France – Irlande : 13-15

Publié le 03/02/18

Malgré une générosité sans faille et une défense héroïque, les Bleus se sont inclinés face à l’Irlande. 

Face à Sexton et sa bande, troisième nation mondiale, les Bleus étaient attendus, scrutés pour la première de Jacques Brunel à la tête du XV de France. Dès l’entame, les Irlandais démontrent pourquoi ils ont remporté neuf de leurs dix derniers matches en ouvrant le score. Sous la pression du jeu au pied adverse, les Bleus et Geoffrey Palis ne craquent pas et font même jeu égal et tentent de fixer la défense irlandaise. Une possession de balles infructueuse malgré plusieurs minutes dans le camp adverse. Dans l’engagement, les Français répondent présents mais le réalisme irlandais fait le reste. Sexton convertit une pénalité pour donner six points d’avance à son équipe.

Derrière une défense héroïque, les joueurs de Jacques Brunel récupèrent des ballons comme Kevin Gourdon qui stoppe une offensive irlandaise. Sur le contre, Maxime Machenaud met la pression avec du jeu au pied et Guilhem Guirado, sur un bon contest obtient la première pénalité tentable pour les Bleus. Maxime Machenaud ne rate pas la cible et les Tricolores ouvrent le score.

Une troisième pénalité de Sexton permet à l’Irlande de rentrer au vestiaire avec six points d’avance mais l’engagement et la défense tricolore tiennent le choc face aux assauts du XV du Trèfle.

Même scénario à la reprise avec des Bleus qui gênent les lancements irlandais mais les Tricolores sont sevrés de ballons et se mettent à la faute. Courageux et faisant preuve de beaucoup d’abnégation, les coéquipiers de Guilhem Guirado défendent avec acharnement. Le capitaine tricolore affiche déjà 24 placages après 55 minutes. Sur une nouvelle récupération, Maxime Machenaud répond à Sexton et les Bleus retrouvent des couleurs.

Malgré plusieurs tentatives, l‘équipe de France ne parvient pas à inscrire cet essai qui permettrait aux Bleus de repasser devant. Jusqu’à cette touche jouée rapidement par Anthony Belleau et cette étincelle de Teddy Thomas, sur une passe d’Antoine Dupont. La France passe devant pour la première fois du match à moins de dix minutes de la fin, ÉNORME !

Malheureusement pour la France, après plus de 40 temps de jeu, Sexton, encore lui, dégaine un drop dans les arrêts de jeu et permet à l'Irlande de s'imposer sur le fil. 

FICHE TECHNIQUE

Samedi 03 février 2018 à Saint-Denis (Stade de France), Irlande bat France 15-13 (mi-temps : 9-3)

Spectateurs : 74 878

Arbitre : Nigel OWENS (PdG)

France : 1 essai Thomas (72), 1 transformation Belleau (73), 2 pénalités Machenaud (36, 54)

Irlande : 4 pénalités Sexton (3, 22, 39, 47), 1 drop (80+3)

FRANCE : Palis - Vakatawa, Chavancy, Lamerat, Thomas - (o) Jalibert (Belleau, 30), (m) Machenaud (Dupont, 67) - Gourdon, Camara, Lauret (Tauleigne, 67) - Vahaamahina, Iturria (Gabrillagues, 61) – Slimani (Gomes Sa, 55), Guirado (Pélissié, 74), (cap), Poirot (Priso, 55)

IRLANDE : R. Kearney - Earls, Henshaw, Aki, Stockdale (McFadden, 75) - (o) Sexton, (m) Murray - Van der Flier (Leavy, 37), Stander, O'Mahony - Ja. Ryan (Toner, 68), Henderson – Furlong (Jo. Ryan, 70), Best (cap) (Cronin, 68), Healy (McGrath, 61)

Fiches de joueurs

MACHENAUD Maxime

1988Année de naissance

36 Nombre de sélections

Racing 92Dernier club

Voir la fiche complète de ce joueur

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France