76 LE LIVRE BLANC DU RUGBY FRANÇAIS

Le financement des compétitions

 La FFR dépense au titre de ses compétitions 11.2M€. Il s’agit de sommes reversées au bénéfice des clubs pour leur participation aux différentes épreuves fédérales. Le montant consacré à l’en- semble des compétitions a progressé de plus de 53% en dix ans.

 Ainsi, les sommes versées à ce titre par la FFR ont augmenté de manière très sensible pour toutes les catégories des compétitions : - les jeunes (+36%), - les féminines (+267%) - les compétitions masculines (+43%) - les divisions fédérales (+59%).

Les subventions aux comités

 Elles ont augmenté entre 2000/2001 et 2010/2011 de 51% passant de 3.9M€ à 5.9M€ suite à un réajus- tement du montant annuel attribué en 2008 lié à la définition de nouveaux critères du financement fé- déral.

 La FFR finance ainsi en grande partie, le fonction- nement de ses comités territoriaux et départemen- taux. Il s’agit d’une dépense nécessaire pour la vi- talité du rugby national. En effet les comités sont les échelons avancés de la FFR et donc, au plan local, des acteurs déterminants du développement et de l’animation de notre sport, chacun dans sa zone géographique.

Le XV de France

 Sur la période 2000/2001 à ce jour, le montant consacré au staff du XV de France a été multiplié par 4. Cette augmentation résulte en particulier d’une majoration importante du nombre de per- sonnes intervenant auprès du XV de France (6 per- sonnes en 2000 pour 14 personnes en 2011).Cette évolution s’explique par une professionnalisation de l’encadrement et une spécialisation plus poussée des intervenants.

 Sur 10 ans (de 2001/2002 à 2010/2011), le salaire moyen versé aux joueurs sélectionnés au sein du XV de France est passé de 64K€ à 157K€ soit une aug- mentation de 145%.

Les assurances

 La licence assurance a été mise en place en 1967. Depuis le début des années 2000, la FFR a été confrontée à une augmentation importante des contentieux en responsabilité qui l’ont conduite à augmenter de manière significative les garanties pour permettre aux victimes de bénéficier, en cas d’accident grave, de montants proches de ceux du droit commun.

COMPARAISON DE LA RÉPARTITION DES RECETTES FFR PAR PÉRIODE (SOURCES : FFR)

41% 49%

TV MARKETING

1% 2%

MJS

6% 9%

COTISATIONS

2000/01 À 2002/03 2007/08 À 2010/11

COMPARAISON DE LA RÉPARTITION DES DÉPENSES FFR PAR PÉRIODE (SOURCES : FFR)

2000/01 À 2002/03 2007/08 À 2010/11

0% 2%

SUBVENTIONS IRB

7% 2%

3%

CNR

8% 6%

AUTRES

28% 21%

MATCHES INTERNATIONAUX

14% 4%

SECTEUR PROFESSIONNEL

14% 17%

HAUT NIVEAU

15% 11%

7%

MATCHES INTERNATIONAUX

16% SECTEUR PROFESSIONNEL

6% 5% AUTRES

6% 4% DÉVELOPPEMENT

29% 26% FONCTIONNEMENT

15% 17% COMPÉTITIONS

9% CNR

UTILISATION DU RÉSULTAT DU GIP “COUPE DU MONDE 2007” (SOURCES : FFR)

FONDS AFFECTÉS (EN MILLIONS D'EUROS)

Aide à l'emploi (CRT) 6 Participation clubs amateurs 5,7 Terrains synthétiques 5 LNR-clubs professionnels 4 Investissements et travaux des Comités Territoriaux 1,5 Blessés & orphelins 1,2 Aides aux Comités sur opérations Coupe du Monde 2007 0,7 Formations Educateurs 0,5 Reconversion joueurs 0,5 Matériel Sportif 0,1 TOTAL 25,5

Livre Blanc - p61 à la fin_Livre Blanc - p 63 à la fin 14/06/12 18:56 Page76