Opération 1 ballon pour 5 licenciés

Publié le 07/12/17

Engagement de Bernard Laporte, 60 000 ballons sont distribués dans les 1 900 clubs.

C'était une des promesses de campagne de Bernard Laporte. La FFR distribue, depuis le mois de novembre, 60 000 ballons de rugby auprès de 1900 clubs, soit un ballon pour cinq licenciés à la grande satisfaction de notre Président, « depuis que je sillonne la France à la rencontre des clubs amateurs, je vois trop peu de ballons surtout dans les écoles de rugby. J’ai vu des groupes de 30 gamins avec trois ballons et ce n’est plus possible. Tous les ans, nous fournirons à nos clubs amateurs, qui font un travail extraordinaire, un ballon pour cinq licenciés. »

Par soucis de commodités, les remises se font dans les Comités Territoriaux en présence d’un élu fédéral, des Présidents de Comités Départementaux et de ceux des clubs. En Ile de France, sous le regard bienveillant de Bernard Laporte, ce sont plus de 6 700 ballons qui ont été distribués aux plus de 150 clubs franciliens.

Ces ballons sont aussi l’occasion, à travers un marquage spécifique, de mettre en valeur l’histoire de la fédération à travers les grands joueurs qui ont marqué le rugby français. Cette année, c’est René Crabos qui est à l’honneur. « 1900 clubs, une histoire » tel est le leitmotiv de cette opération comme nous l’explique Bernard Laporte, « le rugby comme tous les sports, c’est une histoire. Aujourd’hui, c’est nous, demain ce sera d’autres mais avant nous, c’était de grands anciens. Il faut le respecter ! Je connais bien René Crabos puisque j’ai eu la chance avec Gaillac de gagner deux fois le Championnat de France Junior Crabos. C’est impératif de ne pas laisser mourir l’histoire mais au contraire de l’entretenir. »

Pour les clubs qui n’ont pas encore ou pas pu récupérer leur dotation de ballons, veuillez-vous rapprocher de vos Comités Territoriaux ou futures Ligues Régionales.   

Ballon FFR

ILS ONT DIT

Bruno Ghiringhelli, Directeur de l’école de rugby du RC Massy : « c’est une très bonne action. Plus les enfants ont le ballon dans les mains, et plus ils peuvent avoir du matériel de qualités, plus ils pourront s’entrainer. »

Yvan Chaussat, Président de l’Union des bords de Marne : « retrouver après des élections, des promesses qui sont tenues, ce n’est vraiment pas mal. Le ballon c’est vraiment le cœur du réacteur. Il faut des licenciés mais aussi des ballons. Je trouve bien de repartir depuis l’origine. C’est un long travail, on perd des licenciés et donc c’est par des actions comme ça que l’on arrivera à en retrouver des nouveaux. Et c’est les petits ruisseaux qui font les grandes rivières. Pour moi c’est une soirée très agréable. »

Bernard Favarel, Président de l’US Alfortville : « C’est une très bonne idée. C’est une main tendue envers les petits clubs, c’est bien pour nous, on n’a pas trop de moyens, ça nous aide. Franchement c’est une bonne idée. Je trouve que c’est bien vu. Entre ça et l’abonnement à Canal avec la télé, pour fédérer des gens dans les clubhouses c’est vachement bien. Et les ballons, c’est une bouffée d’oxygène. » 

Jérôme Larfi, Dirigeant de l’Union Sportive Massif Central Paris : « C’est une action très appréciée, c’est du concret. On est plutôt sensible à ces actions comme celle des CTC. Ce sont des promesses utiles, concrètes et matérielles. Et c’est surtout une promesse tenue. »

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France