Equipes de France : Hermet, fournisseur officiel !

Publié le 15/03/19

Si Gaëlle, la capitaine du XV de France féminin, n’est plus à présenter, son frère Ugo, sélectionné en moins de 18 ans, découvre l’équipe de France. Un instant fraternel teinté d’émotions !

« Comment s’est passée ta matinée ?T’as récupéré tes affaires ? ». Si Gaëlle Hermet pose autant de question, c’est que son frère cadet, Ugo, vient d’arriver au Centre National de Rugby, appelé avec l’équipe de France des moins 18 ans pour disputer deux matches de préparation pour le Championnat d’Europe de la catégorie. Elle prend le soin de vérifier que tout se passe bien pour lui, un rôle de grande sœur assumé. Ugo lui, découvre avec humilité le CNR Marcoussis. La venue du petit dernier réjouit la capitaine des Bleues. « C’est une fierté. Ça fait un petit peu bizarre de se retrouver à Marcoussis en famille mais c’est un réel plaisir de l’avoir à mes cotées ». De son côté Ugo est « très surpris » de cette annonce car « ça fait deux ans que je n’étais pas pris mais cette année je me suis dit j’y vais sans me mettre la pression ».

L’importance du maillot !

S’il y a une chose qui saute aux yeux lorsqu’on écoute les Hermet, c’est leur amour pour la tunique frappée du Coq. Ugo, lui rappelle sa « fierté, surtout à mon niveau, de faire partie des meilleurs jeunes de ma génération, cela représente quelque chose d’incroyable. Pouvoir chanter la Marseillaise et porter les couleurs de notre pays c’est un rêve depuis longtemps… ». Gaëlle le coupe tout sourire « tu as bien écouté mes interviews toi ! (rires) ». Effectivement, en fermant les yeux, il n’est pas impossible de se tromper d’interlocuteur tant le discours s’apparente à celui de sa sœur aînée. D’ailleurs, Gaëlle évoque à nouveau son attachement à l’équipe de France. « Toujours quelque chose de fort. A chaque match peu importe l’enjeu, l’émotion de représenter son pays est à chaque fois présente. Porter le maillot bleu c’est juste incroyable dans une carrière de joueur. On a toujours envie de se dépasser et de continuer à le faire ».

Suivre son exemple …

Un chemin qu’Ugo veut suivre dans les pas de sa sœur, inamovible désormais avec les Bleues. Pour lui ce qu’elle est en train d’accomplir est fantastique. « C’est quelque chose d’énorme, nous sommes très fiers qu’elle ait atteint un tel niveau. En plus elle est capitaine ! ». Le jeune joueur des moins de 18 n’est pas le seul à s’émerveiller de la réussite de la troisième ligne tricolore. Gaëlle rappelle que leur papa est un mordu du ballon ovale. « Il n’y a qu’à voir la fierté dans ses yeux à chaque fois qu’il vient nous voir et ça ce n’est que du bonheur ». Papa Hermet sera d’ailleurs à Cardiff ce week-end pour suivre les premiers pas en bleu de son fils. Ugo souligne simplement que « les Hermet vivent rugby ! ». Gaëlle enchaîne « c’est un peu une religion chez nous ! ».

A quelques heures de démarrer chez les Tricolores, le petit frère peut demander des conseils à la capitaine. « J’y ai pensé mais pas encore (sourire) ! Je vais lui demander au vu de son expérience. Mais je l’ai déjà fait pour savoir comment faire avec les dotations (rire) ». Finalement à l’image de sa grande sœur, Ugo est humble et affamé 

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France