XV de France : Il y a 10 ans …

Publié le 06/10/17

6 octobre 2007, la France réalise un de ses plus grands exploits en dominant la Nouvelle Zélande en quart de finale de Coupe du monde.

Nous sommes en quart de finale de la Coupe du monde 2007. La France joue les All Blacks à Cardiff. Suite à une action d’éclat, Yannick Jauzion marque et fait basculer ce match.

Un essai resté dans la légende pour bien d’autres raisons encore… Des vingt essais que Yannick Jauzion a aplatis sous le maillot du XV de France, celui-ci est sans aucun doute le plus important de sa carrière.

Sous le toit brûlant d’un Millennium de Cardiff aussi fermé que les visages tricolores, la majorité des 72 000 gorges chantent leur soutien aux Bleus, incontestables outsiders de la rencontre.

Ce voyage outre-Manche lors d’une Coupe du monde en France n’était pas planifié, loin s’en faut, mais la défaite face à l’Argentine (12-17) en ouverture de compétition a lourdement compliqué la tâche des joueurs de Bernard Laporte.

Ce 6 octobre 2007, les Bleus croisent donc le fer avec les Blacks qui, eux, ont terrorisé tous leurs adversaires en poule (309 points en quatre rencontres). Un contexte dont se souvient encore Yannick Jauzion. « Le discours d’avant-match insistait surle fait qu’on n’avait rien à perdre. On aessayé de minimiser leurs performances,individuelles et collectives. On voulaittout lâcher, jouer au maximum de notrepotentiel. »

fiche technique : France - Nouvelle Zélande 20-18

Si le centre toulousain n’a pas oublié la façon dont l’équipe de France défie ce jour-là le légendaire Haka néo-zélandais, il retient également l’entame de match, conforme aux attentes.

Les Blacks, en gris pour l’occasion, envahissent le camp tricolore. Un essai de Luke McAlister et la botte de Dan Carter leur offrent même une avance confortable à la demi-heure de jeu (13-0). « Ledébut de match est très intense. On résistetant bien que mal à la marée noire, onessaye de combler les brèches. Finalement,on n’est pas si loin à la pause. La pénalitéréussie par Lionel Beauxis justeavant de rentrer aux vestiairesnous fait vraiment du bien », analyse Yannick Jauzion avec dix ans de recul. « Dans le regard des Néo- Zélandais, ce n’est plus la si belle assurance d’avant-match… »

Thierry Dusautoir, qui décroche ce soir-là son surnom de Dark Destroyer, découpe tout ce qui passe pendant 80 minutes (38 plaquages). Le troisième ligne toulousain inscrit un essai peu après la reprise et permet à l’équipe de France de revenir à hauteur. Cinq minutes plus tard, le match tourne définitivement.

« On gagne ce match face aux Blacks parce qu’on n’a aucune pression négative. On y laisse malheureusement pas mal d’énergie, physique et mentale. De retour en France, on n’a plus cette étiquette d’outsiders, on était presque redevenus favoris… Cet essai reste le plus mémorable de ma carrière en Bleu. Une délivrance pour moi, mais aussi pour tous les joueurs, pour la France entière. » Un essai de légende signé Yannick Jauzion.

Fiches de joueurs

JAUZION Yannick

1978Année de naissance

73 Nombre de sélections

Stade ToulousainDernier club

Voir la fiche complète de ce joueur

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France