France moins de 20 : Veni, Vidi, Vici ?

Publié le 13/03/19

Tournoi des 6 Nations, acte 5 ! Les Bleus s’apprêtent à disputer leur dernière rencontre de la compétition avec un regard tourné forcément sur le mois de juin. Leur titre de champion du monde sera à défendre en Argentine. La préparation commence !

« Dans nos têtes cette dernière rencontre représente le premier match de préparation au championnat du monde ». Sébastien Piqueronies, le manager de France moins de 20 ans ne peut être plus clair. Pour lui comme pour son groupe l’objectif est désormais d’aller défendre leur titre de champion du monde en Argentine après celui glané l’an passé à Béziers. Seulement avant de partir à la conquête du sacre mondial au pays des Pumas, l’équipe a rendez-vous avec l’Italie vendredi à Biella.

L’Italie, un galop d’essai

Pour aller défier la Squadra azzura, l’encadrement tricolore a procédé à neuf changements dans la composition d’équipe. Mais ces rotations étaient prévues et anticipées depuis le départ. Elles suivent la logique de fonctionnement du staff comme le rappelle le Manager de France moins de 20 ans. « Donner du temps de jeu à un maximum de joueurs car nous avons la chance d’avoir un groupe homogène, de même talent. Nous allons donc pouvoir miser sur la fraîcheur et la complémentarité pour avoir une équipe très compétitive vendredi ».

Les Bleus ne peuvent plus conserver leur titre dans le Tournoi mais ils n’ont pas l’intention de galvauder le match face à l’Italie pour autant. Coach Piqueronies exhorte ses joueurs à produire « une belle et grosse performance ». Pour rappel, les Bleus avaient surclassé les Italiens l’an passé sur un score fleuve et sans appel 78-12. Bis repetita ? Élément de réponse vendredi soir aux alentours de 21h.

La continuité dans le projet

L’encadrement ne change pas sa vision et conserve la même feuille de route. A savoir solidifier le socle de l’équipe. Sans oublier d’appliquer un « jeu de mouvement et d’intensité. Il faut optimiser ce qui a été positif jusqu’ici et gommer nos imperfections notamment sur les manipulations et nos premiers soutiens qui doivent être plus éveillés, plus précis et plus utiles » constate Sébastien Piqueronies

Le manager tricolore estime que ce Tournoi a permis de « stabiliser et peaufiner notre projet de jeu. Nous arrivons à la cinquième étape et l’idée est toujours de le consolider. Les bases sont ancrées et à nous de profiter de ce dernier match pour continuer à avancer dans le bon sens ». Si les Bleus ont les yeux rivés sur le mois de juin en Argentine, ce périple passe inévitablement par l’Italie et plus particulièrement Biella. Seulement après ils pourront partir à la conquête de l’Ouest.

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France