Italie – France moins 20 ans : 31-35

Publié le 15/03/19

Les champions du monde ont terminé de la meilleure des manières le Tournoi des VI Nations en disposant des Italiens à Biella. Désormais le regard est fixé sur la défense du titre de champion du monde au mois de juin en Argentine. 

En Italie, les Français ont terminé en réalisant une prestation solide face à la Squadra azzura. Même si le début de match est à mettre à l’avantage des locaux, les Bleus reviennent dans la partie par l’intermédiaire de Kevin Viallard peu avant la demi-heure de jeu. Le jeune demi de mêlée dépose le ballon dans l’en-but à la suite d’une relance tricolore enclenchée par Cheikh Tiberghien de son propre camp. Les débats se sont équilibrés mais juste avant la pause les champions du monde en titre ont pris l’avantage par le biais de Lemardelet. Les équipes sont donc renvoyées aux vestiaires et la France mène 14 à 5.

Les mots de Sébastien Piqueronies ont dû faire mouche à la pause puisque les Tricolores reviennent sur le terrain avec de bien meilleures intentions. Vincent Pinto a lié les actes à la parole de son manager puisqu’il s’en est allé aplatir le ballon dès la 42ème minute. Et ce n’est pas tout puisque la bombe Dumortier imite son compère moins de deux minutes après en transperçant la défense adverse. Les Français mènent désormais 28 à 5. Les Transalpins se sont repris et ont arrêté la marée bleue. En l’espace de quelques minutes, le talonneur transalpin Marinello y va de son doublé. L’Italie réduit ainsi la marque et n’est plus menée que 28 à 17. Les deux équipes scorent chacune un nouvel essai et dans les arrêts de jeu après de multiples pénalités, les locaux marquent de nouveau. Les Tricolores se sont fait peur mais s’imposent 35 à 31 avec le bonus offensif. Rendez-vous au mois de juin pour la défense du titre de champion du monde au pays des Pumas. 

FICHE TECHNIQUE

Vendredi 15 mars 2019 à Biella (Stadio La Marmora), France bat Italie 35-31 (mi-temps 14-5)

Arbitre : Ben Blain (Eco)

Italie : 5 essais Trulla (5), Marinello (54, 61), Mba (71, 80+7), 3 transformations Fusco (61) Da Re (72, 80+8)

France :  5 essais Viallard (27), Lemardelet (38), Pinto (42), Dumortier (44), Moefana (69), 5 transformations Smaili (27, 38, 43, 45, 70)

ITALIE : Trulla – Lai, Moscardi, Mazza (Mori, 60), Mba – (o) Garbisi (Da Re, 45) (m) Citton (Fusco, 41) – Finotto (Butturini, 63), Ruggeri cap), Goldin (Koffi, 47) – Parolo, Stoian – Nocera (Alongi, 45), Marinello (Bonanni, 66), Drudi (Michelini, 45)

FRANCE : Tiberghien (De Nardi, 79)– Pinto, Moefana, A. Vincent (cap), Dumortier - (o) Smaïli (T. Vincent, 70) (m) Viallard (Coly, 63) – Lemardelet (Hocquet, 57), Zegueur, Hirigoyen - Vanverberghe, Maravat (Warion, 73)– Burin (Lotrian, 28) (Eglaine, 80), Zarantonello (Barka, 40), Eglaine (Béria, 51)

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France