Formation : Au cœur de projet fédéral

Publié le 13/10/17

Philippe Rougé-Thomas, Directeur de la formation et en charge de sa réforme, fait le point sur les mesures mise en place ou à venir.

Bernard Laporte en a fait l’un des points forts de son mandat. La formation est aujourd’hui au cœur du projet de décentralisation du pouvoir fédéral à travers les 14 nouvelles ligues régionales.

Le chantier est déjà très avancé avec un calendrier révolutionné, un pôle France redistribué au sein de 23 académies et une connexion accrue entre les clubs et l’Éducation nationale. Retour sur les mesures mise en place ou à venir avec Philippe Rougé-Thomas, directeur de la formation et en charge de sa réforme.

POURQUOI ?

L’avenir du rugby français, passe par sa jeunesse. La stratégie mise en place ne donnait plus de résultats satisfaisants, une réforme de la formation s’imposait ! Après s’être inspirée des modèles des nations championnes du monde (Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Australie, Angleterre) sans réussite probante, la formation à la française veut dorénavant s’appuyer sur ses spécificités, son histoire, sa propre culture.

Les clubs, l’Éducation nationale et la Fédération sont les acteurs annoncés de cette réforme. L’un des objectifs espérés de cette réforme est de révolutionner le paysage de notre rugby hexagonal. Chacun devant respecter les spécificités de sa mission et de son environnement pour encadrer au mieux les pratiquants.

« Il y a de moins en moins de terrains, les gamins ne sortent plus des écoles, voilà pourquoi cette réforme était nécessaire, souligne Philippe Rougé- Thomas. Ce qu’on essaye de faire aujourd’hui, c’est travailler étroitement avec l’Éducation nationale, de revenir dans les lycées, dans les collèges et les écoles, ce qui avait été un peu délaissé par tout le monde dans le passé ».

EDR

COMMENT ?

La première pierre de cette réforme est celle du calendrier des compétitions fédérales des catégories jeunes. Dès juillet et août, une phase de travail inédite encadrée par les conseillers techniques est proposée.

Philippe Rougé-Thomas : « Septembre est consacré à la nouvelle phase de brassage ou au rugby à 7, ça permet de créer un laboratoire dès les moins de 16 ans, ce qui n’existait pas avant. Les championnats débuteront avec des blocs de trois matches suivis d’une coupure. Ce calendrier est le résultat d’une collaboration avec les préparateurs physiques fédéraux. On leur a fourni la trame du projet et ils nous ont soumis ce projet. »

La disparition des doublons est une autre grande nouveauté de ce nouveau calendrier. Il reste à trouver comment occuper les non-internationaux en février et en mars. « On réfléchit à faire du rugby à 10, un compromis qui permettrait à tous les gabarits de jouer, ce qui est plus compliqué à 7. Il y a aussi l’instauration de sélections par poule, et non plus par région. Le but est d’élargir notre vision du réservoir de joueurs. Tout cela sera supervisé par les conseillers techniques de terrain. Ce championnat régional de poules devient le véritable réservoir des équipes pros », assure le directeur de la formation.

La réforme engagée adaptera la filière du haut niveau à l’environnement rugby d’aujourd’hui. Les 10 pôles répartis en France seront ainsi mutés en 24 ou 25 académies, mieux réparties, toujours accolées aux clubs, pour un suivi commun des joueurs. « La direction sportive aura à charge de former et d’assurer la formation continue des conseillers techniques de ligue qui, eux, iront dans les clubs pour former les entraîneurs. Les éducateurs sont aujourd’hui en manque de formation. On va leur donner des outils pour assurer l’éducation sportive des jeunes joueurs. »

QUAND ?

Cette réforme ne se fera pas en un jour, mais les premières mesures sont déjà effectives. Septembre a été particulièrement chargé avec les phases de brassage en Gaudermen, Alamercery, Crabos et Reichel Espoirs ainsi que le championnat de rugby à 7. La création des ligues sera effective en décembre.

Nouveaux championnats de sélections en février 2018 Le programme de cette réforme comprend les nouveaux championnats de sélections en février. Enfin, en juillet 2018, s’effectueront la mise en place des nouvelles académies et le déploiement des directeurs techniques de ligue et des conseillers techniques.

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France