Mondino : « Les Ligues sont une vraie chance »

Publié le 27/10/17

Henri Mondino, Vice-président en charge de la reforme territoriale et garant de sa mise en œuvre, nous explique la nouvelle organisation du rugby français.

Que va changer la réforme territoriale ?

Henri MONDINO (Vice-président en charge de la reforme territoriale) : Au-delà du fait que nous sommes obligés de nous mettre en conformité avec la loi, c’est l’aboutissement de quinze mois de réflexion à travers la campagne de Bernard Laporte et des centaines de rencontres avec les clubs amateurs. Nos 14 ligues régionales sont une vraie chance pour le rugby français parce que nous allons décentraliser et déconcentrer la FFR. Nous la décentralisons à travers nos régions et nous la déconcentrons parce que chaque région peut espérer demain, avoir des projets en autodétermination. La réalité du développement de la Bretagne n’est pas l’esquisse sportive de l’Occitanie. Le développement du rugby périscolaire en Corse est forcément différent de la montée en puissance du rugby de haut niveau dans le Grand Est ou les Hauts de France. Chaque région a sa spécificité et elle aura désormais les moyens, à travers un projet d’orientation, de le mettre en œuvre.

Quelle sera la place des Comités Départementaux dans cette nouvelle organisation ?

Henri MONDINO : Je veux battre en brèche cette idée reçue que les Comités Départementaux étaient des coquilles vides. Quand nous avons fait, le 11 et 12 février, une évaluation du travail des départements, nous avons été très agréablement surpris. Des choses remarquables se faisaient et se font toujours. Maintenant, la mise en œuvre des ligues va devenir aussi celle des projets stratégiques des départements. Cela devient une vraie force pour eux parce qu’ils avaient la volonté mais pas toujours les moyens de réussir. Aujourd’hui, ils auront les deux ! Ils vont être dotés de Conseillers Techniques de Clubs (CTC) qui permettront de réaliser un projet spécifique dans chaque micro territoire.

Est-ce que ces Ligues Régionales vont rebattre les forces en présence ?

Henri MONDINO : Nous ne nous attachons pas à un classement ! Cela n’a aucune importance qu’il y ait un premier et un dernier. J’ai fait toutes les régions de France. Tous les clubs nous disent que cette réforme est une chance pour le rugby français. Ce que veulent nos licenciés, c’est voir leur projet aboutir ! Ils ne veulent plus de territoires créés pour certains en 1943 qui ne sont plus la réalité de la France d’aujourd’hui. C’est le souhait de Bernard Laporte et de ses équipes, coller à la réalité du terrain.

Est-ce qu’un processus permettra d’évaluer cette réforme ?

Henri MONDINO : Le 3 janvier 2017, nous avons créé le Pôle d’Equilibre Départemental (PED) et le Haut Conseil des Territoires, une représentation des départements et des Comités Territoriaux. Ce Haut Conseil des Territoires (HCT) va se nourrir des Présidents de Ligues qui vont arriver en poste, quelle que soit leur origine sociale ou économique, chacun trouvera une place dans ce dispositif. A partir du mois prochain, nous réunissons le PED et le HCT pour mettre en place l’accompagnement. Le 09 décembre, les Présidents des Ligues seront élus et le 02 janvier 2018, les Ligues seront mises en place et coexisteront avec les Comités Territoriaux jusqu’au 1er juillet 2018. Tout le monde ne va pas fonctionner à la même vitesse en fonction des particularismes. Il y aura des cellules spécifiques pour l’accompagnement des projets de chaque ligue dans un processus très précis.

Avec quels objectifs ?

Henri MONDINO : Didier Retière (Directeur Technique National) et Laurent Gabbanini (Directeur Général Adjoint) vont rendre pour la première fois un Plan d’orientation stratégique et transversal. Tout le monde a travaillé sur un projet global qui sera décliné de la FFR, aux Ligues, aux départements et j’espère demain dans les clubs. C’est la première fois que nous avons une déclinaison précise du plan de la fédération avec des objectifs à atteindre obligatoirement. Nous nous donnons toute cette mandature pour y arriver ! Sortira de ce travail en commun et de ces énergies transversales, le Conseil National Supérieur du Rugby. Un nouveau comité directeur qui rassemblera les Présidents des Ligues mais aussi les représentants du rugby français qui seront chargés de réfléchir aux mises en action du quotidien. 2018-2020 sera le temps de la mise en œuvre avec une évaluation permanente.

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France