CHAPITRE 4 - LE RUGBY A 7, UNE FORMIDABLE OPPORTUNITÉ POUR L'ENSEMBLE DU RUGBY FRANÇAIS 47

 De manière très schématique, l’histoire du Rugby à 7 au niveau mondial, et notamment en France, a connu deux grandes périodes. Entre ces deux périodes, la décision d’intégrer, en septembre 2009, le Rugby à 7 au programme des Jeux Olympiques à compter de 2016 à Rio constitue la date clé et déterminante de cette évolution.

 Avant l’intégration du Rugby à 7 au programme olympique, l’animation en France du Rugby à 7 a été principalement le fait d’une poignée de clubs et d’individus passionnés et convaincus.

 Depuis que le Rugby à 7 est olympique, il fait partie intégrante de la mission de service public confiée par l’Etat à la FFR dans le cadre de sa délégation et il incombe à la FFR de mettre en œuvre les moyens humains et financiers nécessaires lui permettant d’assurer pleinement cette mission.

 Ainsi, elle doit pouvoir représenter au mieux la France dans les compétitions internationales et doit être en mesure de se qualifier, pour les filles comme pour les garçons, aux Jeux Olympiques et y figurer au mieux.

 Par ailleurs, il faut également que la FFR soit en mesure de développer cette pratique.

 Cependant, le Rugby à 7 au niveau international impose des contraintes particulières : - Les qualités physiques et techniques des joueurs

et joueuses de haut niveau sont spécifiques et supposent une préparation et une expérience adaptée et constante au plus haut niveau.

- L’organisation de la saison internationale du Rugby à 7 n’est pas conciliable avec la saison domes- tique des clubs professionnels français.

 En mars 2010, la FFR a adopté pour la première fois un plan d’actions stratégiques relatif au Rugby à 7. Celui-ci prévoyait notamment l’organisation d’un ensemble de compétitions de détection et la conclusion de contrats de travail entre la FFR et des joueurs appelés à composer l’Equipe de France à 7 tout au long de la saison. Un conventionnement a également été mis en place avec les joueuses de l’Equipe de France.

 Ce plan a permis notamment d’obtenir de meil- leurs résultats dans les différentes étapes de la série mondiale (cf. supra). Pour autant, l’objectif de figurer durablement parmi les nations majeures n’est pas encore atteint. Notamment, la FFR connaît toujours d’importantes difficultés pour pouvoir utiliser les meil- leurs joueurs dès lors que ceux-ci restent sous contrat avec des clubs.

 Par ailleurs, la faible participation à la première édition de la Coupe de France de Rugby à 7 démontre que sa culture en France n’est pas encore installée.

 La problématique générale est donc simple à formuler : - Quels sont les moyens à mettre en œuvre pour

figurer de manière durable parmi les nations majeures du Rugby à 7 et installer une véritable culture du Rugby à 7 en France ?

 En particulier : - Comment permettre à la FFR de pouvoir utiliser

les meilleurs joueurs et joueuses pour chaque échéance internationale ?

- Quelles activités et actions mettre en place au plan national pour créer une culture à tous les niveaux ?

- Comment dépasser l’attitude de protectionnisme du XV face à une éventuelle concurrence du 7 pour passer à une logique de complémentarité ?

Les enjeux et les problématiques

Livre Blanc - p1 à 60_Livre Blanc - p1 à 60 14/06/12 18:54 Page47