Gauzëre : « Maintenir notre place de leader »

Publié le 07/09/17

Rencontre avec Pascal Gauzëre, arbitre du Comité Côte Basque-Landes, professionnel depuis 2011, qui avoir après dirigé la rencontre Argentine/Afrique du Sud à Buenos Aires s’est vu confié, une semaine plus tard, l’arbitrage du match de la 2ème journée du TOP14 entre l’ASM Clermont Auvergne et le Rugby Club Toulonnais.

Qu’est ce qui a changé dans l’arbitrage professionnel depuis vos débuts en 2011 ?

Pascal GAUZËRE : Beaucoup de choses. A commencer par les structures autour de l’arbitrage qui se sont modernisées et professionnalisées. Nous pouvons visionner toutes les rencontres de la planète, travailler sur des logiciels performants comme AMS, échanger avec nos confrères étrangers, et participer à des rassemblements réguliers organisés par notre Direction Nationale. L’évolution du jeu et des règles a aussi contribué à augmenter notre niveau d’exigence. Nous bénéficions depuis cette saison d’un suivi médical et physique avec deux médecins fédéraux qui vont nous accompagner tout au long de la saison. Sans oublier notre préparateur physique, Mickael Simon, qui nous concocte des programmes individualisés.

L’arbitrage Français est considéré comme le meilleur au plan international, est-ce justifié selon vous ?

Pascal GAUZËRE : Ce que je sais, c’est que nous sommes la nation la mieux représentée dans les différents compétitions internationales, Coupes du Monde comprises. Cette position est le fruit d’un investissement individuel et collectif entamé déjà depuis plusieurs saisons et qui s’intensifie chaque jour. Le prochain challenge sera de maintenir cette place de leader en sachant que toutes les autres nations ont l’ambition de nous rattraper. Peut-être que notre avantage on le doit aussi à un TOP14 très disputé avec des matchs très indécis jusqu’à la dernière minute. Notre marge d’erreur se réduit de plus en plus même si on aimerait ne pas peser du tout sur ces rencontres de championnat.

Il est beaucoup question de blessures dans le rugby et notamment de commotions cérébrales. Quel rôle peut jouer l’arbitre dans ce domaine ?

Pascal GAUZËRE : Sur le terrain, notre mission est de faire respecter la règle mais aussi de veiller à l’intégrité physique des joueurs. Dans le rugby d’aujourd’hui les contacts sont devenus très violents et répétés. Cela doit nous interpeller ! C’est pour cela que World Rugby a mis à notre disposition une batterie de règles notamment sur la zone plaqueur/plaqué et le contest aérien afin de protéger la tête et le cou des joueurs concernés. Dans ce domaine on peut donc faire de la prévention en s’appuyant sur le règlement.

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France