Grosso : « Nous n’avons pris aucune équipe de haut ! »

Publié le 06/10/15

Passé la pression de la première sélection, Rémy Grosso attaque sa deuxième semaine de préparation avec le XV de France.

Est-ce que ce n’est pas trop long ces 10 jours de séparation entre les 2 matchs ?

Rémy GROSSO : Non, c’est même bénéfique car ça permet de régénérer les organismes, de récupérer et c’est un avantage de profiter de quelques jours de plus que les Irlandais dont le dernier match a laissé quelques traces.

Quelle analyse faites-vous du jeu irlandais ?

Rémy GROSSO : C’est un équipe que la France connait bien, qui a fait le boulot sur ce début de coupe du Monde en gagnant les matchs qu’il fallait même si elle a eu un peu plus de mal lors de son dernier match face à l’Italie. Elle impressionne par la façon dont elle maitrise les matchs. On connait la capacité qu’ils ont à gérer leur match à alterner et petit à petit à prendre la main sur les rencontres.

Est-ce que les difficultés que les Irlandais ont rencontrées face à l’Italie vous permettent aujourd’hui de définir vos axes de travail ?

Rémy GROSO : Les Italiens ont été très agressifs avec eux et ont posé des problèmes. La défense italienne est montée les chercher, donc c’est peut être un axe de travail. Après je pense qu’ils ne vont pas se laisser prendre deux fois de suite sur le même secteur. Nous, on a aussi nos arguments et on va faire ce qu’on sait faire et si on voit qu’on a la possibilité de les contrer ou de les mettre en difficulté sur certains coups, on va essayer évidemment.

Redoutez-vous le jeu au pied des Irlandais ?

Rémy GROSSO : L’Irlande a beaucoup d’alternance dans son jeu au pied, en l’air comme au sol, il faudra être très attentif, il y aura beaucoup de chandelles et il faudra aller chercher le ballon, pour cela il faudra être réactif lors des combats en l’air qui sont devenus une phase de jeu importante du rugby moderne.

Par rapport à d’autres équipes du TOP 5 mondial qui se sont trouvées en danger pendant ces phases de poule, on voit le XV de France plutôt constant dans ses matchs, comment expliquez-vous cela ?

Rémy GROSSO : C’est vrai que sur cette coupe du Monde, on voit que des grandes nations du Top 5 ont eu du mal avec des équipes présumées « plus faibles ». De notre côté, nous avons abordé les matchs sans prendre aucune équipe de haut, on joue et on gagne, après certains sont peut-être mécontents de la manière, mais aujourd’hui la France est qualifiée pour les quarts et nous allons jouer la première place de poule dimanche. Mais on sait très bien que l’essentiel, ce sont les phases finales et que toutes les meilleures nations ont l’habitude de jouer ces matchs et qu’ils se sont préparés pour ce moment unique.

Fiches de joueurs

GROSSO Rémy

1988Année de naissance

5 Nombre de sélections

AS Clermont AuvergneDernier club

Voir la fiche complète de ce joueur

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France