Rives : « Merci à la Fédération »

Publié le 28/11/16

Garant de l’esprit des Barbarians Français, Jean-Pierre Rives revient sur la formidable victoire face à l’Australie.

Comment avez-vous vécu cette victoire ?

Jean-Pierre RIVES : « J’étais comme un fou à regarder cette équipe pleine de talent. Quelle victoire ! C’était remarquable, j’étais vraiment heureux en voyant ces garçons prendre un tel plaisir et nous en procurer en retour. C’est le principe même des Barbarians, le jeu appartient aux joueurs comme tout le reste d’ailleurs. Nous ne sommes là que pour les servir et pour profiter de leur jeunesse et de leur talent. »

Est-ce que cela correspond à l’état d’esprit que vous avez initié et que vous souhaitez conserver ?

Jean-Pierre RIVES : « Non seulement cela correspond mais cela va au-delà de toute espérance. J’aime cette espèce d’improvisation avec des joueurs qui ne se connaissent pas, qui se reconnaissent sans se connaitre et qui tout d’un coup réalise un exploit magnifique. C’était tout le contraire d’une programmation, c’était une improvisation totale très réussie. Quelle symphonie ! »

En plus devant 30 000 personnes …

Jean-Pierre RIVES : « Le public s’est régalé ! Tout est magnifiquement réussi. Je suis tellement heureux de voir ça. Ce rugby d’invention existe encore, il marche à tous les âges et depuis toujours. Merci à la fédération de nous permettre d’exister, de permettre à ce club non conventionnel de pouvoir montrer ce rugby. Cela met des étoiles dans les yeux et c’est ce qui me plaît. Quand j’ai vu la joie de ces garçons, cela fait le bonheur de tous les baa-baas. »

La jeune génération a pris le relais et continue cette transmission des valeurs ?

Jean-Pierre RIVES : « Les Barbarians sont un club de rugby et pas autre chose. C’est une église païenne où chacun amène ses croyances dans un esprit fraternel autour de la bienveillance et de l’amour. On joue avec un clown dans la tête et ce clown, il faut vraiment le protéger car tellement de gens veulent lui arracher la tête … Alors vive le clown, vive les fous et ces joueurs ont été merveilleusement fous. Tout est admirable. J’ai une dernière pensée pour Serge Kampf qui a dû sourire en voyant cette fête ! »

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France