CHAPITRE 3 - LE CLUB, PIERRE ANGULAIRE DU DÉVELOPPEMENT DU RUGBY 37

La structuration des clubs et le rôle de la Fédération  La structuration des clubs et l’acquisition des com- pétences apparaissent comme des enjeux essentiels de toute politique de développement pour la Fé- dération. S’il apparaît aujourd’hui essentiel de placer le club au centre de la politique fédérale, quelles doivent être les formes d’appuis de la Fédération aux clubs ? Mise à disposition d’outils pratiques ? Mise en place d’accompagnateurs formés ? Cen- tres de Ressources ? Que doit faire la FFR pour que ses clubs assimilent la nécessité et les avantages de la mise en œuvre d’un projet associatif ?  La structuration des clubs permettra-t-elle un re- crutement et une fidélisation plus aisés des prati- quants ? La crise du bénévolat dans les clubs est- elle tangible ? Comment assurer le relais des générations ?  Dans le cadre de cette structuration, comment assurer une place privilégiée à l’Ecole de Rugby au sein du club ? Un renforcement de la labellisation des écoles de Rugby est-il nécessaire ?  Les obligations fédérales méritent-elles d’être re- vues ? Faut-il envisager un label de club ?  Comment les instances de la Fédération, à tous niveaux, peuvent-elles aider dans la recherche du partenariat ? Comment se prémunir d’une dépen- dance financière quasi exclusive envers un parte- naire public ou privé ? Comment assimiler à notre culture la montée en puissance des groupements de communes, le déplacement des sources de financement ?  La Commission Nationale des Clubs de Divisions Fédérales répond-elle aux attentes des clubs ? Sa composition est-elle significative de l’ensemble des parties prenantes d’un club ? Comment améliorer la communication entre les clubs et les instances départementales, régionales et fédérales ?

Le développement territorial du Rugby  Comment la FFR et la LNR peuvent-elles contribuer respectivement ou conjointement à un développe- ment des clubs de haut niveau sur l’ensemble du territoire ?  Comment encourager les liens entre le club phare du département ou de la région et ses « satellites » sans risque de pratiquer une politique de « terre bru- lée » préjudiciable à tous sur le moyen terme ?  Encourager la création d’équipes U17 et U19 hors obligation devrait être une évidence. Faut-il mettre en place un dispositif particulier d’aide en ce domaine ?

Les nouvelles pratiques et les fédérations affinitaires  La demande sociale évolue et conduit à une diversification des pratiques (jeu ludique, moins de contraintes, pratiques occasionnelles), le rôle du club est-il dès lors d’assurer le lien avec ces nouveaux publics pour répondre à leurs attentes ?  Faut-il intégrer dans les règlements généraux de la FFR la possibilité de créer des clubs dédiés au 7, aux nouvelles pratiques ? Si oui, quelles contraintes pour réussir ce développement complexe ?  Il faut poursuivre et amplifier nos relations avec le milieu scolaire, comment faciliter les liens directs en- tre les clubs et le monde scolaire pour récolter les fruits des actions fédérales ?

Les enjeux et les problématiques

OBLIGATIONS FÉDÉRALES FAITES ANNUELLEMENT AUX CLUBS PROFESSIONNELS ET AUX CLUBS DE FÉDÉRALES

 Constituer des équipes de jeunes de Moins de 17 ans et Moins de 19 ans

 Minimum de joueurs par équipe sur une compétition donnée (particulièrement en première ligne)

 Pour les divisions fédérales, nombre de licences de couleurs à respecter

 Constituer une équipe réserve

 Avoir une Ecole de Rugby avec des minimums d’effectifs imposés selon la hiérarchie

 Avoir des éducateurs licenciés et diplômés

 Avoir un soigneur par équipe

 Avoir un Licencié Capacité en Arbitrage (LCA) pour chaque équipe engagée

 Homologation des terrains utilisés

 Présenter annuellement ses comptes à la DNACG

 Participer aux journées “actions sécurité”

 Présenter des arbitres actifs avec des effectifs minimums selon la hiérarchie

Livre Blanc - p1 à 60_Livre Blanc - p1 à 60 14/06/12 18:54 Page37