68 LE LIVRE BLANC DU RUGBY FRANÇAIS

Sur l’organisation interne et le fonctionnement de la FFR

 Du fait du développement d’outils nouveaux, no- tamment informatiques et internet, n’est-il pas pos- sible de faciliter la participation directe et effective des clubs aux prises de décisions ?

 Quelle organisation statutaire conviendrait-il de mettre en place pour gérer, de manière optimale, l’ensemble des missions qui incombent à la FFR ? (diversité, technicité, rapidité, enjeux, etc…) ?

 Ne conviendrait il pas de revoir l’organisation sta- tutaire afin de renforcer les compétences de la struc- ture réduite qui est aujourd’hui constituée par le Bu- reau Fédéral ?

 Comment permettre aux Comités Territoriaux de jouer pleinement leur rôle dans la gouvernance fé- dérale en assurant une parfaite égalité de présence entre leurs représentants ?

 Comment permettre aux autres acteurs du Rugby Français de participer également et utilement à la gouvernance fédérale ?

 Faut-il limiter les mandats entre les missions natio- nales et territoriales d’une part, et, d’autre part, faut- il limiter le nombre de mandats consécutifs suscep- tibles d’être réalisés ?

 Comment assurer une parfaite collaboration entre les différents acteurs quel que soit leur statut (élu, bénévole, salarié).

 Comment doit être précisé le pouvoir de gestion du Président de la FFR ?

 Compte tenu de l’importance de leurs missions, la rémunération des dirigeants élus doit-elle être facilitée ?

Sur la modernisation de l’organisation territoriale

 Faut-il revoir le découpage territorial du Rugby Français ?

 Comment optimiser la mise en œuvre, par les Comités, de la politique fédérale ? Faut-il mettre en place des conventions d’objectifs ?

 Faut-il revoir les missions des comités départemen- taux ? Comment définir et optimiser la relation entre les Comités Territoriaux et départementaux.

 Comment favoriser la professionnalisation des compétences au sein des échelons territoriaux et départementaux du Rugby ? Comment la FFR peut- elle piloter ces actions ?

Sur la place de la France dans les organisations internationales

 Quelle stratégie la France doit-elle mettre en œu- vre pour assurer de la meilleure des façons la prise en compte de ses intérêts au niveau international ? Comment coordonner les actions internationales entre les différents acteurs (fédération, ligue, clubs, syndicats,…) ?

Les enjeux et les problématiques

Livre Blanc - p61 à la fin_Livre Blanc - p 63 à la fin 14/06/12 18:56 Page68