien que diminués par l’absence de deux cadres P. Albaladejo (suspendu pour 5 matchs pour plaquage dangereux), et le capitaine M. Dall Igna (grosse béquille à la cuisse gauche), ont réussi à dominer le Canada 19 à 12, puis le Chili 45 à 7. Encore une fois, les Français sont en net progrès tant dans l’organisation, que dans le comportement. M. Acebes, par sa hargne et sa volonté a encore montré le chemin et servi de modèle aux autres. Y. Durquet a été très efficace dans le combat aérien pour capter ou dévier les ballons sur coup d’envoi et en touche. J. Malzieu prend de plus en plus d’aisance, et semble suivre les traces de son grand frère. M. Besson a été remarquable dans l’animation offensive et dans son rôle de dernier rempart en défense. C. Canivet a très bien réussi l’adaptation de la mêlée à l’ouverture, après la blessure de H. Dupont (entorse de la cheville dés la 3eme minute de match face au Canada). R. Delmas a compris plein de choses de ce jeu, et ses cannes ont permis de marquer beaucoup de points. S. Ben Letaieff devient une valeur sûre. Et enfin les Y. Ruel et G. Germain, ont un potentiel énorme à exprimer. 

Les progrès sont là, mais ils ne se sont pas encore traduits par une victoire en finale, ou par une qualification en Cup. Sur le second jour, les 2 cadres ont manqué en finale de Bowl, où le jeu a été très équilibré. Leur expérience a manqué. Ce n’est donc pas de chance pour « ce groupe qui a un avenir. Une victoire nous aurait permis de ramener 4 points et de se classer à la 10ème place. J’ai toutefois confiance dans ces jeunes qui peu à peu comprennent des choses et les appliquent. Beaucoup de ces joueurs seront convoqués des le 1er Mars pour un stage de préparation de 3 jours pour la prochaine tournée qui arrive à grands pas, puisque nous repartons à Adélaïde et Hong-Kong dès le 12 Mars prochains » conclu T. Janeczek, le coach des tricolores.

 Découvrez le calendrier et les résultats du Tournoi de Las Vegas


Crédit photo : FFR/IPicarel