France 7 : Paulin Riva, le bon choix !

Publié le 07/12/17

Le choix n’est pas si cornélien : avoir peu de temps de jeu à l’UBB ou rêver de Coupe du monde et de Jeux olympiques. Paulin Riva n’hésite pas et ne regrette rien.

Dans la famille Riva, on partage les mêmes gênes du rugby et du club d’Auch où le père de Paulin, ainsi que deux oncles, ont évolué. Paulin y débute à cinq ans. Il découvre la Pro D2 à 19 ans avant de rejoindre l’UBB tout en continuant ses études au Pôle Espoirs toulousain de Jolimont en parallèle.

Avec Bordeaux, il découvre l’Europe. Il joue même deux matches de Champions Cup avec un essai à l’appui face à Clermont lors d’une glorieuse victoire bordelaise. Clermont, là où la nouvelle vie de Paulin Riva va basculer dans une discipline qui peut tout lui donner, à commencer par le bonheur d’endosser le maillot bleu. « Comme le dit, Jérôme (NLDR : Daret, l’entraîneur), le 7, c’est une exigence fortepour un plaisir fort ».

Le virus du 7 prend le dessus

À l’UBB, les espoirs de temps de jeu de Paulin Riva sont minces. La concurrence est forte. La saison dernière, en Pro D2 avec Soyaux-Angoulême, l’international à 7 achève son prêt sur un deuxième semestre décevant. Avant de revenir en Gironde, il reçoit un de ces coups de fil qui changent un destin.

Au téléphone, le nouveau manager de France 7 : « Christophe Reigt me convie alors à passer une semaine à Marcoussis.On est alors 24, puis 16 pour un stage à Bugeat, 12 pour le tournoi de Clermont. J’en suis, je le prends comme un bon signe ». En manque de rythme et malgré un carton jaune « pour excès d’engagement », Paulin réalise de bons matches sur l’épreuve auvergnate. Le virus du 7, déjà inoculé par Thierry Janeczek avec le Pôle France dès 2013, prend le dessus. Paulin fait la préparation estivale avec l’UBB tout en guettant son portable. La bonne nouvelle arrive enfin. Le contrat avec l’UBB est rompu sans heurt. Un autre est signé avec la FFR et le 7. Un an d’abord, pourquoi pas du long terme par la suite…

Plein de copains du Gers à Marcoussis

Lors des rassemblements de novembre, Marcoussis a pris l’accent gersois, si cher à ce pur Auscitain. Entre les tournois de Munich et Elche auxquels il est convié, Paulin Riva croise quelques voisins de naissance, pour le plus grand bonheur de tous. « Auch et le Gers me manquent, c’est vrai. Il y a heureusement plein de copains ici, notamment dans le XV de France, comme Antoine Dupont, Anthony Jelonch ou Gabi Lacroix » énumère-t-il fièrement.

De quoi se sentir un peu comme chez lui au CNR, où il va passer beaucoup de temps ces prochains mois. À 24 ans, l’ancien Espoir de l’UBB vient de signer son premier contrat fédéral et ouvre en grand la parenthèse rugby à 7. Il referme surtout celle du XV, au moins momentanément. « Je ne regrette absolument pas mon choix ». Et on peut le comprendre …

France 7 Paulin Riva

Fiches de joueurs

RIVA Paulin

1994Année de naissance

2 Nombre de tournois

FFRDernier club

Voir la fiche complète de ce joueur

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France