Agostini : « Des joueurs ont confirmé »

Publié le 19/09/16

Philippe Agostini, Manager de France 7 moins 18 ans, revient sur la deuxième place des tricolores au Championnat d'Europe.
 
Quel bilan tirez-vous de ce Championnat d'Europe ?
 
Philippe AGOSTINI (Manager France 7 moins 18 ans) : Nous sommes partis à Bucarest pour gagner ce Championnat d'Europe donc nous sommes forcément déçus. Les joueurs se sont gagnés le droit de jouer la finale après cinq matches de grande qualité mais nous sommes tombés contre un adversaire (NDLR : Irlande) qui nous a pris dans tous les compartiments du jeu et qui mérite sa victoire. Dans le cadre de la formation, nous avions la moitié des joueurs qui découvraient le rugby à 7. Notre volonté était aussi de pouvoir donner de l'expérience à des joueurs avec un fort potentiel et de ce point de vue, c'est très intéressant.
 
Dans le cursus de formation de ces joueurs que va apporter le rugby à 7 ?
 
Philippe AGOSTINI : Le rugby à 7 est indéniablement un outil de formation pour le joueur. Cette pratique exacerbe les exigences sur les plans offensif et défensif ou sur la technique des mains et des pieds. C'est un rugby très exigeant aussi bien physiquement que mentalement. Nous voulions confronter nos joueurs à ce haut niveau international. Ils ont dû se mobiliser non pas pour un match mais pour trois dans la journée. Pour nous, c'est très instructif de voir les comportements individuels sur ces deux jours de compétitions. Au-delà de la victoire, nous voulons développer le potentiel de nos joueurs aussi bien sur le 7 que sur le 15.

Tous les résultats du Championnat d'Europe
 
Est-ce important de jouer des compétitions internationales à cette âge ?
 
Philippe AGOSTINI : C'est important de pouvoir se confronter à d'autres nations, parce que cela permet de voir où ils en sont et surtout de pouvoir jauger de l'écart et du travail qu'il reste à faire pour atteindre le haut de la pyramide. En tant que Fédération, nous avons le devoir d'identifier des joueurs à potentiel et ensuite leur donner les moyens de se développer en tant que joueur mais aussi en tant qu'homme. Les moins de 18 ans ne sont qu'une étape pour nous. La compétition permet de se confronter à des situations inhabituelles que l'on ne rencontre pas dans les entrainements sur les plans physique, stratégique, technique ou mental.
 
D'un point de vue individuel, des comportements vous ont plu ?
 
Philippe AGOSTINI : Dans l'ensemble, nous sommes vraiment satisfaits de l'état d'esprit affiché. Des joueurs ont confirmé des capacités déjà identifiées comme Romain Ntamack, Enzo Hardy ou Louis Carbonel. Nous ne savons pas s'ils joueront à 7 ou à 15 mais sur ce tournoi, ils ont été des joueurs dominants par rapport à ce que nous attendions.
 
Quels sont les prochains objectifs pour cette équipe ?
 
Philippe AGOSTINI : Nous avons un titre à défendre à Dubaï mais contrairement à Bucarest (NDLR : générations 1998-1999), nous partirons avec les générations 1999 et 2000 avec toujours ce double objectif, la victoire et la formation du joueur. ​

France 7 moins 18 ans

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France