Top menu



Vous êtes ici : historique > 2009 > Rugby à 7
  Imprimer cette page





Date de publication : 19 Janvier 2009

Rugby à 7

Découvrez le tirage au sort des poules de la Coupe du monde féminine et masculine qui se déroulera à Dubaï du 05 au 07 mars 2009 et les réactions des entraîneurs tricolores.
HOMMES
Poule A : Nouvelle-Zélande, Tonga, Emirats Arabes, Italie
Poule B : Fidji, France, Etats-Unis, Géorgie
Poule C : Afrique du sud, Ecosse, Canada, Japon
Poule D : Samoa, Australie, Portugal, Irlande
Poule E : Angleterre, Kenya, Tunisie, Hong Kong
Poule F : Argentine, Pays de Galles, Zimbabwe, Uruguay

FEMMES
Poule A: Australie, Pays-Bas, France, Chine
Poule B : Angleterre, Japon, Russie, Etats-Unis
Poule C : Canada, Brésil, Spain, Thaïlande
Poule D : Nouvelle-Zélande, Afrique du sud, Italie, Ouganda 



LES REACTIONS


Thierry JANECZEK (entraîneur équipe de France masculine) : « Comme nous n’étions pas dans les 6 premiers au classement mondial, nous devions forcément prendre une tête de série. Les Fidji sont la référence dans notre discipline mais il ne faudra pas non plus négliger les USA et la Géorgie. Il n’y a plus de petites équipes au rugby à 7 et je connais les efforts que font les Américains depuis deux ans pour être au plus haut niveau. Ce n’est pas un hasard s’ils ont atteint les demi-finales de Cup l’année dernière sur un Tournoi majeur. Nous connaissons les forces de ces équipes et nous allons nous appliquer à renforcer notre niveau de jeu. Nous montons en puissance en récupérant quatre joueurs cadre pour la prochaine tournée. » 

Frédéric POMAREL (entraîneur équipe de France masculine) : « Je suis content ! Les Australiennes ont battu la Nouvelle Zélande en qualification. Elles sont habituées du Tournoi de Hong Kong depuis de longues années et se préparent dans cette optique depuis plus longtemps que nous. Pour moi, c’est le trio de tête avec les Anglaises et les Néo-Zélandaises. J’aurai préféré le Canada qui me semble plus accessible que les autres têtes de série. Nous n’avons pas trop d’inconnus parce que nous avons vu joué les Chinoises à Hong Kong, nous avons joué les Pays-Bas à Lunel et surtout, nous les rencontrons à Malaga mi-février pour pouvoir nous étalonner. »