France féminines : Humbles et affamées !

Publié le 01/02/18

Les Tricolores se construisent autour d’une soif de victoires mais surtout d’une certaine humilité.

C’est peut-être comme cela que le monde du rugby les appellera en cas de victoire mais c’est surtout deux mots qui définissent si bien cette équipe de France féminines. Des mots qui effacent les maux d’une troisième place à la Coupe du monde et d’une déception certaine pour cette génération qui rêvait de s’imposer sur les terres irlandaises à la fin de l’été comme nous l’explique Samuel Cherouk, entraîneur des avants tricolores, « Humble parce que nous ne sommes pas champions du monde, on attaque un nouveau cycle avec de nouvelles filles et de nouvelles ambitions et il faut garder beaucoup d’humilité par rapport à cela. »

Un état d’esprit confirmé par Olivier Lièvremont, entraîneur des arrières, « ce sont des filles affamées et comme elles n’ont pas la grosse tête, ce sont des mots qui les définissent bien. Avec Samuel (NDLR : Cherouk), ce sont des termes que nous utilisons à l’entrainement. Humbles et affamées, elles le sont sur et en dehors du terrain »

Des mots surtout qui viennent sans cesse rappeler l’état d’esprit du groupe avec les « simple, vite et fort » du projet de jeu. Cinq termes qui définissent donc l’identité et l’ADN de France féminines qui retrouvera l’Irlande mais cette fois en France, à Toulouse pour le début du Tournoi des 6 Nations. 

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France