France Féminines : Le développement au cœur du stage

Publié le 22/08/18

Les Tricolores sont réunis au Centre National de Rugby pour préparer la saison avec un travail intensif autour du développement des joueuses.

Si les saisons changent, les sourires restent malgré les entraînements qui s’enchaînent. Après une saison 2017-2018 proche de l’excellence avec une troisième place en Coupe du monde et un Grand Chelem dans le Tournoi des 6 Nations, les Bleues ont repris leurs habitudes au CNR. Les affamées ne sont pas rassasiées et préparent activement la double confrontation face à la Nouvelle Zélande au mois de novembre comme nous l’explique Annick Hayraud, Manager de France féminines, « nous avons deux matches importants cet automne. Au-delà des tests médicaux et physiques nécessaires en début de saison, ce stage est vraiment très important pour préparer au mieux ces deux échéances. Nous voulons mettre beaucoup de caractère dans ces dix jours de préparation pour pouvoir repousser nos limites et rivaliser avec les meilleures. »

Au programme des Tricolores, trois ou quatre séances par jour dont certaines très intenses et très matinale ! Ce rassemblement permet aussi de démontrer une nouvelle fois la force du projet féminin fédéral puisque les encadrements de France 7 féminines, qui préparent le Tournoi de Kazan et celui de France féminines travaillent main dans la main pour poursuivre le développement des joueuses sur tous les aspects. Annick Hayraud en est la dépositaire, « nous sommes la seule nation à avoir fait le choix de travailler le 7 et le 15 ensemble. Aujourd’hui, nous avons des filles sous contrats fédéraux dans les deux pratiques. Nous voulons pouvoir travailler ensemble à chaque rassemblement avec une seule priorité : la joueuse. Elle est au centre de nos préoccupations. Qu’est-ce qui est le mieux pour elle puisque les deux pratiques sont complémentaires. »

Un travail collectif qui permet également d’élargir le groupe France et aux encadrements de travailler avec un nombre important de joueuses susceptibles en cours de saison d’intégrer les équipes de France.

Et les nouvelles sont vite mis dans le bain des exigences du haut niveau dans les deux disciplines. Avec dix jours de stage, les entraîneurs peuvent passer plus de temps sur le développement individuel, sur le travail technique tout en mettant en place le projet de jeu pour la saison à venir. Les journées sont longues mais toutes savent que la route de la médaille d’or mondiale passe par là !

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France