CHAPITRE 9 - PRÉSERVER LES VALEURS ET LES ACTEURS DE NOTRE SPORT 97

DIRIGEANTS ENTRAÎNEURS/ ARBITRES (HORS HONORAIRES) EDUCATEURS

22 951 24 242

26 248

29 119

32 628

35 007

40 288 38 167

8 396

14 912 15 278 15 897 16 274 15 875

16 310 15 566

2 609 2 074 2 112 2088 2 137 2 162

2 8212 365

1994/95 2005/06 2006/07 2007/08 2008/09 2009/10 2010/11 2011/12

Santé et sécurité du jeu  La culture du Rugby s’inscrit dans le combat. La lutte, les plaquages, les chutes en sont des éléments caractéristiques traditionnels.  Cependant, la pratique en sécurité relève direc- tement de la mission générale de la fédération. Le sport est un facteur d’épanouissement physique et moral qui doit contribuer à la santé des pratiquants. La loi (article L231-5 du code du sport) prévoit d’ail- leurs qu’il incombe aux fédérations de veiller à la santé des licenciés de leur sport.  La FFR a pris en compte de manière résolue depuis de nombreuses années la problématique des accidents.  Dès le début des années 1990, c’est d’abord par un mécanisme de solidarité qu’a été abordée cette importante question. La Fondation Albert FER- RASSE a ainsi permis à l’ensemble des acteurs du Rugby de contribuer à la mise en place d’un méca- nisme de solidarité visant à apporter une aide aux grands blessés du Rugby. Cette fondation apporte notamment des aides individuelles permettant d’aider à l’acquisition de matériels ou à l’aménage- ment de lieux de vie rendus nécessaires.  Par ailleurs, une aide de solidarité est également

apportée par la FFR aux orphelins de personnes décédées des suites d’un accident survenu à l’oc- casion de la pratique du Rugby jusqu’à leur majorité.  Au début des années 2000, restant confrontée à une accidentologie trop élevée, la FFR a décidé de mettre en place une stratégie globale en la matière. Celle-ci a été complétée au fil des années et comprend notamment les mesures suivantes : - adaptation des règles du jeu selon les catégories

de compétitions, - mise en place d’un passeport médical pour les

joueurs de première ligne, - mise en place d’un dispositif spécifique d’assu-

rance des licenciés visant à faire en sorte qu’ils bénéficient, en cas d’accident, de montants de garanties corporelles suffisants au regard des indemnisations de droit commun,

- mise en place des journées sécurité pour sensibili- ser les acteurs à cette problématique,

- mise en place progressive d’un passeport tech- nique pour les joueurs de devant,

- création de l’académie des premières lignes, - m ise en place d’une action globale de formation

aux premiers secours.

Commentaires

LES ACTEURS : ÉVOLUTION DU NOMBRE DE DIRIGEANTS, ARBITRES ET ENTRAÎNEURS / ÉDUCATEURS (SOURCES : FFR)

Livre Blanc - p61 à la fin_Livre Blanc - p 63 à la fin 14/06/12 18:56 Page97