France féminines : Le réveil du Coq !

Publié le 23/08/18

Le stage des Tricolores est rythmé par des séances très matinale pour réveiller les corps et l’esprit.

A peine terminée, une nouvelle journée démarre déjà pour les Françaises. Il est 6h58 à l’horloge de la salle de musculation quand les Bleues débarquent pour le premier entrainement de la journée. Un rythme auquel les Tricolores, sont habitués depuis quelques temps à l’image de Safi N’Diaye, « nous avons l’habitude de faire du dojo le matin à 7h00. Nous sommes beaucoup plus concentrées à cette heure-là. Tout le travail du matin, nous sert énormément parce que nous ne sommes pas polluées par tout ce qu’il s’est passé dans la journée. »

Un constat partagé par Samuek Cherouk, entraîneur des avants, qui voit aussi un avantage dans ces séances matinales hors terrain, « les filles s’entraînent quatre fois par jour. On ne peut multiplier les contacts dehors tous les jours avec de la vitesse car nous aurons des blessés. A l’intérieur, on réduit les espaces et on peut ainsi évoluer en toute sécurité et travailler sur des choses très techniques. »

Au menu de ces séances spécifiques, l’amélioration des libérations des ballons sur les phases de rucks pour favoriser un jeu rapide. A cette heure, l’éveil est constant chez les joueuses et l’écoute importante. Sur des petits périmètres, les Françaises enchaînent les ateliers avec intensité mais surtout réactivité sous les conseils et les encouragements de l’encadrement tricolore.

8h00, fin de la séance, le temps d’aller prendre un petit déjeuner avant de poursuivre la journée. Le prochain entraînement est prévu à 10h30 !

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France