XV de France : La composition pour l’Afrique du Sud

Publié le 08/11/18

Jacques Brunel a dévoilé la première composition de la tournée de novembre.

Est-ce que le choix de la composition pour cette tournée de novembre va permettre de confirmer des certitudes ?

Jacques BRUNEL (entraîneur du XV de France) : « On recherche cette colonne vertébrale pour confirmer si c’est cette ossature-là qui va amener l’équipe jusqu’à la Coupe du Monde. On sent le besoin de retrouver le goût de la victoire pour conforter notre projet. On a maintenu Guilhem en tant que capitaine. C’est une preuve de confiance. Camille Lopez doit démontrer qu’il est le meilleur en tant que demi d’ouverture. On espère que Louis Picamoles va faire une prestation convaincante pour démontrer qu’il est incontournable sur ce poste-là. Baptiste Serin fait partie des deux ou trois demis de mêlée qui sont susceptibles de s’imposer. Maxime Médard est l’un des plus âgés et expérimentés à ce poste-là également. Il faut savoir qu’il y a plusieurs raisons qui nous ont empêchées de mettre en place et maintenir une stabilité sur ces postes-là, dont notamment de blessures. C’est le contenu des matches qui va dire si on peut confirmer tout ça très rapidement et continuer dans cette perspective. C’est la victoire qui va accélérer le processus. »

Qu’attendez-vous de Baptiste Serin et Camille Lopez à la charnière ?

Jacques BRUNEL : « J’espère qu’ils ont trouvé une complicité pendant ces deux semaines. On a besoin d’une complémentarité et d’une complicité sur ces postes-là. Il faut surtout que la communication fonctionne bien, que l’un et l’autre soient en connivence permanente et qu’ils influencent le jeu. Camille a l’expérience aujourd’hui à ce poste-là. On lui reconnaît les qualités pour être certainement le meilleur ouvreur français. J’espère qu’ils vont vite trouver cette complicité nécessaire pour que l’équipe fonctionne bien malgré le fait qu’ils n’aient pas beaucoup joué ensemble. »

Comment vous percevez la nouvelle dynamique des Springboks que vous allez affronter samedi ?

Jacques BRUNEL : « Leur dynamique est restée sur ses bases historiques avec des avants qui sont très athlétiques. Ils ont choisi de mettre Faf de Klerk à la charnière qui sera présent samedi et qui pèse beaucoup par sa vivacité, son jeu au pied et sa capacité à mener son équipe. On connait des arrières mais il y a des nouveaux ailiers avec beaucoup de qualité et de vitesse. Ils ont trouvé ce compromis. Ces qualités ont été remises en cause il y a quelques temps. Il a fallu des matches contre les All Blacks pour les conforter et leur redonner confiance. Chaque équipe a connu ses difficultés à un moment donné. Pour le match de samedi, ce qui est certain c’est que l’intensité physique sera là ! »

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France