Milieu scolaire : Des dotations plein le cartable

Publié le 22/12/17

Un peu plus de 550 kits de matériel ont été distribués ce mois de décembre aux participants du plan d’action en milieu scolaire qui a permis à quelque 30 000 élèves de découvrir où pratiquer le rugby à l’école.

Aux côtés des Fédérations sportives scolaires que sont l’USEP pour l’enseignement public et l’UGSEL pour le privé, la FFR entend mieux faire la promotion de son sport à tous les étages grâce à ces actions. Dans le public, seul le primaire est concerné puisque d’autres dispositifs financent l’aide à la pratique dans le secondaire (planète ovale, sections sportives…). Dans le privé, les deux niveaux sont concernés.

Le rugby est né dans une école et mérite d’y avoir encore toute sa place plus de 150 ans plus tard. Malheureusement, la discipline a un peu déserté nos établissements scolaires. De nombreux efforts sont entrepris pour lui faire retrouver du temps de jeu dans les plannings d’éducation physique et sportive comme le rappelle Laetitia Pachoud, chargée de mission en charge de la cohésion sociale. « On doit mettre en avant le partenariat entre le milieu scolaire et la FFR. Si nous sommes en année de transition, la Fédération investit beaucoup sur ce milieu. On travaille notamment sur un nouveau projet ambitieux pour la rentrée 2018 ».

Il a donc fallu reprendre la main en début d’année sur de nombreux dossiers. Parmi eux, l’un est des plus délicats, la formation des professeurs des écoles. Chaque année, via le Plan d’Action départemental, plusieurs sessions sont organisées dans ce but au CNR, conduites par des éducateurs de la FFR. Les candidats professeurs et leurs écoles sont alors récompensés de leur implication par des aides financières et une dotation de matériel. Quelques changements accompagnent l’opération cette année.

L’ancienne manière de faire manquait un peu de chaleur avec un simple colis de matériel envoyé à l’établissement, limitant les échanges et la mise en valeur de cette action. Dorénavant, une petite cérémonie aura lieu en présence de représentants de l’éducation nationale et de la FFR au sein des Comités départementaux. Il leur sera alors remis un kit comprenant ballons, chasubles, plots et sac, d’une valeur de 150 €.

L’action de la « promotion » 2017, qui compte 557 membres, a permis à environ 30 000 jeunes d’être sensibilisés au rugby. Autre changement : les prochaines formations et remises de récompenses seront désormais délocalisées dans les nouvelles Ligues à partir de la rentrée 2018. « Les gens adorent venir à Marcoussis, mais ce sont des week-ends qu’ils ne passent pas en famille, du temps pris sur leur temps de travail », souligne Laetitia Pachoud.

Elle et son équipe souhaitent redynamiser cette opération, la dépoussiérer, communiquer de nouveau dessus. « Elle s’essoufflait. Il y avait de moins en moins de candidats et certains secteurs ne répondaient plus », a constaté celle qui s’occupe entre autres dossiers (carcéral, handicap) des territoires ruraux, montagneux ou difficiles.

Il est donc temps de donner un nouvel élan. Les bons d’achat ont été acheminés au tout début du mois, une bonne nouvelle avant Noël. Un joli cadeau bonus pour continuer de convaincre toutes les parties que le rugby a toute sa place à l’école grâce au rugby à 7, à 5, sans plaquage. « C’est parfois compliqué de faire comprendre aux parents que leur enfant va jouer au rugby. Ce qu’ils voient à la télé ne les rassure pas. Mais le rugby scolaire, ce n’est pas ça. Avant de parler aux élèves et aux parents, on doit parler au corps enseignant. Il faut montrer que le rugby peut aussi entrer dans le milieu scolaire, conclut Laetitia Pachoud. Notre but est bien sûr de faire venir des enfants à notre sport ».

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France