Gaëlle Hermet : « Élever nos performances »

Publié le 23/01/19

La capitaine de France Féminines aborde le Tournoi des 6 Nations avec des certitudes, à la faveur de l’expérience de l’an passée. L’édition 2019 s’annonce alors comme celle de la confirmation pour les Bleues. Entretien au lancement média de la compétition à Londres.

C’est votre deuxième Tournoi des 6 Nations en tant que capitaine, votre appréhendez mieux votre rôle ?

Gaëlle HERMET : « Oui forcément puisqu’au bout d’un an et demi nous commençons à prendre nos repères et nos marques. Je pense également que le collectif est bien en place et j’ai toujours la chance d’être aidée et soutenue donc c’est vraiment quelque chose de chouette. Tout cela facilite mon travail, je sais où je vais aussi. J’ai un peu moins de questions entre guillemets qui restent en suspens. Maintenant à l’approche du tournoi j’ai évidemment moins de pression par rapport à l’année passée, je sais dans quelle direction nous allons ».

Que représente pour vous le Tournoi des 6 Nations ?

Gaëlle HERMET : « C’est un beau challenge, surtout cette année avec trois déplacements. Nous avons toutes hâtes de relever ce défi. Une édition comme celle-ci avec trois matches à l’extérieur permet de montrer notre caractère et de nous étalonner. L’équipe va se retrouver dans des conditions parfois difficiles voire hostiles quelques fois. C’est un beau challenge et cela donne l’occasion de nous préparer à cette année qui s’annonce importante ».


Comment la capitaine gère-t-elle l’évolution du groupe avec des retours et de nouvelles têtes ? 

Gaëlle HERMET : « Cela se fait assez naturellement. Notre groupe intègre facilement les nouvelles puisque tout le monde s’entend très bien et l’idée de groupe en elle-même est la plus importante à nos yeux, c’est ce qui prime d’ailleurs. Nous avons envie de les intégrer le mieux possible et de les aider au maximum dans la compréhension de notre projet de jeu. Nous sommes toutes présentes que ce soit sur ou endors du terrain. Après, personnellement parmi les nouvelles filles intégrants le groupe, j’en connais certaines puisque, soit je les ai eues en adversaires, soit en coéquipières. C’est tout de suite plus facile pour les intégrer ».

Quels sont les objectifs pour ce cru 2019 ?

Gaëlle HERMET : « Nous avons remporté le Tournoi l’année dernière en réalisant le Grand Chelem. Nous allons donc être attendues forcément mais il n’y a pas plus de pression que cela. L’équipe a à cœur évidemment de conserver le titre. L’année passée, nous avons mis la barre assez haute avec le Grand Chelem et la victoire contre les Black Ferns lors de la dernière tournée d’automne. Nous ne pouvons pas baisser ni en exigence, ni en niveau. Chaque fille garde cela en tête sans se mettre trop de pression. Nous avons en tête le Tournoi des 6 Nations mais dans un coin il y a aussi la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande dans deux ans ».

Pourquoi les filles de France Féminines se définissent comme affamées et humbles ?

Gaëlle HERMET : « C’est notre identité tout simplement. Cela correspond à ce que nous voulons montrer et dégager sur et en dehors du terrain. Nous souhaitons à chaque moment se donner à 100%, être déterminées, garder la tête sur les épaules et avoir la tête froide aussi. En définitif, c’est donner le maximum autant aux entrainements qu’aux matches ».

2019 s’apparente comme l’année de la confirmation pour France Féminines ?

Gaëlle HERMET : « Je dirais évidemment qu’il est nécessaire de garder ce niveau d’exigence mais je crois même que nous devons l’augmenter pour arriver prête à chaque match et ainsi élever nos performances ».

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France