XV de France : Babillot, l’évidence !

Publié le 19/02/18

Appelé pour la première fois en bleu, Mathieu Babillot a connu une trajectoire rectiligne en passant par toutes les équipes de France jeune.

La génération 93 vient de se renforcer au sein du XV de France avec l’arrivée de Mathieu Babillot. Avec Marco Tauleigne et Yacouba Camara, c’est même la troisième ligne de l’équipe de France des moins 20 ans qui est reformé. Si on ajoute Baptiste Serin à la mêlée et Gaël Fickou, né en 1994 mais surclassé, le troisième ligne castrais ne sera pas trop perturbé pour son intégration chez les Bleus.

Mathieu Babillot en équipe de France, une évidence ! L’intéressé se montre pourtant, « surpris, je ne m'y attendais vraiment pas. Il y a eu un nouveau sélectionneur avec un groupe établi et deux matches qui ont été joués. Je ne m'y attendais pas mais cela fait quand même très plaisir. L'Equipe de France est quelque chose qui fait toujours rêver. On est Français et quand on fait du sport de haut niveau, on rêve de jouer pour son pays et de représenter sa nation. »

Pourtant, « Bab’s » connaît une ascension imperturbable marquée notamment par la Coupe du monde des moins 20 ans 2013 en France et une place de titulaire en club. De son arrivée à Castres à l’âge de 10 ans jusqu'à sa convocation en équipe de France cette semaine, le 3ème ligne est passé par toutes les équipes jeunes ou encore les Barbarians plus récemment. Un début d’histoire qui avait pourtant oscillé entre rugby et judo, puisqu’il a foulé les tatamis avant les pelouses, « J’ai découvert le rugby à Castres au collège Jean-Jaurès quand j’avais dix ans, en minimes. Ma famille avait déménagé pour raison professionnelle mais le judo a été important pour moi. Il me sert aujourd’hui, notamment dans les attitudes au contact, les gestes au combat. »

Au repos en ce début de semaine après son match de Top 14, Mathieu Babillot en profite pour observer, écouter et demander des conseils aux entraîneurs après la séance de touches ou lors des échanges autour du projet de jeu, « j’essaye de faire travailler la tête puisque le corps est au repos, je suis très concentré sur ce qui se passe ». S’il peut compter bien entendu sur l’encadrement tricolore, c’est avec Yacouba Camara et Marco Tauleigne qu’il échange … comme un air de déjà vu !

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France