France 7 féminines : Une première so Nice

Publié le 15/03/19

L’équipe de France s’apprête un disputer un tournoi international à Nice. En dehors de la fenêtre World Series, ce rendez-vous amical réunit les meilleures nations du circuit.

« C’est un tournoi de préparation pour les échéances préolympiques », Alban Moga, Président de la Commission Rugby à 7, résume parfaitement la raison d’être de la compétition de ce week-end à Nice. Ce tournoi montre la capacité de la fédération à organiser et accueillir un événement de cette ampleur sur la côte d’Azur. Alban Moga souligne l’apport de la Ligue PACA et les collectivités locales qui ont œuvré pour réaliser ce projet, « il ne faut pas les oublier ».

Du côté sportif, David Courteix, l’entraîneur de France 7 féminines, ne peut qu'apprécier de pouvoir disputer un tournoi de cette qualité. « L’idée est de se retrouver dans un contexte international relevé puisque nous sommes dans une période de creux dans le Series. C’est idéal de garder le rythme en jouant. L’entraînement est indispensable mais à un moment donné c’est insuffisant ». Un tel format permet également de travailler sur la force de caractère de l'équipe puisque ce sont des oppositions différentes des entraînements avec des systèmes de jeu qui diffèrent. La prochaine échéance pour les filles est à Kitakyushu au Japon le 20-21 avril prochain et ces deux jours de compétition s'intercalent parfaitement dans le calendrier de l'équipe de France.


La compétition ne suivra pas le même format que sur le World Series. Au lieu de poules qualificatives avec une phase finale, les huit équipes joueront en « round robin » c’est-à-dire que tout le monde se rencontrera sur deux jours. Une aubaine pour la France de pouvoir disputer des matches face à des équipes de haut niveau comme l'Australie, l'Angleterre ou le Canada. Pour David Courteix c’est une « occasion de partager, d’échanger et de s’enrichir des uns des autres. L’ambition est de faire en sorte que le rugby à 7 féminin soit du meilleur niveau possible et le plus attractif possible pour les joueuses comme les spectateurs. Cela aide pour le développer ».

S’il est difficile de parler d’objectif comptable l’idée pour France 7 féminines réside dans sa capacité « à jouer et à faire du mieux possible. Être le plus proche de ce que nous essayons de produire en termes de jeu et des repères que nous avons. Ensuite c’est de se confronter à un rugby différent du nôtre » résume son entraîneur.

Les Vice-championnes du monde en titre vont se frotter à ce qui se fait de mieux sur le circuit mis à part la Nouvelle-Zélande qui sera absente. Et si ce tournoi vient de naître, l’idée qu’il puisse se pérenniser n’est pas impossible à écouter Alban Moga. « Nous verrons mais rien n’est officiel. Cela peut être un rendez-vous et devenir une habitude hors circuit les saisons à venir. Seulement il est prématuré de le dire encore ». Un joli programme sur comme en dehors du terrain !

GROUPE FRANCE

ANNERY Julie
BERTRAND Coralie
CAZORLA Brandy
CIOFANI Anne-Cécile
COUDERT Julie
COUTOULY Mathilde
DROUIN Caroline
GRISEZ Joanna
HORTA Fanny
IZAR Shannon
KONDE Nassira
MAYANS Marjorie
NEISEN Carla
OKEMBA Séraphine
PELLE Chloé

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France